Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
SIG Gravelines
Actualités Communiqué de presse : la réaction de Martial BELLON après SIG - Gravelines

Communiqué de presse : la réaction de Martial BELLON après SIG - Gravelines

Communiqué de presse : la réaction de Martial BELLON après SIG - Gravelines

Je souhaite revenir sur les incidents qui ont émaillé la fin de la rencontre SIG – Gravelines hier soir au Rhénus Sport. Je n’ai pas souhaité réagir immédiatement après le match car il n'est jamais opportun de prendre la parole à chaud. Avec du recul et en accord avec le Directoire, il est de ma responsabilité de mettre les points sur les i :

1. Je souhaite rendre hommage à l’équipe de Gravelines qui a eu le mérite d'y croire jusqu'au bout et qui a su transformer les opportunités qui lui ont été offertes par notre équipe et par le corps arbitral lors les deux dernières minutes.

2. Je souhaite ouvertement mettre en cause les décisions, qualifiées par beaucoup d’observateurs d’injustes, qui ont été prises en fin de rencontre par le trio arbitral. Je dénombre pas moins de 4 erreurs d’arbitrage dans les derniers instants du match, toutes orientées contre la SIG. C’est inacceptable.

3. La SIG n’a pas la réputation de monter au créneau sans raisons. Les gens qui me connaissent savent que je ne suis pas mauvais perdant et que, ayant été moi-même arbitre, j’ai pour principe de respecter les décisions des hommes en gris. Tout le monde connaît la droiture et l’honnêteté intellectuelle de Vincent Collet surtout qu’il n’est pas un entraîneur habitué à fustiger le corps arbitral. A l’issue du match, l’ensemble du Rhénus Sport a été traversé par le même sentiment d’injustice. Je n’avais jamais vu le public dans un tel état de colère et de désespoir. Bien sûr, le Président que je suis ne peut pas cautionner les jets de projectiles endirection du terrain au coup de sifflet final. Je tiens toutefois à préciser qu’il s’agissait de boulettes en papier ou carton, sans véritable danger pour autrui. Par contre, je peux comprendre le sentiment de frustration du public face à une telle série d’injustices. Une mobilisation aussi forte et aussi large du club et de son environnement devrait attirer l’attention du trio arbitral sur les décisions prises dans les derniers instants du match.

4. Comme le prévoit le règlement face à de tels événements, les arbitres ont rédigé un rapport sur les incidents de la fin de rencontre. La Ligue Nationale de Basket va probablement engager une procédure disciplinaire à l’encontre de la SIG. Si tel est le cas, j’irai défendre moi- même le Club, Vincent Collet et les joueurs devant cette instance pour expliquer et dénoncer ce qui s’est réellement passé. S’il le faut, je m’appuierai sur un montage vidéo des derniers instants du match, de telle sorte que chacun puisse constater en toute objectivité le fondement de notre action.

5. La SIG a déjà une sanction sportive. Elle aura peut-être une sanction financière. Je pose la question: nous sommes dans un monde professionnel et quelles sanctions encourent les arbitres dès lors qu’il pourrait être avéré qu’ils ont commis une série de fautes professionnelles qui ont eu une influence directe sur le sort d’un match ? Je compte sur nos instances pour se saisir, en toute loyauté ce dont je ne doute pas, de cette affaire.

6. J’ai conscience que le staff et les joueurs sont ébranlés. J’aimerais leur dire que rien n’est perdu et que je compte sur eux pour rester mobilisés et tout mettre en œuvre pour aller chercher cet objectif des plays offs lors des derniers matchs de la saison.

 

Martial BELLON
Président du Directoire