Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
Sig-asvel_232140-100
Actualités Ce soir : SIG - ASVEL au Rhénus, score final : 80-66

Ce soir : SIG - ASVEL au Rhénus, score final : 80-66

Comme à chaque match, suivez le score grâce à nos Tweets et messages Facebook ou encore sur le site de la LNB

 

[tab titre="le résumé du match" id=1]

SIG – ASVEL 80-66

Un match référence

Dans un Rhenus copieusement garni, la SIG s’est offert sa première tête d’affiche en battant nettement Lyon-Villeurbanne ce soir : 80-66. Un match qui peut devenir une référence pour une saison réussie.

Dans une superbe ambiance et devant les caméras de Sport +, la SIG avait pris le meilleur départ (13-9 à la 5e’) mais Edwin Jackson (10 pts dans l’entame) montrait déjà le bout du nez et l’ASVEL recollait à 15 partout. S’appuyant sur une bonne défense et sur l’impact de Ricardo Greer en attaque, les Strasbourgeois viraient en tête après le premier quart temps : 24-20.

Le vieux lion dominicain rugissait encore dans le second quart et la SIG accentuait son avance : 32-24 (13e’), grâce notamment à l’excellente défense de Toupane sur Jackson. Ce dernier ne donnait pas sa part aux chiens en défense provoquant notamment une lourde chute de Fitch. Le jeu se durcissait, les arbitres se montraient très sévères avec la SIG mais Sy (0 sur 4 aux lancers) n’en profitait pas. Bien au contraire, la SIG appuyait sur l’accélérateur et menait 37-30 à la pause.

La reprise sera plus difficile et après trois balles perdues, la SIG voit Villeurbanne passer en tête : 37-38 (24e’). Les hommes de Collet ne lâchaient rien mais le match devenait de plus en plus serré : 47-47, Thompson puis Jackson répliquant à trois points aux paniers de Campbell.

A l’entame du dernier quart (53-53), rien n’était fait. Le public se régalait, mais une fois encore, l’ASVEL repartait mieux : 53-58 après la faute anti-sportive de Zianveni. Cette saison toutefois, la SIG a des ressources, morales tout d’abord, pour serrer sa défense, se jeter sur tous les ballons. Et renverser le score par Fitch (12 pts au total), Ajinca (17 pts et 9 rebonds) dont l’impact à l’intérieur sera énorme, et surtout Louis Campbell (19 pts) qui ajoutera quelques paniers superbes à une grosse défense et à une bonne gestion du jeu à laquelle Aymeric Jeanneau, retrouvé, a également apporté sa contribution.  Sur la lancée d’un 11-0 (64-58), la SIG ne lâchera plus rien et s’impose 80-66 dans un Rhenus aux anges. « C’est le match qu’on attendait tous. Il doit nous faire progresser même si le plus dur reste à faire » conclut Vincent Collet, ravi d’avoir aussi conquis le public strasbourgeois.

J.C.F

 [fbphotos id=552410498108595]

[/tab]

[tab titre="photos Dorian" id=1]

[fbphotos id=552410498108595]

[/tab]

[tab titre="photos Denis" id=1]

[fbphotos id=552411034775208]

[/tab]

[tab titre="photos Yann" id=1]

[fbphotos id=552428951440083]

[/tab]