Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
SIG Nancy
Actualités DRIBBLES ET REBONDS : "Eternels Rivaux" avant SIG-Nancy demain soir à 20h

DRIBBLES ET REBONDS : "Eternels Rivaux" avant SIG-Nancy demain soir à 20h

 

L’histoire est un perpétuel recommencement. Entre Nancy, hôte du Rhenus ce vendredi soir (20h), et la SIG, les destins ont souvent été parallèles. Les points communs sont légion, la rivalité (presque) éternelle. Alsaciens et Lorrains cultivent ainsi depuis des décennies la même volonté de se hisser au sommet du basket français, de vouloir gagner ou regagner le haut du panier…

Dans les années 60, la SIG, Graffenstaden plus précisément, tutoyait l’élite du basket français. Avec les frères Christ, Zimmer, Franck Jackson, un des premiers Américains évoluant en France. Dix ans plus tard (1971 à1974), le SLUC Nancy rejoignait à son tour la Nationale 1…

Vers la fin des années 80 et le début des années 90, ce furent d’épiques duels en ProB, au Tivoli et à Gentilly, les deux clubs rivalisant pour monter en ProA. Et c’est la même année, paradoxalement, en 1994, qu’elles y parviendront, les Lorrains soufflant au passage le titre national de ProB aux Alsaciens ! La SIG les rejoindra au palmarès en 1999, un an après avoir quitté une élite que les Nancéens côtoient depuis 18 saisons sans interruption. Un gage de pérennité.

En 2005, pourtant, c’est la SIG, sous la houlette d’Eric Girard, qui décrochera en premier la timbale de champion de France de ProA à Bercy. Et contre qui en finale ? L’incontournable SLUC Nancy déjà coaché alors par Jean-Luc Monschau. Après trois finales consécutives perdues, les Lorrains seront enfin sacrés en 2008 avant de remettre le couvert en 2011. On peut même ajouter sans vexer personne que Nancy s’est installé plus durablement que la SIG dans le top du basket français en disputant une compétition européenne quasiment chaque saison depuis 1996, remportant au passage la dernière édition de la Coupe Korac en 2002.

Entre Nancy et la SIG, il y a eu aussi, des « échanges » de joueurs. Ahmadou Keita, dans les années 90, fer de lance du SLUC, devenu champion de France de ProB avec la SIG. Et plus récemment, Ricardo et Jeff Greer, brandissant le trophée de ProA avec les deux clubs ! Ou encore John Linehan, Bernard King, Darden Tremmell ou… Maxime Zianveni ! Autant de figures qui ont porté le maillot des mêmes couleurs (rouge et blanc) de Nancy et de Strasbourg.

Enfin, Nancy se présentera avec à sa tête un… Alsacien bon teint, Jean-Luc Monschau, 61 ans, le doyen des coaches de ProA, dont le frère a longtemps entraîné la SIG. Un modèle de longévité puisqu’il est aux commandes du SLUC depuis 2004 après avoir grandi à Mulhouse, fait ses premières armes d’entraîneur à Kaysersberg et fait les beaux jours du basket mulhousien des années 80/90 !

Cette saison pourtant, les parcours de ces éternels rivaux de l’Est sont loin d’être parallèles. La SIG, bien partie, reste sur trois défaites de rang. Nancy, au départ calamiteux (une victoire, cinq défaites, du jamais vu !), vient de remporter deux succès à la file. Alsaciens et Lorrains croisent à nouveau le fer ce vendredi. Pour le plus grand plaisir des amateurs de frissons et de basket.

Jean-Claude Frey