Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
Sig-Asvel_215848001
Actualités DRIBBLES ET REBONDS : Lyon-Villeurbanne, arbitre du sprint final

DRIBBLES ET REBONDS : Lyon-Villeurbanne, arbitre du sprint final

Sig-Asvel_214402288

A cinq journées de la fin de la saison régulière de ProA, la défaite de Gravelines à Roanne, mardi en match en retard (80-76) met désormais les Nordistes, Chalon et la SIG à égalité (presque) parfaite en tête du championnat. Le moment de se pencher sur ce qu’il leur reste à faire. Et de constater que Lyon-Villeurbanne pourrait bien arbitrer la lutte pour la pole-position.

Bien sûr, la première place au bout de 30 journées ne donne droit à rien, ou presque, si ce n’est l’avantage (non négligeable tout de même) du terrain pour les play offs puisque, pour la première fois depuis de nombreuses années, le titre ne se jouera plus sur un match « sec » à Bercy, mais dans une formule aller-retour à cinq matches au plus à la mode NBA.

La lutte promet donc d’être acharnée d’ici à la fin du mois entre les trois prétendants pour définir l’ordre des play offs et par la même occasion, l’adversaire des quarts de finale. Premier constat, Gravelines, la SIG et Chalon auront un point commun, du point de vue du calendrier : ils recevront tous deux fois et se déplaceront à trois reprises. Mais un seul match opposera directement deux des trois candidats à la pole : SIG – Gravelines lors de la dernière journée, le mardi 30 avril.

Plusieurs équipes joueront un rôle d’arbitre dans ce final haletant mais on songe en tout premier lieu à l’ASVEL qui affrontera les trois à l’Astroballe ! La SIG tout d’abord et dès lundi prochain, puis Gravelines le 19 et enfin, Chalon, le tout dernier jour pendant un certain… SIG – Gravelines ! D’autres formations rencontreront deux des trois prétendants. C’est le cas du Havre qui recevra Gravelines et se déplacera à Chalon, de Dijon qui se rend dans le Nord et accueille la SIG, et de Nanterre qui va en Bourgogne et donnera l’hospitalité à la SIG lors de l’avant-dernière journée.

Les pronostics vont bon train et en dépit de tout cela, il faudra peut-être sortir la calculette lors de l’ultime rencontre… Si les trois équipes étaient encore à égalité au moment du coup d’envoi, le vainqueur de SIG – Gravelines décrocherait automatiquement le pompon, puisque Chalon, même victorieux à l’ASVEL, serait pénalisé par sa double défaite contre la SIG et par la débâcle subie dans le Nord (102-69) que le petit succès du retour (69-67) n’a pas compensée. En cas d’égalité à deux, la SIG devancerait automatiquement Chalon pour avoir remporté l’aller et le retour, devrait battre en revanche Gravelines de 10 points pour effacer le revers subi lors de l’ouverture en septembre (82-73).

Enfin, il ne faudrait pas exclure une égalité totale à trois équipes à l’issue de la 30e journée. Tout dépendra alors du résultat entre la SIG et Gravelines… Les Nordistes, qui ont avancé la rencontre de la 28e journée contre Dijon au 16 avril, disputeront trois rencontres en moins d’une semaine avant de se rendre à Izmir pour le Final Four de l’Euro Challenge (26 au 28 avril) pour lequel ils se sont qualifiés. Une demi-finale contre Samara le 26, une finale ou le match pour la 3e place le 28, avant une autre finale au Rhenus, deux jours plus tard…

Dans cette dernière hypothèse, il suffirait à la SIG de l’emporter d’un petit point sur Gravelines pour devancer les deux autres formations dans ce mini-championnat (art. 344.2) avec trois succès (deux contre Chalon, un contre Gravelines), devançant ainsi Gravelines et Chalon. Faites vos jeux…

Jean-Claude Frey

 Leur calendrier

GRAVELINES : va au Havre (6 avril), reçoit Boulazac (13 avril), reçoit Dijon (16 avril), va à Lyon-Villeurbanne (19 avril), va à Strasbourg (30 avril).

SIG : va à Lyon-Villeurbanne (8 avril), reçoit Limoges (13 avril), va à Dijon (20 avril), va à Nanterre (27 avril), reçoit Gravelines (30 avril).

CHALON : reçoit Nanterre (6 avril), va à Paris-Levallois (12 avril), va à Cholet (20 avril), reçoit Le Havre (27 avril), va à Lyon-Villeurbanne (30 avril).