Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
KEvinM14
Actualités Pierre TAVANO : "Encourageant"

Pierre TAVANO : "Encourageant"

 Satisfait des dernières sorties de son équipe et ravi de l’arrivée de Kevin Murphy, Pierre Tavano voit la SIG monter en régime. Elle voudra le prouver contre les Fraport Skyliners de Francfort vendredi (20h) à Schiltigheim et samedi (18h) à Colmar.

 Les confrontations entre Français et Allemands sont d’actualité… Après l’échec des Bleus de Vincent Collet, hier soir pour l’ouverture de l’Euro en Slovénie face à l’Allemagne, la SIG affronte à son tour le rugueux et physique basket d’Outre-Rhin avec une double confrontation contre Francfort. Auparavant, Pierre Tavano, qui assure la préparation avec Nebojša Bogavac, fait le point sur les dernières sorties et sur l’arrivée de Murphy. « Kevin confirme dans les premiers entraînements ce qu’on avait vu de lui dans les statistiques et les vidéos. C’est un joueur qui lit très bien le jeu, capable de faire la différence par lui-même, de se faufiler comme une anguille pour passer son défenseur. Il est capable de scorer mais il a aussi la facilité de fixer la défense et de trouver une bonne passe pour un équipier. Il est très motivé et le match de vendredi sera très important pour lui ».

Ravi de voir une rotation supplémentaire s’ajouter à son groupe de six pros, Pierre Tavano veut toutefois laisser à Murphy le temps de s’adapter à ses nouveaux partenaires et au basket européen. L’arrière américain a vu depuis le banc, à Vittel, ses coéquipiers réussir deux sorties plutôt réussies. « C’était très intéressant. Contre Souffel, il fallait trouver nos marques et face à Nancy, après un bon début, on s’était effondré » se souvient l’assistant de Collet. Il avait même dû, à Geispolsheim, remonter le moral dans les vestiaires à une troupe traumatisée par le net échec subi contre les Lorrains. « J’avais un peu d’appréhension d’autant que le début de match contre Dijon ressemblait à ce qu’on avait vécu deux jours auparavant. Et puis, en seconde mi-temps, on passe un 19-0 à Dijon et on gagne le match ! Collectivement, en attaque et en défense, les joueurs ont très bien réagi. Contre Nancy, samedi, on a été dans le match tout le long, on se fait rejoindre sur la fin et on perd en prolongation au buzzer… Avec six joueurs pros seulement et contre deux équipes de ProA pratiquement au complet, c’est très encourageant ».

Place maintenant à la double confrontation face aux Skyliners de Francfort. « Je ne connais pas l’équipe, mais je connais bien le coach. Ce sera très rude, très défensif. On va voir comment on va résister à ce basket-là » indique Pierre Tavano. Il est vrai que l’entraîneur francfortois n’est pas un inconnu en France. Après une saison en Bundesliga moyenne, Francfort a en effet rappelé Gordon Herbert, le coach canadien avec qui le club avait décroché le titre en 2004. Dans la foulée, il s’était alors engagé avec Paris (deux saisons) puis Pau-Orthez qui l’avait remercié en 2007 pour n’avoir pas obtenu la qualification en play-offs. Grand voyageur, Herbert a ensuite coaché l’Aris Salonique avant de poser ses valises à l’Alba Berlin la saison passée.

Avec quatre joueurs US (Dawan Robinson et Quantez Robertson, les meneurs sont restés mais Frankie Sullivan, un autre meneur venu d’Auburn et Jacob Burtschi un ailier de 2m, de retour après une saison à Bremerhaven se sont rajoutés), Francfort s’est renforcé avec l’arrivée de Stefan Ilzhöfer, un ailier de 2,01m de… 18 ans (Ludwigsbourg) et de Kevin Bright un autre ailier d’1,96m, qui vient d’achever son cursus à Vanderbilt (EU). Solidement ancrés sur le physique de ses intérieurs allemands, Johannes Voigtmann (2,11m), Danilo Barthel (2,07m), Marius Nolte (2,06m) et Tim Oldenburg (2,02m), les Skyliners misent aussi sur Max Merz et Jan Novak, âgés respectivement de 19 et 21 ans. Un test grandeur nature pour la SIG version 2013/2014…

J.C.F.