Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
actu'EL
Actualités Ajinça se maintient, la SIG remonte

Ajinça se maintient, la SIG remonte

La 6e journée de la saison régulière a apporté son lot de surprises. La plus belle est venue du Rhenus où au terme d’un match accompli la SIG a décroché sa première victoire ! De quoi remonter au classement dans plusieurs catégories statistiques. Une embellie à confirmer à Istanbul, vendredi, dans un contexte sans doute plus hostile…

AJINÇA TOUJOURS PLACÉ. – En dépit d’une performance individuelle un peu en-deçà des précédentes (16 pts tout de même en 19’51’’, mais trois rebonds et 12 d’évaluation), Alexis Ajinça reste présent dans les classements majeurs de l’Euroligue. Le pivot de la SIG passe de la première à la 3e place à l’évaluation avec 21 de moyenne, devancé par Andres Nocioni, l’Italo-Argentin de Vitoria (21,80) et Pops Mensah-Bonsu (21,5). Chez les marqueurs, le grand Alexis est toujours deuxième avec 18,8pts, derrière le Croate du Fenerbahçe, Bogdan Bojanovic (20,17).

EQUILIBRE. – La SIG a surtout rééquilibré son jeu, trop « Ajinça-dépendant » depuis le début de saison. Et du coup, la SIG a gagné deux places au classement de l’évaluation collective grâce à un joli 92 contre Bamberg, (16e avec 75,5), trois places à l’évaluation collective de l’adversaire (7e avec 72 d’un classement toujours mené par Bamberg à 100,2 !). Elle a visiblement trouvé un meilleur équilibré intérieur/extérieur.

PASSES, RATIO ET INTERCEPTIONS. – Révélateur de la qualité de jeu d’une équipe, le classement des passes décisives est un très bon indicateur. Derrière l’intouchable Real (22,3 passes), les Strasbourgeois sont quatrièmes (sur 24 équipes) avec 18,3 passes. Mieux, elle a sérieusement amélioré son ratio passes/balles perdues en passant de 111,40% à 120,9% à la 15e place d’un classement conduit par… le Real Madrid (176,3%). Aux interceptions, une des forces de Diot, Campbell et Lacombe, la SIG est toujours troisième avec 8,3 ballons volés par match.

ADRESSE. – La SIG a également passé le cap des 50% d’adresse à deux points grâce à son bon score contre les Bavarois (24 sur 40 soit 60%). La voilà 13e, assez loin du Real (59%). Elle a fait également un bond du  20e au 14e rang à l’adresse à trois points, tout en restant mal positionnée pour l’adresse longue distance de son adversaire (24e en autorisant 43,8% à ses opposants). Individuellement, 15 joueurs affichent une adresse supérieure à 50% à trois points, Mirotic menant la danse avec… 66,6% de réussite devant Justin Dentmon (Kaunas) prochain visiteur du Rhenus et Savanovic (Anadolu Efes) que la SIG affrontera en fin de semaine ! A deux points, Milko Bjelica (Vitoria) qui n’avait raté que trois tirs en cinq matches, a perdu avec son 4 sur 7 à Tel Aviv, la première place du classement au détriment de Shawn James (8 sur 9 avec le Maccabi). Mais cela n’a pas empêché le succès des Basques en Israël (65-70).

MARKOTA REMERCIÉ. – Chris Fleming, le coach de Bamberg l’avait annoncé : « La défaite à Strasbourg aura des conséquences ». Première victime, Damir Markota, embauché pour trois mois à la place de Novica Velickovic. Le Serbe a fait sa rentrée au Rhenus vendredi, le Croate a été remercié avant même la fin de son contrat…

POPS SURGIT. – Depuis qu’il a rejoint le Galatasaray d’Istanbul, l’Anglais Pops Mensah-Bonsu fait des étincelles. En quatre rencontres, il a réussi à se hisser à la deuxième place de l’évaluation et a détrôné Joffrey Lauvergne de la tête du classement des rebondeurs avec 12,25 prises après les 16 rebonds (dont 8 offensifs) glanés contre Sienne. L’international français maintient toutefois le cap avec 11,80 de moyenne.

SURPRISES. – La 6e journée n’a pas été exempte de surprise. Sienne qui venait de remporter son premier succès à Malaga a bien failli récidiver à Istanbul. Trois quarts temps d’égalité (11-11, 11-11 puis 14-14 dans le dernier), seul le troisième a départagé les deux équipes (18-16). Mensah-Bonsu (16 pts et 16 rebonds) était passé par là. Les Polonais de Zielona Gora ont surpris le Bayern chez lui (71-78) ce qui a valu au Monténégrin Vladimir Dragicevic (19 pts, 11 rebonds, 32 d’évaluation) d’être élu MVP de la semaine.

J.C.F.