Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
actu'EL
Actualités Alexis Ajinça top scoreur

Alexis Ajinça top scoreur

Avec trois défaites en trois rencontres et l’ombre du Real Madrid qui se profile, la SIG n’a pas pris le meilleur départ en Euroleague. Après la victoire de Bamberg sur Istanbul et la déculottée subie à Kaunas, c’est même la qualification pour le Top 16 qui s’est (quasiment) envolée. Il reste pourtant, à l’analyse des chiffres, quelques motifs de satisfaction. Et surtout l’opportunité de progresser pour mettre à profit en championnat cette expérience unique du top niveau continental.

AJINÇA PREND LES COMMANDES. – A l’affût dès le début, Alexis Ajinça a pris les commandes du classement des marqueurs de l’EL avec 58 pts (19,3 de moyenne) devant Milosavljevic (Partizan), Hopson (Efes Istanbul), Bogdanovic (Fenerbahce Istanbul) et Darjus Lavrinovic (Kiev). Mais les cinq premiers se tiennent en quatre petits points ! Savanovic (39 pts en deux rencontres) le devance d'un souffle à la moyenne (19,5).

INTOUCHABLE MIROTIC. – Nikola Mirotic, la petite merveille du Real est partout ! A 22 ans, le Monténégrin naturalisé espagnol domine plusieurs classements et figure parmi les 15 premiers dans 10 catégories de statistiques ! Meilleur à l’évaluation (25,67 de moyenne), il score à 16,3 pts de moyenne (10/14 à deux points, 6/7 à 3pts, 11/12 aux LF, 6,3 rebonds) ! Il n’est pénalisé que par son faible temps de jeu (21 minutes) par rapport aux leaders de ces classements. Reportées sur 40 minutes, ses performances le placeraient en tête presque partout ! Pas étonnant qu'il vienne d'être nommé MVP du mois d'octobre.

ROYAL REAL. – Son équipe plane de la même façon sur la compétition. Et écrase la concurrence. Evaluation moyenne : 121 à… 47,3 pour ses adversaires ; interceptions : 11 ; balles perdues de l’adversaire : 18,7 ; points marqués : 91,3 ; écart moyen attaque/défense : 26,3pts. Autant de catégories où les Madrilènes affichent le meilleur bilan des 24 équipes.

TROIS. – Trois équipes seulement sont encore sans la moindre victoire dans la compétition. Sienne dans la poule C, l’Etoile Rouge de Belgrade dans la poule D et… la SIG, lanterne rouge de la poule B. Les Strasbourgeois sont 18e à l’évaluation, 22e attaque, 20e défense, juste devant Bamberg et Milan qui ont déjà affronté le Real Madrid, 5e aux balles perdues (15 en moyenne) mais 5e en revanche au nombre de passes décisives.

LAUVERGNE TOUJOURS. – Joffrey Lauvergne continue sur sa lancée avec une régularité impressionnante de rebonds gobés pour le Partizan et mène toujours la catégorie avec 37 prises en trois matches, soit 10 d’avance sur Joey Dorsey (Barcelone) et Andres Nocioni (Vitoria). Les premiers joueurs de la SIG sont Alexis Ajinça (42e avec 14 rebonds) et Ricardo Greer (64e avec 13).

ADRESSE A LONGUE DISTANCE. – Les trois premiers adversaires de la SIG occupent les trois premières places sur les 24 équipes au classement de l’adresse à trois points ! Bamberg, encore impressionnant (13 sur 24) contre Istanbul, mène avec 44,2%, devant Kaunas (43,1%) et Anadolu Efes Istanbel (42,3%). La SIG, en difficulté en ce début de saison dans cet exercice, pointe en 16e position avec 33,3% alors que le Real Madrid en est à 34,2%. Il faudra vraiment durcir la défense sur les shooteurs extérieurs…

J.C.F.