Basket
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
MATCHES EN MAI AU RHENUS
Nanterre, Orléans, Monaco ... en route vers les playoffs !
actu'lnb
Actualités La bouteille à l’encre…

La bouteille à l’encre…

Les championnats de ProA se suivent et se ressemblent. Si les têtes d’affiche changent, la compétition est toujours aussi serrée avec sept équipes qui accusent chacune deux et trois défaites. En embuscade, juste derrière, la SIG et Paris-Levallois avec quatre revers.

LIMOGES, TAILLE PATRON. – Victorieux de Nanterre sur un score sans appel (87-61), le CSP Limoges, prochain visiteur du Rhenus (mardi 10 décembre à 20h45), n’a plus été aussi bien classé depuis la glorieuse année 2000, celle du triplé vécue notamment par l’Alsacien Bruno Hamm. Après une première mi-temps de pistoleros, le champion en titre, usé par l’Euroligue, a sombré en ne scorant que 24 points en seconde période, un de moins que dans le seul deuxième quart temps ! Deux déplacements consécutifs capitaux attendent les Limousins, au Mans et… à Strasbourg.

17. – Pau-Orthez qui présentait l’attaque la plus prolifique (82,4 pts) après sept journées, a volé en éclats, dimanche en Alsace. Le maigrichon 43 et plus encore, le famélique 17 d’évaluation (contre 97 à la SIG) constituent de petits records. La défense de la SIG n’y était pas pour rien !

DIABOLIQUE WOOD. – Décisif contre la SIG le lundi précédent, Dashaun Wood, le meneur du Mans, a encore fait des siennes à Cholet. Dans un match très serré, il a réussi le panier bonifié décisif en fin de match (58-61) avant de contrer… John Cox comme il l’avait fait contre Meacham (Nanterre). Du haut de son mètre 80, un bel exploit !

GRAVELINES SOMBRE, CHALON RESURGIT. – Rien ne va plus à Gravelines qui vient de perdre Diabaté pour six semaines… Etrillé à Chalon (102-74), le plus gros budget de la ProA ne précède plus qu’Antibes. Et doit se rendre à Pau-Orthez samedi… Les Chalonnais, avec 32 points de A.J. Slaughter, ont trouvé le rythme souhaité par Jean-Denys Choulet. A suivre…

NANCY CHANCEUX. – Déjà victorieux en fin de match à Limoges (71-74), Nancy a enchaîné un troisième succès d’affilée contre l’ASVEL (60-59). La saison semble enfin lancée. Randal Falker (meilleur rebondeur, premier à l’évaluation) porte le SLUC à bout de bras. Quant à Thomas Larrouquis, héros de la précédente journée, il a manqué le lancer-franc de l’égalisation.

ORLEANS SE MAINTIENT. – Orléans a confirmé son excellent début de saison en prenant le large dans le troisième quart temps (63-44) avant de résister au retour d’Antibes pour s’offrir un ‘’petit’’ succès (82-76) qui lui vaut de faire partie du groupe de tête. Kyle McAlarney (13 pts dont 3 sur 4 à trois points et 5 passes, 19 d’évaluation) confirme qu’il est le patron qu’attendait Philippe Hervé pour pallier les absences de Marco Pellin et Aldo Curti.

PARIS : TROIS DE SUITE. – A l’instar de Nancy, Paris-Levallois a connu un début de saison difficile. Trois revers, puis une première victoire, une défaite à domicile et dans la foulée, trois victoires de suite dont deux après prolongation ! Les hommes de Beugnot qui ont également écarté Varèse en Eurocup pour rester en vie dans cette compétition, ont construit leur succès sur Dijon (72-63) dans dernier quart temps (19-9).

LE HAVRE A LA PEINE. – Les Havrais qui accueilleront la SIG dimanche à 17h à son retour de Turquie sont en difficultés. Les Normands ont subi un troisième revers de suite mardi soir à Roanne (82-72) après un 3e quart totalement manqué (26-18) et pointent en avant-dernière position du classement. Les 27 points de Marc Salyers (à 10 sur 21…), qu’il faudra toutefois surveiller de près, n’ont pas suffi.

AJINÇA RECULE. – S’il a limité la casse en Euroligue, Alexis Ajinça a proposé dimanche une copie moyenne (11 pts, 13 d’éval). Du coup, il recule au 6e rang du classement des marqueurs de Pro A avec 15,11 pts, toujours conduit par Edwin Jackson (18,38) et au 3e rang à l’évaluation avec 18,44, une catégorie désormais menée par le Nancéien Randal Falker (20,38). Par équipes, c’est la SIG qui mène la danse (91,78 de moyenne)  devant Nanterre (88,67) et… Limoges (86,88).

TROIS PREMIERES PLACES. – La SIG mène d’autres classements statistiques révélateurs. Celui des rebonds défensifs (26,56), celui des interceptions (9,11) loin devant Nanterre (8,22) et surtout celui des passes décisives avec 18,33 passes en moyenne. En revanche, elle se passerait sans doute de sa deuxième place aux balles perdues (15,89) et souhaite améliorer sa performance au rebond offensif (14e) dans un classement mené par Chalon. Un déficit qui ne lui permet d’être que 6e au général, loin derrière Nancy où Falker fait la différence.

ADRESSE. – Dans le domaine de l’adresse, Pau est toujours premier à deux points (55,09%) malgré la déconfiture de son attaque au Rhenus devant… la SIG. A trois points, en revanche, c’est Dijon qui est le plus efficace (45,21%) devant Limoges et Nanterre, la SIG n’étant que 13e avec 31,8%. Aux lancers-francs, Le Mans est le plus adroit (80,56%) devant… la SIG (79,88). A titre individuel, Ahmad Nivins (Pau) qui n’a pas joué reste en tête à deux points (71,64%) alors que Hervé Touré, remercié par Chalon, va disparaître des tablettes. Son 4 sur 6 ne pèse pas lourd face à ce diable de Torean Green (3 sur 3 contre Nanterre et 56,67%)…

DIOT CUMULE. – Antoine Diot est le joueur le plus adroit de la ProA aux lancers-francs (12 sur 12) et le plus redoutable aux interceptions (1er avec 2,20 de moyenne). Dans cette catégorie, Louis Campbell 4e avec 1,67 et Paul Lacombe 7e avec 1,56 sont également très bien placés. Aux rebonds, Alexis Ajinça pointe en 5e position des meilleurs rebondeurs défensifs (5,67) au 6e du classement général avec 7,33. Chez les passeurs, Campbell est le mieux placé (9e avec 4,22, loin d’Andrew Albicy, premier avec 7,38 de moyenne).

J.C.F.