Basket
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
LES PLAYOFFS AU RHENUS
SIG Strasbourg - Pau-Lacq-Orthez lundi 22 mai à 20h30
actu'EL
Actualités Ajinça toujours au sommet

Ajinça toujours au sommet

Après sept journées, les positions se décantent et les favoris à la qualification pour le Top 16 se placent. Si Alexis Ajinça reste le seul Strasbourgeois très présent dans les statistiques, plusieurs records de la saison ont été battus jeudi et vendredi, certains aux dépens de… la SIG.

Ajinça top scoreur

Avec 19,14 points de moyenne, Alexis Ajinça est le meilleur marqueur de l'Euroligue.

TOP SCOREUR. – Avec 19,14 pts de moyenne, Alexis Ajinça a repris la tête du classement des marqueurs, profitant du « petit » score de Bojan Bogdanovic (Fenerbahçe) auteur de 8 points à 3 sur 13 dans la défaite turque à Barcelone (94-81) et dont la moyenne a chuté à 18,43. Le pivot de la SIG est le joueur d’Euroligue qui a marqué le plus de paniers (56) mais il en a aussi tenté le plus (93 dont 92 à deux points). Ajinça est désormais talonné par les 18,57 pts du Milanais Keith Langford (29 pts à Kaunas).

RECORDS. – Outre ses 29 points (record de la saison en Euroligue), Langford a provoqué 13 fautes et terminé avec une évaluation de 36, deux autres meilleures marques de la saison régulière. Avec 18 interceptions contre… la SIG, Anadolu Efes Istanbul a effacé le meilleur total de 2013/2014 détenu jusqu’ici par le Real (17 contre Kaunas). Avec cinq ballons volés contre les Alsaciens, Jamon Gordon a égalé la meilleure performance individuelle dans cette catégorie, rejoignant son coéquipier Scotty Hopson (5 interceptions à l’aller au Rhenus !). Trois actions turques figurent d’ailleurs cette semaine dans le Top 10 de l’EL, avec le dunk après un 360° de Jamon Gordon en number 1.

NACHBAR MVP. – Le Slovène Bostjan Nachbar (FC Barcelone) a été désigné MVP de la 7e journée. Avec 23 points, neuf rebonds et 31 d’évaluation il a largement pesé sur le succès du Barça contre Fernerbahçe qui a subi son premier revers laissant le Real et l’Olympiakos comme derniers invaincus. Avec lui, seul Langford a dépassé la barre des 30 d’évalutation, Daniel Hackett (Sienne) et Derrick Brown (Krasnodar) la tutoyant (29). L’Italien (15 pts, 10 passes et 11 fautes provoquées…) est d’ailleurs un des joueurs les plus complets de l’Euroligue avec 21 ,57 d’évaluation moyenne juste derrière les 21,80 d’Andres Nocioni (Vitoria) mais devant Langford et Ajinça (21).

GLISSADE. – La sortie « faiblarde » de la SIG à Istanbul lui a valu de perdre quelques places dans les statistiques collectives. Le Real fait le grand écart (meilleure attaque avec 92,3 pts, meilleure défense avec 64,9 pts encaissés) alors que les Strasbourgeois sont respectivement 19emes avec 69,4 pts marqués et 23emes avec 82,3 pts encaissés. Moins bonne attaque de l’Euroligue avec 63pts, Nanterre tient bon grâce à sa défense (4e avec 68,4pts). Les hommes de Collet restent deuxièmes aux balles perdues (16) juste derrière leur prochain adversaire, Kaunas (19,1) mais en provoque aussi 15,9 (4e rang) chez l’adversaire dans une catégorie menée par… le Real Madrid (18).

Gordon

Jamon Gordon (à gauche face à Antoine Diot) est n°1 du Top 10 de la semaine...

LAUVERGNE TIENT BON. – Même si le Partizan s’est incliné à Carpentier contre Nanterre, Joffrey Lauvergne a tenu son allure de croisière au rebond. Avec 10,7 prises il n’est devancé que par Mensah-Bonsu (Galatasaray), 11,4. Collectivement, le Bayern gobe le plus de rebonds par match (40,1) dans un classement où la SIG est dernière (29 prises) alors qu’elle en concède 34,7 en moyenne à son adversaire.

PHYSIQUE. – Le Bayern Munich, qui a permis à Sienne de décrocher une deuxième victoire en concédant son troisième revers de rang, est l’équipe qui commet le plus de fautes (24) mais aussi celle qui en provoque le plus 23,3. Le Real Madrid est l’équipe la plus « soft » en défense (15,9 fautes seulement), alors que Nanterre en provoque le moins (14,6). Le bilan de la SIG est très équilibré dans ce domaine (19,3 commises, 19 provoquées pour deux 17es places).

ADRESSE. – Les points laissés en route sur la ligne de réparation à Istanbul (9 sur 14 soit 64,3%) ont fait reculer la SIG dans un domaine où elle excellait. La voilà 7e avec 75,5%, loin derrière Kaunas (83,2%) dans un classement où Nanterre est dernier (63,9% de réussite). A titre individuel, Leloup (12 sur 12), Lacombe (6 sur 6) et Greer (5 sur 5) n’en ont toujours pas manqué un seul alors que Louis Campbell, pourtant très fiable d’habitude, affiche un maigrelet 5 sur 10. A trois points, le Real (43,1% mais 49,1% sur les quatre derniers matches !), porté par Mirotic – 14/20 soit 70% de réussite – a détrôné Kaunas (40% tout de même) auteur d’un faible 22,2% (4 sur 18) contre Milan. Quatre des cinq premières places sont occupées par des équipes de la poule B (Istanbul est 3e avec  39,6%, Bamberg 5e avec 37,9%), la SIG affichant un « satisfaisant » 34,5% (14e). Paradoxalement, Nanterre dont c’était un des atouts majeurs, a dévissé derrière la ligne à 6,75m (18e avec 33,6%). Les Madrilènes sont tout aussi irrésistibles à deux points (57,7%), la SIG étant 15e avec 49,5%, Nanterre 20e avec 46,1% seulement.