« Bootsy » Thornton signe à la SIG

thornton2

La SIG a trouvé un remplaçant à Kevin Murphy. Après le rookie d’Atlanta, c’est Marvis Linwood dit « Bootsy » Thornton (36 ans), un « vieux guerrier » de l’Euroligue qui rejoint pour six mois l’effectif de Vincent Collet. Le contrat est revenu des Etats-Unis, signé, dans la nuit de Noël…

Bootsy Thornton, ici sous le maillot du Barça. Une recrue de choix pour la SIG. (Crédit photo Turkish Airlines Euroleague)
Bootsy Thornton, ici sous le maillot du Barça. Une recrue de choix pour la SIG. (Crédit photo Turkish Airlines Euroleague)

Cette fois, la SIG voulait miser sur l’expérience et trouver un joueur qui soit aussi un très bon défenseur. Avec la signature de Bootsy Thornton, les Strasbourgeois espèrent bien avoir fait la bonne pioche. Car le pedigree du natif de Baltimore, le plus gros sans doute qu’on ait vu à la SIG, se suffit à lui-même : 138 matches d’Euroligue (10 points à 48,3% à deux points, 34% à trois points) en huit saisons avec Sienne, Barcelone et Efes Pilsen Istanbul, six années de Top 16 et deux « Final Four » en 2004 et 2008, mais aussi trois titres de champion d’Italie et un titre de champion de Turquie, voilà qui situe le gaillard. Gaucher puissant, très bon défenseur, Vincent Collet a aussi obtenu des « tuyaux » de première main sur l’attitude du joueur de la part de son ex-entraîneur à Sienne, Luca Banchi, celui qui depuis cette année dirige Emporio Armani Milan, battu vendredi dernier au Rhenus.

Passé par le collège de Tallahassee, Marvis Linwood Thornton poursuit sa formation dans la célèbre université new-yorkaise de St-John’s (1998 à 2000) dont il sera le meilleur marqueur lors de son année senior (15,3 pts par match). La draft des ligues mineures (CBA, IBL et USBL) s’intéresse à lui, mais après un camp d’été pour les Washington Wizards, il préfère rejoindre l’Europe et signe à Cantu (Italie) pour trois saisons. Après un nouveau camp d’été pour les Golden State Warriors, il fera encore cinq autres années dans la Lega italienne, pour Sienne (quatre) et enfin pour les Sardes de Sassari l’an dernier, deuxièmes de la saison régulière avant d’être éliminés au 7e match des quarts de finale de play-offs par Cantu (95-97). Il y a compilé 13,1 pts de moyenne en Lega mais aussi 18,7 pts en six matches d’Eurocup dont une pointe à 33 (7 sur 8 à trois points) contre l’Etoile Rouge Belgrade.

En 298 matches de championnat italien, il aura totalisé 4216 points (14,1 en moyenne) en 30’ de jeu avec une réussite convaincante : 54,7% à deux points, 35,2% à trois points et 80,5% aux lancers-francs. Il prendra aussi 4,9 rebonds par rencontre pour un total de 15,6 d’évaluation moyenne. Son record (36 pts) sera établi en 2004 avec Cantu.

Le Barça et deux Final Four avec Sienne

La Liga espagnole fera également connaissance avec cet arrière solide, puisque le Barça (2005/2006) puis Gérone (2006/2007) font appel à lui. Avec le second, il remportera l’Eurocup au côté d’Ariel Mc Donald lors d’une finale remportée contre Mariupol (79-72) et Khalid El-Amin. En 55 rencontres de Liga, il tournera à 6,7 pts (54% à deux, 30% à trois, 2,3 rebonds, 1,2 passes). L’année suivante, il retourne à Sienne pour décrocher un nouveau Final Four avec la Montepaschi. A chaque fois, il échoue de peu en demi-finale. A Tel Aviv contre Bologne en 2004 (102-103 a.pr.), il score 26 pts pour 33 d’évaluation, ce qui constitue aujourd’hui encore, ses records en Euroligue. Dans la petite finale, Thornton marque 15 pts pour 14 d’éval mais son équipe cède face au CSKA Moscou (94-97). Quatre années plus tard, à Madrid, c’est le Maccabi qui coupe la route de la finale à Sienne (85-92), « Bootsy » marquant 10 points avant d’en inscrire 14 contre Vitoria pour une victoire 97-93 a.pr. dans le match pour la 3e place. Il sera également élu dans le deuxième « cinq » de l’Euroligue cette saison-là.

Ce grand voyageur file ensuite rejoindre le championnat de Turquie pour trois saisons avec Efes Pilsen Istanbul et trois participations au Top 16 de l’Euroligue. En 108 matches de championnat, il tournera à 9,3 pts à 56,7% à deux points, 33% à trois points. Avant de revenir en Italie à Sienne et Sassari.

Collet : « Son parcours force le respect »

Pour Vincent Collet, c’est un superbe cadeau de Noël… « Nous scoutons ce joueur depuis le le début de mois de décembre. C’est un joueur que je connais bien. Avec Ricardo et Louis, il va encadrer notre talentueuse équipe de joueurs. C’est une très bonne nouvelle. De façon évidente, il va nous apporter son expérience de très haut niveau. Son parcours force le respect. Et surtout, il est réputé pour être un gagneur ». L’entraîneur de la SIG explique aussi pourquoi Thornton n’a pas resigné à Sassari qui voulait le conserver, ni répondu à l’offre de Sienne en novembre, lorsque les Italiens ont ‘’coupé’’ Kim English, aujourd’hui à… Roanne. « Il voulait rester maître du timing. Il a une fille qui devait intégrer la high-school et ne voulait pas se séparer de sa famille à ce moment-là. Il ne souhaitait rejoindre un club que début janvier ». Et la SIG a sauté sur l’aubaine.

Quand Thornton sera là, pour la reprise du 3 janvier, Vincent Collet a déjà une idée précise de ce qu’il va lui demander. Nos cinq extérieurs sont très satisfaisants depuis un moment et proposent une complémentarité intéressante. Pour atteindre nos objectifs cette saison, dans toutes les compétitions qu’ il reste à disputer [championnat, Eurocup, Coupe de France et on l’espère, Leaders Cup], il fallait les aider tout en les respectant. Il ne faut pas abîmer la cohésion après laquelle nous avons couru. « Bootsy » va la renforcer car il a la capacité à vite s’intégrer et à partager et surtout, à gagner, le critère le plus important ». Le coach alsacien se réjouit déjà de « sa dureté défensive, sa lecture de jeu et son talent de joueur de post-up ». La SIG misera sur toutes ces qualités pour renforcer son effectif et assurer les objectifs sportifs, aussi bien en championnat que pour l’Eurocoupe qui va débuter en janvier. Quant au poste 5 pour remplacer Alexis Ajinça, la SIG continue… « Nous poursuivons notre recherche de pivot mais nous n’allons pas nous précipiter. Le marché est peu actif, il faudra peut-être de la patience… », termine le coach.

Quelques vidéos de Bootsy :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Zm_GOdpAOoA

Thornton en bref

Nom : Thornton III

Prénom : Marvis Linwood, dit « Bootsy »

Né le 30 juillet 1977 à Baltimore (Maryland), 36 ans

1,95m, 88 kg

Marié, trois enfants

Formation : Tallahassee Junior College (1995 à 1998), St-John’s University (1998 à 2000)

Clubs successifs : Cantu (2000/2001, 2001/2002, 2002/2003), Sienne (2003/2004, 2004/2005), Barcelone (2005/2006), Gerone (2006/2007), Sienne (2007/2008), Efes Pilsen Istanbul (2008/2009, 2009/2010, 2010/2011) Sienne (2011/2012), Sassari (2012/2013).

Palmarès

Champion d’Italie 2004, 2008, 2012, Coupe d’Italie 2012

Champion de Turquie 2009, Coupe de Turquie 2009, Coupe du président 2009

Vainqueur de la FIBA Eurocup avec Gérone (2007)

Huit saisons en Euroligue (138 matches, 10 pts), six Top 16, deux Final Four (2004 et 2008)

Elu dans le deuxième « cinq » de l’Euroligue 2008

MVP du mois de février 2008 en Euroleague

Une saison en Eurocup (5e marqueur de la saison régulière avec 18,7 pts ; 51,4% à deux points, 46,3% à trois points, 90,5% aux lancers-francs, 4,2 rebonds)