Basket
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
LES PLAYOFFS AU RHENUS
SIG Strasbourg - Pau-Lacq-Orthez lundi 22 mai à 20h30
actu'lnb
Actualités Changement de leader en ProA

Changement de leader en ProA

Depuis sa victoire au Rhenus, Nanterre occupait la première place de la ProA. Mais après trois défaites en quatre rencontres, les « banlieusards » ont laissé les commandes à Limoges et à Orléans.

LIMOGES EST DE RETOUR. – Voilà 14 ans que le CSM Limoges n’avait plus caressé les sommets. Avec quatre victoires en quatre matches à l’extérieur, les Limousins impressionnent. Leur prochain déplacement les mènera au Rhenus, mardi à 20h45… Ils ont fait forte impression en écrasant Le Mans en seconde période (25-53) après une première période équilibrée (35-33). J.R. Reynolds (30 points et 36 d’évaluation) a été le détonateur de cet exploit.

ORLEANS DANS SON SILLAGE. – Les Limougeauds ont été rejoints mardi soir par Orléans. Forts de leur victoire sur Nancy (80-75), les joueurs de Philippe Hervé partagent le fauteuil avec le CSP. Nancy ne s’est jamais remis du 20-8 initial et de la pluie de paniers à trois points (9 sur 19 au final), Falker, grippé n’ayant pas eu son rendement habituel.

NANTERRE GLISSE. – Battus par le Mans, à Limoges et à Dijon, les Nanterriens n’ont eu ces derniers temps qu’un succès tiré par les cheveux contre Orléans (71-69) à se mettre sous la dent. Dominée en Bourgogne (67-52 à la fin du 3e quart) après trois fautes techniques dont deux qui ont valu l’exclusion à Ali Traoré, exploitées par six lancers francs de T.J. Campbell, la JSFN a effacé l’ardoise d’un 15-0 et d’un 22-5 qui lui ont permis de mener à deux minutes de la fin. Mais c’est Dijon qui, d’un 8-0 a fini le plus fort : 82-80 !

GRAVELINES DEVISSE. – Rien ne va plus à Gravelines. Souverains en Eurocup (premiers de leur poule les Nordistes pourraient retrouver la SIG dans le Top 32…), ils ont perdu sept de leurs huit derniers matches. Et ne précèdent plus qu’Antibes, dernier, qui vient de se séparer de Jean-Aimé Toupane, son entraîneur, après une nouvelle défaite contre Chalon (80-103) que Will Solomon, la star vieillissante passée entre autres par la NBA, Tel-Aviv et Fenerbahçe, n’a pas pu empêcher.

CHOLET DEGRINGOLE. – Avec quatre revers en cinq rencontres, Cholet perd également du terrain. Oublié le début prometteur. Cette fois c’est Paris qui a décroché son quatrième succès de rang, qui a fait chuter les Choletais (83-75) pour les rejoindre au classement.

L’ASVEL SE FAIT PEUR. – Villeurbanne n’est pas totalement guéri après sa déroute à Ljubljana. Mais l’ASVEL a tout de même effacé le handicap de 11 points peu avant le repos pour se défaire de Roanne (67-58) qui attend la qualification de Kim English.

NICHOLS DETRONE JACKSON. – Dans les statistiques individuelles, on notera que Austin Nichols (18,33 pts de moyenne) a détrôné Edwin Jackson (18,11). Ajinça est le meilleur Strasbourgeois (7e avec 15,30pts). Au rebond, c’est toujours le Nancéen Falker qui mène le bal avec 9,89 prises par rencontre. A l’évaluation, le Palois Nivins est toujours le plus complet (20,25) devant Falker (18,89) et Ajinça (18,30).

LES TOPS DE LA SIG. – Si le début de saison, marqué par les plumes laissées en Euroligue n’est pas exceptionnel, la SIG figure tout de même tout au haut des palmarès de plusieurs catégories statistiques. Et non des moindres… Première à l’évaluation  avec 92,10, elle précède Limoges, son prochain adversaire (89,67) et Nanterre. Première aux interceptions (9,30) avec Diot (2e), Campbell (5e) et Lacombe (6e) aux avant-postes, aux passes décisives (18,30) et au rebond défensif (26,30), elle se passerait en revanche d’être la formation qui perd le plus de ballons (16,10 par match). La SIG est aussi l’équipe la plus adroite de ProA avec 48,29%, devant Pau-Orthez (47,96), avec une deuxième place à deux points (53,85%) et aux lancers-francs (80,23%) où Diot mène la danse (12 sur 12), elle est en revanche plus loin à trois points (12e avec 33,12%) où elle est l’équipe qui tente le moins sa chance par match (15,7 tirs).