Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
roannesig3
Actualités Ils ont remis ça !

Ils ont remis ça !

par Franklin Tellier

roannesig3

Photos Georges Burellier

Au bout du suspense ACTE 2 ! Dans un match très serré durant une grande majorité de la rencontre, la SIG a fait plier en prolongation la défense roannaise. Le refus de perdre et la hargne devient une marque de fabrique de cette équipe ! Mais cette neuvième victoire a été acquise de haute lutte !

Chaque équipe semblait vouloir prendre l’ascendant rapidement sur son adversaire lors d’un premier quart temps bien brouillon. Même si après 5 minutes de jeu la SIG menait 11-10 avec une réussite parfaite à 100%. Les balles perdues par les coéquipiers de Diot permettaient aux joueurs de Roanne de  faire un petit écart (19-13) grâce à Green et English très présents en ce début de match. L’entrée en jeu de Leloup et Abromaitis fit du bien à la SIG et le score de ce premier quart s’arrête sur 2 lancers de Leloup qui permit a la SIG, malgré ces 9(!!) balles perdues de boucler ces 10 premières minutes avec un débours uniquement de 4 points (21-17).

roannesig2

Photos Georges Burellier

Le second quart temps commençait tambour battant par un dunk d’Abromaitis (21-19) avant qu’un festival de tirs manqués des deux équipes ne s’enchaine ; Amagou, Green et Sangare  coté roannais et Diot, Abromaitis et Toupane pour la SIG manquent tour à tour leurs tirs. Il faudra attendre 3 minutes de jeu dans ce second quart pour voir Roanne, par l’intermédiaire de Samnick, inscrire ces 2 premiers points. Green et Duport se rendent coups pour coups (27-23 15e’) avant que Roanne n’inscrive un 7-0 (34-23 17e’). C’est le moment choisi par la SIG pour passer un 11-0 grâce à la maestria de Campbell (3 points 3 passes décisives en 1 minute !) pour revenir sur les talons de Roanne. Green éteint le début d’incendie grâce à un dunk dans les dernières secondes pour rejoindre les vestiaires sur le score de 36-34 pour les locaux. En ne perdant qu’une seule balle dans ce second quart temps et en n’en provoquant 8 chez son adversaire, la SIG montrait ainsi un plus beau visage.

Au retour des vestiaires, Lacombe permettait à la SIG de recoller au score (36-36) avant qu’un chassée croisé ne s’installe entre les deux équipes qui ne lâchaient plus rien. Les deux protagonistes étaient au coude à coude durant ce quart 40-40 à la 23e’ puis 42-45 à la 25e’, 46-45 a 27e’. Un véritable mano a mano s’installait alors lorsque les paniers de Reid, English et Lyons répondaient à ceux de Leloup et Duport conquérants en cette fin de quart. La SIG pensait finir ce quart temps avec 2 points d’avance, après un 3 points de Diot, une nouvelle fois offert par Campbell (52-54 29e’), mais c’était sans compter sur Inglis qui égalisait avant la sonnerie. Fin du troisième quart 54-54.

Le quatrième quart allait être dans la continuité du précédant (57-57 33e’). À 5 minutes de la fin du temps réglementaire les deux équipes étaient toujours au coude à coude (61-59). La fin de match s’annonçait alors très tendue. Les 4ème fautes de Reid, Leloup et Diot n’empêchaient à aucun des protagonistes de lever le pied. Chaque petit écart au score fait par Roanne est comblé par la SIG.  Il reste alors un peu plus d’une minute lorsqu’Abromaitis ramène les siens à 1 point de Roanne (69-68) grâce à une nouvelle passe de Campbell. La balle de match fut alors offerte à Diot aux lancers francs qui n’en inscrivait qu’un sur deux, emmenant ainsi les deux équipes en prolongation !

La SIG prenait les devants dans cette prolongation dès le début grâce à Campbell et jouait en entretenant cet avantage avant que dans les dernières minutes les deux fautes d’English (dont une technique) et une faute technique de Samnick scellèrent le sort de match aux lancers francs (6/8 pour Diot suite à ces circonstances) pour la SIG. Un dernier panier de Leloup figea le score final de ce match à 74-83 permettant ainsi aux strasbourgeois de savourer cette victoire acquise de haute lutte! Deux victoires consécutives, à l’extérieures, après prolongation, en 4 jours avec une effectif réduit… CHAPEAU !

roannesig1

Photos Georges Burellier

 

Le match en vitesse:

Roanne – SIG  74-83 a.pr. Halle des sports Vacheresse Roanne.

Les periodes : 21-17, 15-17 (mi temps : 36-34), 18-20 (54-52), 15-17 (69-69), 5-14 (74-83).

Roanne : 28 paniers sur 55 tirs (50,9%) dont 5/18 a 3 points, 13/14 aux lancers francs, 29 rebonds (Green 10) dont 6 offensifs, 18 passes decisives (Samnick 4), 23 balles perdues, 26 fautes (English et Sangare éliminés.

English 15, Sangare 5, Samnick 9, Reid 7,  Amagou 4 puis Green 16, Inglis 10,  Lyons 8, Ville 0 et Yabusele 0.

Strasbourg : 26 paniers sur 59 tirs (44,1%) dont 6/18 a 3 points, 25/29 aux lancers francs, 29 rebonds (Green 8) dont 8 offensifs, 17 passes décisives (Campbell 7), 17 balles perdues, 19 fautes.

Diot 15, Campbell 14, Duport 10, Toupane 8, Greer 5 puis Abromaitis 15, Leloup 14, Lacombe 2.