Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
SAISON 2018 / 2019
rendez-vous dimanche 30 septembre pour le premier match au Rhenus
actu'lnb
Actualités Orléans seul en tête

Orléans seul en tête

La 10e journée de ProA s’est achevée ce mardi soir par le festival offensif de la SIG qui a châtié l’une des meilleures défenses du championnat, celle de Limoges. De quoi offrir le fauteuil de leader à la seule équipe d’Orléans…

GRAVELINES TOUJOURS PLUS BAS. – Sans Kennedy, parti avant la fin de sa pige médicale, et dans l’attente de Steven Gray, pigiste médical de Solo Diabaté et alors que Bokolo est à peine revenu, Gravelines a encore dérapé. 15 points d’avance à la pause (37-22) avant le cauchemar de la deuxième mi-temps (32-52) ! Kyle Mc Alarney (25 points) et Brian Greene (13 rebonds), deux « All Stars » ont torturé les Nordistes.  Darnell Harris, pigiste médical de Chris Hill, a été prolongé jusqu’à la fin de saison pour les Orléanais.

SLAUGHTER, LE TRAITRE. – Avec Cholet, l’an passé, il avait fait la différence contre… Chalon d’un buzzer beater assassin. Samedi, A.J. Slaughter (28 pts) a récidivé, après avoir changé de camp. Cholet menait encore 69-71 à une seconde de la fin quand le shooteur de Chalon a dégainé derrière l’arc !

DIJON TIENT BON. – Dijon est une des équipes surprises de ces matches aller. L’équipe de Borg l’a encore prouvé contre l’ASVEL qui, mené 50-37 à la pause, a failli revenir (64-61) malgré un Edwin Jackson en panne (7 pts). Dobbins (13 pts,  rebonds) et Amara Sy (15 pts) ont été les plus efficaces de chaque équipe.

LE MANS CRAQUE. – Deuxième coup de froid consécutif à Antarès. Après Limoges, c’est Nancy qui s’est nettement imposé dans la Sarthe (56-77). L’absence de Dashaun Wood (fracture à la main en Eurocup), qui sera remplacé par Torey Thomas, l’ancien équipier de Léo Westermann au Partizan, jusqu’au 15 janvier, a pesé lourd. Privé de Flo Pietrus, sans doute apte contre… la SIG mardi, le SLUC a pu compter sur l’énorme Randal Falker (12 pts, 14 rebonds, 29 d’évaluation, MVP de la journée) et sur Paul Harris (17 pts, 9 rebonds, 21 d’éval) pour rester dans le peloton de tête.

CINQ POUR PARIS. – Cinquième victoire de suite pour le Paris-Levallois qui enfonce un peu plus Antibes. Nicolas Lang (18 pts), Jawad Williams et surtout Andrew Albicy (7 passes, 5 interceptions, 23 d’évalution) ont été les fers de lance parisiens.

CADRES AU REPOS. – Nanterre a fait confiance à ceux qui jouent moins en Euroligue (Corosine, Jaiteh ou Thomas, 19 pts) pour se défaire d’une équipe du Havre accrocheuse (46-43 à la mi-temps, 88-75 au final). Hugo Invernizzi a scoré 11 points à 5 sur 5 aux tirs.

ÇA GRONDE A ROANNE. – Après un premier quart équilibré et offensif (27-28), Roanne a perdu pied et subi une déroute (69-85) qui a fortement déplu au public de la salle Vacheresse qui a quitté la salle avant la fin… David Denave (15 pts), « All Star » inattendu, a conduit une équipe où la marque a été très bien répartie.

SLAUGHTER AUX COMMANDES. – Avec 28 points contre Cholet, son ancien club, A.J. Slaughter a pris les rênes du classement des marqueurs. Avec 19 pts de moyenne, il devance Austin Nichols (17,9) et Terrell Stoglin (17,3). Ajinça, qui a joué pour ses équipiers contre Limoges (10 points, 6 d’évaluation) se retrouve 8e avec 14,82. A l’évaluation, le pivot de la SIG est 3e avec 18,18 d’un classement mené par le Nancéen Falker (19,90) auquel il se frottera au retour du Real.

FALKER PARTOUT. – Randal Falker est aussi le meilleur rebondeur de la ProA après sa moisson (14 prises) au Mans. Premier Strasbourgeois, Ajinça pointe en 8e position avec 7,18. L’ex-Choletais aux « dreadlooks » conduit Nancy, premier par équipes (38,2 rebonds) dans un classement om la SIG progresse (5e avec 34,64).

PREMIER ECHEC POUR DIOT. – Auteur d’un match impeccable contre Limoges, Antoine Diot a manqué son premier lancer franc de la saison ce mardi ! Avec 16 sur 17 (94,12%), il glisse au 3e rang derrière l’Antibois O’Bannon (26 sur 27, soit 96,15%).

QUATRE PREMIERES PLACES. – La SIG s’est replacée au classement mais elle affole également les statistiques. Avec une évaluation de 123 (le record de la saison reste à Chalon avec 129 contre Antibes), la SIG a fait grimper sa moyenne à 94,91 ! Elle occupe bien sûr la première place, tout comme au classement de l’adresse cumulée aux tirs (48,83%), aux passes décisives (19,27 par match), aux interceptions (9,45) mais aussi, hélas, aux balles perdues (15,55) un domaine où elle est en passe de s’améliorer.

J.C.F.