Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
actu'lnb
Actualités Suspense total

Suspense total

C’est du jamais vu ! A deux journées de la fin des matches aller, aucune équipe de ProA n’est assurée de disputer la Leaders Cup à Disneyland. Les rencontres de la 13e journée ont resserré les positions – quatre leaders avec quatre défaites, trois poursuivants à cinq revers – au point qu’avec huit victoires, on est encore sûr de rien !

PROLONGATIONS. – Deux matches entre équipes de tête ont valu à leurs spectateurs de passionnantes prolongations. 65-65, c’était le chiffre du jour. Si la SIG s’est imposée à Orléans, Dijon n’a pas réussi le même coup à Limoges. Et c’est le CSP (1,07 au quotient) qui prend la tête au classement devant Nanterre (1,06), Orléans (1 ,05) et Dijon (1,03). Juste derrière, la SIG peut miser sur un quotient élevé (1,06) par rapport à Paris-Levallois (1) ou Le Mans (0,98). Les Parisiens sont encore dans l’attente de la décision concernant le match contre Gravelines.

RETOUR INFERNAL. – Mené 9-19, Limoges a passé un 17-0 à Dijon, meilleure défense du championnat en six minutes. Puis les Limougeauds ont remis ça dans le deuxième quart après un 2-16 dijonnais (39-54, puis 56 partout) et d’égaliser à 12’’ de la fin par Alex Acker alors que T.J. Campbell avait réussi un trois points qu’il croyait décisif (63-64). C’est encore Acker (16 pts), bien aidé par Reynolds (14  pts, 7 fautes provoquées) et J.K. Edwards (12 pts, 6 rebonds, 7 passes), qui fera le break dans l’extra-time : 76-72.

SUSPENSE. – Incroyable Gravelines ! Au fond du trou, décimés par les suspensions, les Nordistes viennent de remporter deux matches d’affilée, contre Limoges et à Cholet ! Autant que lors des 11 premières journées… Dans les Mauges, c’est au buzzer que Marcus Lewis (18 pts, 18 d’évaluation) a crucifié les Choletais qui venaient d’égaliser par John Cox (22 pts, 19 d’éval).

PARIS STOPPÉ. – Après six victoires d’affilée (sept peut-être si celle contre Gravelines est confirmée dans les… 7’’9 à rejouer !), Paris-Levallois a été stoppé dans son élan par l’ASVEL. Marko Keselj (16 pts) et Georgi Joseph (9 rebonds) ont porté les Lyonnais pendant que Paris proposait un tout petit 55 d’évaluation (12 pour Brown, 11 pour Sane).

RECORD POUR PASSAVE-DUCTEIL. – Nanterre (79-72 contre Roanne) et Pau-Orthez (81-72 face à Antibes) avaient joué dès dimanche. L’occasion pour Johan Passave-Ducteil d’établir un nouveau record en carrière (27 pts), alors qu’en Béarn, David Denave (16 pts, 4 sur 7 à trois points et 18 d’évaluation) avait ruiné les espoirs d’Antibes, encore en tête dans le money-time.

CHALON SE RELANCE. – Stoppé par Limoges, Chalon enchaîne à nouveau. Et son succès à Nancy (79-91) en dit long sur les ambitions des hommes de Choulet, auteurs d’un joli 11 sur 22 à trois points. A.J. Slaughter ( 24 pts) et surtout Steed Tchicamboud (21 pts, 24 d’éval) ont dominé Nichols (21 pts), Hannah (20 d’éval) et Falker (10 rebonds) pour foncer vers la Leaders Cup. Tout se jouera contre Nanterre et à Pau.

LE MANS PIEGÉ. – Coup d’arrêt pour les Manceaux qui ont fait une très mauvaise affaire au Havre. Les Maritimes étaient passés si près à plusieurs reprises que ce succès, long à se dessiner, leur fait un bien énorme. Cedric Banks (20 pts, 28 d’éval) a joué un rôle primordial alors que Le Mans, orphelin de Dashaun Wood a trouvé en Batista (13 pts) son top scoreur.

CHAUD, TRÈS CHAUD. – Les deux prochaines journées seront terribles pour la qualification à la Leaders Cup. La SIG devra gagner un match à Roanne ou contre Dijon pour assurer le coup. Sinon, il faudra compter sur les autres... Le Mans – Orléans, Paris-Levallois – Limoges  ou Chalon – Nanterre dès vendredi, puis SIG – Dijon et Orléans – Paris-Levallois vaudront le déplacement ! Car sur Disneyland.

J.C.F