Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
SIG - Dijon - 110114 - 02
Actualités A Nancy, pas d’impasse sur la Coupe

A Nancy, pas d’impasse sur la Coupe

La SIG se déplace ce vendredi (20h) à Nancy pour un « classico » de l’Est. Avant d’affronter les Lorrains en quart de finale de la Leaders Cup, les hommes de Collet iront chercher une qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe de France. Même si les jambes pourraient bien être lourdes, il n’y aura pas d’impasse…

SIG - 1234 - 220114 - 11

Le métier de Bootsy Thornton devrait être bien utile contre Nancy, en Coupe de France.

Il y a un peu plus d’un mois et lors du dernier match d’Alexis Ajinça sous le maillot rouge et blanc, la SIG avait subi un revers assez net à Gentilly (80-69). Pour n’avoir pas su capitaliser sur une première mi-temps convaincante mais bouclée avec quatre points d’avance seulement, les Strasbourgeois se sont exposés aux moments d’euphorie du SLUC et n’ont pas pu résister… Ce soir, c’est un tout autre match pour une équipe qu’a rejoint Bootsy Thornton, alors que les Nancéiens présentent désormais Marcus Banks au solide cursus estampillé NBA. Et dans quelques semaines, à Disneyland, c’est avec David Andersen que les Strasbourgeois devraient défier leur éternel rival…

« Falker et Pietrus, c’est le top de la ProA »

« Les matches sont tous différents, indépendamment de la composition des équipes, et chacun a sa propre vérité, lance Vincent Collet. Mais c’est tout de même dommage de rejouer plusieurs fois contre la même équipe ». Le principe même de jouer à nouveau Nancy à plusieurs reprises ne séduit pas le coach alsacien. Et pas seulement en raison de la valeur de l’adversaire.

« Falker et Pietrus, c’est le top de la ProA à ce poste », poursuit le sélectionneur national. Un poste où, précisément, la SIG n’est pas très riche avant l’arrivée de David Andersen prévue ce vendredi en fin d’après-midi. « De plus, Max Zianveni assure de bons relais, Mikopa apporte de l’énergie, Nichols est un élément essentiel et Harris, même inconstant, nous avait fait très mal il y a un mois. Ils ont dominé Cholet de 26 points et doivent être bien déçus de l’issue de leur match à Gravelines… Quant à Banks, il jouera peut-être davantage que dans le Nord puisqu’il semble que Hannah ait des soucis avec ses ischio-jambiers ».

Collet sait où il mettra les pieds avec son équipe, ce soir, « et ce n’est pas un bon endroit en ce moment !  Mais on veut gagner pour passer ce tour car la Coupe de France fait partie des trophées qu’on vise cette saison ».

Question de ressources

Le coach alsacien s’interroge seulement de savoir si son équipe aura récupéré des efforts consentis mercredi soir pour venir à bout d’une coriace équipe de Kragujevac. « Je suis très content de ce qu’on a fourni. Mais serons-nous au mieux 48h après ? » Il se console en sachant que si la SIG doit disputer quatre rencontres en sept jours, Nancy en livre trois en huit jours… Il n’empêche que le banc lorrain est tout de même mieux fourni en ce moment que celui des Alsaciens. « C’est compliqué en effet. Mais je tente de gérer. Les temps de jeu sont adaptés, entre 16 et 30 minutes pour chacun contre Kragujevac. Je serai tout de même surpris que les joueurs ne se donnent pas à fond ?»

Ce n’est pas dans les habitudes des huit « soldats » qui depuis quelques semaines sont particulièrement vaillants. Mais Collet sait aussi qu’en face « il y a des tueurs, capables d’élever leur niveau de jeu dans les matches à élimination directe, de se sublimer. Dans des matches comme celui-là, il faut des nerfs, de l’expérience. Et d’avoir Bootsy en plus, c’est vraiment bien ».

On sera rapidement fixé…

Jean-Claude Frey

 Accueillez David Andersen et gagnez des places pour le match contre Antibes

David Andersen arrivera vendredi en fin d'après-midi en provenance de Melbourne. Si vous venez l'accueillir au Rhenus à partir de 17h, il vous offrira une place pour le match du 8 février contre Antibes...