Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
Louis
Actualités Battus sur le fil à Berlin (72-70)

Battus sur le fil à Berlin (72-70)

« Corps et âme pour Berlin ». Le slogan de l’Alba flotte sur l’exceptionnelle O2 Arena comme un appel à tout donner… Mais la SIG l'avait pris à son compte et si les Berlinois l'ont emporté dans les dernières secondes (72-70), Antoine Diot avait encore le tir de la gagne au bout des doigts ! C'est dire que rien n'est perdu, loin de là, dans la course au Top 16 de l'Eurocup, même si les Strasbourgeois sont passés tout près d'un formidable exploit, menant encore dans les derniers instants avant de tomber sous les paniers assassins de David Logan (8 sur 12 à trois points) !

Bootsy2

Bootsy Thornton et David Logan se sont livrés un duel exceptionnel...

 

diapo9

Quand l'Albatros fait le spectacle.

Dans ce premier match du top 32 de l'Eurocup, la SIG se heurtait d'emblée au plus gros morceau, l'Alba Berlin et son énorme expérience européenne. Mais à la mi-temps, les Strasbourgeois étaient tout près de leurs adversaires (34-31) et, compte tenu du formidable boulot livré en défense dans le premier quart temps, pouvaient même regretter de ne pas avoir davantage creusé l'écart en leur faveur (2-9 après six minutes, puis 10-17 à la fin de la première période).

Car la disette allemande ne dura pas. Et après un triste 1 sur 11 au début dont 0 sur 5 à trois points), Berlin, par Logan, Hammonds et Stojanovski scorait quatre fois derrière l'arc pour totalement inverser la tendance : 18-17, puis 30-23 (17e'). Un 20-6 provoqué par le fléchissement défensif, la maladresse strasbourgeoise et les premières balles perdues. Dommage car Bootsy Thornton avait déjà montré quelques facettes d'un talent qu'on devine immense. Le temps mort de Collet remit la SIG à l'endroit et Duport (8 points dans le quart temps) trouvait des positions près du cercle : 30-29 et 34-31 à la pause. Le premier contrat était rempli...

 

Logan, tel un diable sorti de sa boîte

La SIG ne fléchissait pas et Leloup puis un Duport de gala, solide en défense et très performant en attaque, répliquaient aux Berlinois (36-35). Logan se jouait alors de la défense alsacienne et l'écart se creusait : 44-35 (25e'). Le temps mort de Collet relançait la mécanique (44-39) encore par Duport, énorme ce soir (19 pts, 26 d'évaluation) puis Greer et Abromaitis (46-43), la SIG manquant malheureusement quelques occasions faciles, si rares dans ce match cadenassé et contrôlé, qui permettaient aux ''Albatros'' de s'envoler à 54-45 à l'entame du money-time.

supporters

Audrey et ses amis, supporters alsaciens présents à Berlin.

L'adresse qui avait fui les Strasbourgeois jusque là (2 sur 11 à trois points et... 0 sur 8 pour le malheureux Antoine Diot, gêné par un pouce blessé lundi soir à l'entraînement) retrouvait des couleurs. Campbell d'abord, puis Duport à la périphérie, Thornton deux fois derrière la ligne et Lacombe de près, passaient un 0-11 inattendu : 57-51, puis 57-62 à cinq minutes de la fin ! C'était peut-être trop tôt...  Duport avait quatre fautes et venait d'être rappelé sur le banc pour souffler quand le concours de pistoleros touchait au sublime. Logan s'était mis au diapason comme un diable surgi de sa boîte, ramenant son équipe à 64 partout avant un festival aux deux bouts du terrain signé Campbell et Leloup d'une part, Logan par son 7e et son 8e primé de l'autre : 70 partout ! Hélas, la dernière réussite fut berlinoise et la SIG échouait sur le fil. Elle n'avait plus alors que les yeux pour pleurer. Mais aussi beaucoup de fierté pour entamer une compétition dans laquelle elle a prouvé qu'elle peut rêver d'aller loin.

A Berlin, Jean-Claude Frey

Le match en vitesse

ALBA BERLIN – SIG 72-70. O2 Arena. 6 671 spectateurs. Arbitres : MM. Garcia Gonzales (ESP), Vyklicky (RTC) et Silva (POR).

Les périodes : 10-17, 24-14 (mi-temps : 34-31), 20-14 (54-45), 18-25.

ALBA BERLIN : 27 paniers sur 57 tirs (47,3%) dont 10 sur 22 à trois points, 8 LF sur 16, 32 rebonds (Kendall, Wohlfahrt et Hammonds 5) dont 10 offensifs, 12 passes (Hammonds 5), 13 balles perdues, 16 fautes.

Logan 24, Hammonds 7, King, Jagla 4, Radosevic 3, puis Vargas 4, Kendall 2, Redding 10, Stojanovski 9, Wohlfahrt 9.

SIG : 28 paniers sur 58 tirs (48,3%) dont 8 sur 21 à trois points, 6 LF sur 7, 34 rebonds (Duport 8) dont 8 offensifs, 14 passes (Campbell 5), 14 balles perdues, 20 fautes.

Campbell 12, Diot, Toupane 5, Leloup 9, Duport 19, puis Lacombe 5, Thornton 11, Greer 2, Abromaitis 7.

Les réactions

Vincent Collet : « On a fait le match qu’on souhaitait faire en terme d’intensité. Berlin était conforme à ce qu’on attendait avec une agressivité énorme. On s’est mieux adapté en deuxième mi-temps, on n’a pas lâché dans les moments difficiles. Lorsqu’ils ont eu un bon passage, on a eu le mérite de ne pas s’affoler et de prendre à notre tour l’ascendant. On a cru à deux minutes de la fin avoir fait le plus dur mais Logan a mis des paniers incroyables alors que les nôtres étaient préparés, construits… Malgré tout, on a obtenu des bons tirs pour gagner mais nous n’avons pas eu de réussite sur les derniers tirs de Bootsy Thornton et d’Antoine Diot. Globalement, l’attitude de mon équipe a été remarquable, Duport a été exceptionnel, Bootsy a montré ce qu’il pourra nous apporter, au-delà de mes espérances pour ce premier match. Maintenant, il faut transformer l’essai… »

Bootsy Thornton : « On a trop bien joué pour perdre ! Je suis mal car les deux derniers tirs sont passés si près… C’est terrible. Cette équipe me plaît, on se passe beaucoup la balle. Je me suis senti beaucoup mieux que ce que je pensais avant le match. Mais c’est vraiment dommage ne n’avoir pas pu saisir cette opportunité ».

Sasa Obradovic : « On a gagné contre une équipe d’Euroligue, j’insiste là-dessus. Je suis satisfait du caractère que mon équipe a démontré avec un David Logan qui a mis des tirs incroyables à la fin ; Strasbourg a manqué de temps pour préparer ce match et intégrer son nouveau joueur, Thornton qui a pourtant beaucoup apporté, mais c’est une très bonne équipe ».

Poule N

Alba Berlin - SIG                72-70

Yuzhne - Kragujevac       73-68

 

[bootstrap_galerie type=dock_galerie_9_16 description=description],10042,10041,10040,10039,10038,10037,10036,10035[/bootstrap_galerie]