Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
Duport
Actualités Ce soir, SIG - Radnicki Kragujevac au Rhénus

Ce soir, SIG - Radnicki Kragujevac au Rhénus

Retrouvez le fil du match sur le site de l'Eurocup, des informations tout au long du match sur Twitter, les scores à la mi-temps et à la fin du match sur Facebook et des photos ici à partir de la fin de la première mi-temps et la suite à la fin du match.

Match diffusé en direct du Alsace20.

Vaincre ou renoncer

L’équation est simple au moment d’aborder le dernier match aller du Last 32 de poule en Eurocup contre Radnicki Kragujevac, ce mercredi (20h30) au Rhenus. La SIG n’a pas le choix. Une défaite compromettrait très sérieusement la suite de l’histoire dans cette compétition. Avec un effectif toujours amoindri et face à une équipe dans la même situation, avec deux défaites au compteur, qui symbolise toutes les qualités du basket serbe, la tâche est ardue. Mais pas insurmontable. Haut les cœurs !

campbell

Louis Campbell fait une campagne européenne tout à fait remarquable. Il faudra confirmer contre Kragujevac.

C’est ce qu’on appelle dans le jargon un match-couperet. Pour les deux équipes. Un de ceux dont on ne se relève pas en cas de revers… « Et il n’arrive pas au meilleur moment », lance Vincent Collet. Le coach de la SIG fait allusion bien sûr au forfait de Jérémy Leloup, qui pourrait retrouver ses coéquipiers contre Antibes, le 8 février, mais aussi et surtout à l’absence d’une deuxième pivot, le remplaçant d’Ajinça n’étant toujours pas opérationnel. Mais il a aussi à l’esprit la toute dernière sortie à Chalon et le dernier quart catastrophique (33-13) que ses joueur sont proposés en Bourgogne. « Toutes les bonnes choses vues précédemment se sont évaporées pendant la deuxième mi-temps contre Yuzhne et dans les 2e et 4e quart à Chalon ». S’il reconnaît qu’en attaque, dans la construction du jeu et l’adresse la sortie fut loin d’être négative, le technicien strasbourgeois concède que la défense intérieure en particulier, n’a pas été à la hauteur.

Neutraliser la polyvalence des intérieurs serbes…

Ce secteur de jeu sera pourtant la clé du match de ce mercredi. « Les intérieurs fuyants, capables de tirer à l’extérieur, c’est une des caractéristiques essentielles du basket yougoslave ». Vincent Collet qui en est un grand admirateur, en a brossé le tableau pour ses joueurs sur le papier, avant d’en apporter la preuve par la vidéo, avant la dernière séance d’entraînement. « Pour combattre cette polyvalence, il faut une activité défensive énorme de la part des intérieurs. Etre actifs sur les écrans porteurs et reprendre aussitôt son joueur… » Un message clairement adressé à Romain Duport qui se dépense sans compter avec un temps de jeu qui a considérablement augmenté et qui sent peser petit à petit la fatigue, mais aussi à Ricardo Greer et à Tim Abromaitis, le malheureux Leloup n’étant plus là pour dépanner au poste 4.

… et contrôler Marinovic

« Marko Brkic, un ancien coéquipier de Nebojša Bogavac, Stefan Bircevic, présent à l’Euro slovène en septembre dernier, incarnent ce jeu-là. Mais leur principal atout, c’est Marko Marinovic… », prévient Collet. « C’est l’un des meilleurs meneurs de l’Eurocup. Notre capacité à le maitriser sera essentielle », ajoute Axel Toupane, prêt à ‘’aller en mission’’ pour le bien de son équipe. Ce meneur passé par l’Espagne (Gérone, Minorque et surtout Valence) et par… l’Alba Berlin, affiche une moyenne de huit passes (avec un record à 15 dans la première phase) et 19 d’évaluation (la plus forte de Radnicki) en Eurocup. Il peut également scorer si le besoin s’en fait sentir et fait partie d’une génération dorée de basketteurs serbes. « Il faudra avoir les moyens de réagir après notre sortie manquée contre Yuzhne et à Chalon. Faire preuve de plus de solidarité et de rigueur, justement parce que nous sommes diminués ».

La SIG compte bien maintenir à l'autre bout du terrain le niveau de l’adresse constaté en Bourgogne, symbolisé par la performance d’Antoine Diot ou d’Axel Toupane, tout en misant sur les « vieux  guerriers » que sont Greer, Campbell ou Thornton. L’espoir de survivre dans cette compétition et d’aller loin avec l’arrivée imminente d’un  pivot, passe par là !

Jean-Claude Frey