Basket
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
MATCHES EN MAI AU RHENUS
Nanterre, Orléans, Monaco ... en route vers les playoffs !
actu'lnb
Actualités Dijon reprend le pouvoir

Dijon reprend le pouvoir

La 14e journée a remis Dijon aux commandes avant son déplacement au Rhenus. La journée a été marquée par la déculottée de Nanterre à Chalon et celle de Limoges à Paris. Pour la Leaders Cup, seuls les Bourguignons sont qualifiés. Les sept autres places seront attribuées lors du dernier tour aller…

CRAQUANTE. – Battue par la SIG à domicile, Orléans, l’ancien leader a subi une deuxième défaite de rang. Avec 11 seulement pour la meilleure évaluation (McAlarney et Harris), les hommes de Philippe Hervé, bien partis (14-21)  ont subi la loi du Mans (67-59) emmené par Pape Sy (20 pts) dans un match où les deux équipes ont rivalisé de maladresse.

CHOLET S’EFFONDRE, SOUSA DEGAGE. – Sixième défaite de suite et sur un bel écart de Cholet contre Villeurbanne (59-85). Lamayn Wilson (18 pts, 25 d’évaluation, 2 sur 2 à trois points) a fait le maximum mais ses coéquipiers (3 sur 21 à trois points) n’ont pas été à la hauteur. Edwin Jackson (16 pts , 21 d’éval) a retrouvé des couleurs. Du coup, Jean-Manuel Sousa a été remercié, remplacé par Laurent Buffard pour un retour aux sources…

PAU-ORTHEZ TOUT PRES. – Les Palois ont obtenu une meilleure évaluation (66-60) mais c’est Dijon qui a gagné : 66-63. Andre Harris (21 pts, 19 d’évaluation) a dominé à la JDA mais M. Thompson (20 pts, 26 d’éval) n’était pas en reste…

GRAVELINES SE REPREND. – C’est un peu comme si les suspensions consécutives à la bagarre contre Paris avaient provoqué un déclic chez les Nordistes. Nouvelle victoire contre Le Havre (88-65) malgré Cedric Banks (29 pts, 27 d’éval), avec Diawara (20 pts) et le retour de Bokolo (22 d’éval). Seul Gédéon Pitard (2 sur 4) a tiré des lancers-francs pour les Havrais, contre 14 à Gravelines…

NANCY DE JUSTESSE. – Nancy est passé par un trou de souris à Antibes (66-69), avec un « petit » match du duo majeur Falker-Pietrus (12 pts). Nichols et Hannah (15 pts chacun) ont assuré l’essentiel alors que Will Solomon (19 pts, 20 d’éval) monte en régime à Antibes.

PARIS SANS PITIÉ. – Malgré les absences de Williams et Ewing, mais avec Hervé Touré, arrivé en renfort, Paris n’a laissé aucune chance à Limoges (97-37 à l’évaluation). 43-19 à la pause, 64-32 avant le money-time, Moerman (19 pts, 18 d’éval) était trop seul. Maleye N’Doye (17 pts) et Louis Labeyrie (17 pts, 25 d’éval) se sont révélés. On n’oubliera pas les 13 passes d’Albicy, artisan de ce succès (83-50) !

+ 42 POUR CHALON ! – Nanterre est tombée de très haut à Chalon (105-63). La plus grosse évaluation de la saison (140) pour l’équipe de Choulet qu’il vaudrait mieux éviter dans les prochains temps ! A l’image de Slaughter (28 pts, 9 passes, 37 d’éval), l’Elan est inarrêtable, obtenant 17 paniers de plus avec un nombre (presque) équivalent de tirs (71 contre 67). Jaiteh était le top scoreur de Nanterre (12pts) mais quatre joueurs chalonnais ont fait au moins aussi bien sinon mieux !

TROIS. – Trois équipes partagent le privilège d’avoir disputé trois prolongations déjà, cette saison. Orléans et… la SIG qui en a remporté deux de suite à l’extérieur (Orléans et Roanne) après avoir perdu la première au Rhenus contre Paris-Levallois.

PODIUMS. – Pas de changement dans les podiums statistiques. Slaughter (19,57pts) reste le meilleur marqueur devant Nichols (18,14) et Jackson (17). Même chose à l’évaluation où Nivins reste en tête (19,46) devant Falker (19,21) et Slaughter (17,79) mais ils voient arriver Albicy (16,85) à toute vitesse. Au rebond, Falker (9,86) tient bon mais il précède désormais Brockman (Chalon), Moerman et J.K. Edwards qui ont débordé Flo Pietrus.

EXCEPTIONNEL ALBICY. – Premier aux interceptions, un classement où Diot (4e) et Lacombe (15e) figurent bien, Andrew Albicy est aussi le plus performant aux passes décisives (7,92), loin devant Le Nancéien Hannah (5,71) et Louis Campbell (7e avec 4,93) et aux fautes provoquées (5,46).

TROIS ECHECS. – C’est assez exceptionnel pour qu’on l’évoque. Depuis le début de la saison, Antoine Diot n’avait manqué que deux lancers-francs (27 sur 29). A Roanne, il a connu… trois échecs en prolongation. Et si son 9 sur 12 reste plus qu’honorable, il l’a fait glissé au 9e rang de la ProA (36/41), loin de l’Antibois Larry O’Bannon (31 sur 32).

QUATRE. – Dans quatre catégories statistiques, la SIG précède les 15 autres équipes. 5e attaque (77,57pts) d’un classement désormais mené par Chalon, 7e défense, la SIG est la meilleure équipe à l’évaluation (93,93) devant… Chalon, aux lancers-francs (80,97%), aux interceptions (9,36) et aux passes décisives (19,21) devant… Chalon ! Les hommes de Collet sont encore deuxièmes à l’adresse à deux points (53,65%) et aux rebonds défensifs (25,79). Et surtout, ils ont laissé (enfin) la lanterne rouge des balles perdues à Pau-Orthez pour une unité (212 contre 213), juste devant Limoges (211) et Villeurbanne (209).

ÇA BOUGE. – Blessures ou joueurs coupés, la Pro A bouge encore beaucoup avec l’arrivée de plusieurs nouveaux. Nancy a remercié Linehan et Booker (engagé à Bourg) et cherche un meneur, Roanne s’est séparé de Jamel Haggins et attend Zach Morley (ex-Kiev et Berlin), alors que les contrats d’Ali Traoré et Je’Kel Foster se sont arrêtés pour Nanterre avec la fin de l’Euroligue. Enfin, pour remplacer Nsonwu, blessé aux ischio-janmbiers, l’ASVEL a fait appel à l’Américain Will Hudson (2,06m, 106kg, 24 ans) qui jouait en Australien depuis sa sortie de l’Université. Quant à Harper (Pau-Orthez), parti au Venezuela, il est remplacé par D.J. Strawberry (1,96m, 28 ans).

J.C.F.