Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
SIG - Dijon - 110114 - 03
Actualités Un duo aux commandes de la ProA

Un duo aux commandes de la ProA

La 17e journée de ProA s’est achevée mardi soir par un incroyable scénario à Nancy. Dijon et Orléans mènent désormais la meute, poursuivis par la SIG, Le Mans, Limoges et Paris-Levallois. Chalon, Villeurbanne et Nanterre sont décrochés. Suspense garanti jusqu’à la fin de saison.

UN BOURREAU NOMMÉ HARRIS. – Nancy était bien parti contre Limoges (25-13) avant de prendre un incroyable éclat (2-22 dans le deuxième quart !). Mais le CSP, en tête à la mi-temps (27-35) a explosé sous les coups de boutoir de Paul Harris (30 points comme… à l’aller à 11 sur 15 dont 4 sur 5 à trois points et 40 d’évaluation, record de la saison). En deuxième mi-temps, malgré Nobel Boungou-Colo (15 pts, 19 d’éval) et 13 rebonds offensifs, Limoges a pris un bouillon : 58-29 et 85-64 au final !

AVANT PAUL, IL Y EUT ANDRE. – Un Harris peut en cacher un autre. Dès samedi, Dijon, même privé de Dobbins, avait trouvé en Andre Harris, l’homonyme du Nancéien, l’atout idéal pour démarrer en trombe contre Chalon (34-14 après 10 minutes). Mais l’Elan a grappillé son retard pour passer en tête à 60-61 (31e’) avant de laisser Zach Moss (18 pts à 8 sur 10, 27 d’évaluation) et compagnie flamber en attaque. Une fois n’est pas coutume. Slaughter et Kris Joseph (19 pts chacun), tout comme JBAM (7 sur 9 aux tirs, 10 rebonds et 19 d’éval) n’y ont rien changé ! Pour comble, les Chalonnais se sont à nouveau inclinés ce mardi soir en Coupe de France, à domicile contre l’ASVEL (76-77 a.pr.) !

SUSPENSE GARANTI. – Avec Orléans, le suspense est garanti ! Les Orléanais ont disputé une nouvelle prolongation, revenant in-extremis sur les talons de Gravelines qui avaient longtemps mené (80-80). Dans l’extra-time, un panier de Loum après un temps mort à 8/10e de seconde de la fin a tué le match (91-89 a.pr.). David Noël (17 pts, 3 sur 4 à trois points, 17 d’évaluation) et Raposo (10 rebonds, 21 d’éval) ont largement aidé McAlarney (20 pts et 6 sur 8 derrière l’arc). En face, Stephen Gray (31 pts) était sans doute trop seul.

COURBES INVERSÉES. – Le choc entre « Parisiens » a souri au PL qui enfonce Nanterre. Cinquième revers en six matches (dont quatre à la suite) pour les champions de France, toujours à la traîne, 10e victoire en 12 matches pour les joueurs de Beugnot ! Hervé Touré (5 sur 6 aux tirs, 10 rebonds et 26 d’évaluation) se plaît dans son nouveau club, et le retour d’Ewing a aidé le PL où cinq joueurs ont scoré 10 points et plus même si Albicy (0 sur 9) est cette fois resté muet. Meacham (16 pts mais à 5 sur 14, 5 passes et 8 rebonds) a tenté de sauver les meubles pour Nanterre.

L’ASVEL SE RELANCE. – En l’emportant au Havre (61-71) alors qu’elle était encore menée avant le money time (54-52), l’ASVEL s’est replacée dans la course aux play offs. L’arrivée de Rashad Anderson (17 pts) n’a pas suffi. Edwin Jackson (20 pts) et Amary Sy (8 sur 10 aux tirs, 20 d’évaluation) étaient un ton au-dessus.

46 D’ÉVALUATION. – Pau a plié l’affaire en une mi-temps contre Cholet (46-25). Sans laisser la moindre chance aux Choletais de revenir malgré les 16 points de John Cox. Strawberry (18 pts, 16 d’évaluation, tout comme Morency) ont fait bien mieux que le collectif choletais qui a plafonné à… 46 d’évaluation collective. Stoglin est parti mais Torey Thomas (2 pts, 4 d’éval en 35 minutes) n’a pas été le sauveur attendu !

ANTIBES CRAQUE. – Dans le match de la mort, Roanne a longtemps tremblé (52-54 après 30’) avant d’infliger un 35-12 à Antibes dans le dernier quart. La comparaison à l’évaluation est terrible (103 à 55). Victor Samnick (21 pts, 24 d’éval) a été royal, Will Solomon (19 pts) a fait ce qu’il a pu alors que l’entrée de Winston Kennedy (14 pts mais à 5 sur 14) n’a pas eu les effets escomptés.

LES TOPS NE BOUGENT PAS. – Du côté des statistiques, rien ne bouge ou presque. Statu quo chez les marqueurs, les rebondeurs et les passeurs où on notera que Louis Campbell pointe désormais en 4e position après ses bonnes performances récentes. Par équipes, la SIG campe sur ses positions aux passes décisives, aux… balles perdues et est rejointe par l’ASVEL à l’adresse gloable (48,26% pour les deux formations). On imagine que l’arrivée de David Andersen pourrait prochainement bouleverser les positions !

J.C.F.