Basket
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
MATCHES EN MAI AU RHENUS
Nanterre, Orléans, Monaco ... en route vers les playoffs !
SIG-Cholet-281013-02
Actualités Nouveau coup d’arrêt

Nouveau coup d’arrêt

La SIG n’a pas redressé la barre à Cholet. Menée 24-2 (!) après six minutes de jeu, elle a vainement couru après le score, revenant à six points à quatre minutes de la fin. Mais l’adresse à trois points (4 sur 24…) était insuffisante pour espérer mieux qu’une défaite (81-69) que les revers du Mans, de Dijon ou de Nanterre n’estomperont pas…

Si Bootsy Thornton avait répondu au premier panier bonifié de Goods (3-2), la SIG restera muette pendant cinq minutes. A l’inverse, les pistoleros adverses faisaient tomber la grêle sur une défense strasbourgeoise les deux pieds dans le même sabot. Résultat : un 21-0 déjà rédhibitoire. En cinq minutes à peine, le match était plié (24-2). Invraisemblable entame de match et pour la énième fois… Ni le temps mort de Collet à 13-2, ni les changements successifs n’avaient pu stopper l’hémorragie.

10 sur 15 à trois points

Certes Toupane et Duport (8 pts chacun à la 13e’) avaient redonné un peu de couleurs à l’attaque (29-13 à la fin du premier quart, puis 36-23) mais le festival derrière l’arc des Choletais (10 sur 15 à la mi-temps !) ne s’arrêtait pas. Cox, Goods, Jomby avaient trouvé du renfort auprès de Wilson et Chatfield dans cet exercice qui ne souriait guère aux Strasbourgeois (2 sur 11 à la pause…) Et les fautes provoquées – Cholet sera très vite dans la pénalité dans la deuxième quart – ou les lancers-francs transformés par Campbell et Abromaitis n’empêchaient pas l’écart de se maintenir. Andersen, qui avait retrouvé quelques sensations offensives, n’avait pu empêcher Marquis, puis Morin de scorer sous le cercle. Et à la pause, l’écart (-17) restait conséquent. Surtout, la SIG avait encaissé 53 points et totalement manqué son entame. Ses récentes leçons n’avaient pas porté leurs fruits. A l’évaluation d’ailleurs (72-33 après le 40-10 du premier quart), rien ne plaidait en faveur d’un retour du leader…

La SIG s’accroche mais est trop maladroite

L’euphorie de Cholet allait petit à petit se calmer, face à une défense plus agressive. Preuve, les Choletais ne réussissaient plus aucun des six tirs derrière l’arc dans le troisième quart. Sur une pénétration de Campbell, la SIG revenait à 10 points (58-48) mais ses cinq possessions suivantes seront infructueuses ! A 62-48 (29e’), Collet stoppait le match mais Cholet virait avec le même écart : 64-50.

Pire, John Cox enfilait cinq points dès l’entame de la dernière période (69-50)… Un cauchemar. Les Strasbourgeois ne baissaient pas les bras et c’est avec cinq 100% français que la SIG rappliquait à 69-60 à 6’15’’. Marquis à 59% aux lancers-francs sur la saison en passait… 7 sur 8 mais Leloup, Lacombe et Duport réduisaient encore l’écart : 71-65 (36e’). La maladresse de Thornton et Campbell à distance (1 sur 9 cumulé pour les deux Américains) ne permettra pas d’espérer mieux. La SIG stoppait le chrono par des fautes et Cholet inscrivait sans trembler ses 12 derniers points (sur 14 tentatives) derrière la ligne de réparation.

Il reste une semaine pour préparer un match explosif contre Villeurbanne, qu’il faudra à tout prix gagner avant d’aller défier le nouveau leader, Limoges, dans 15 jours…

Le match en vitesse

CHOLET – SIG 81-69. Salle de la Meilleraie. Arbitres : MM. Mateus, Antiphon et Gueu.

Les périodes : 29-13, 24-23 (mi-temps : 53-36), 11-14 (64-50), 17-19.

CHOLET : 25 paniers sur 54 tirs (46,3%) dont 11 sur 27 à trois points, 20 LF sur 24, 30 rebonds (Marquis 9) dont 7 offensifs, 19 passes (Wilson 6), 9 balles perdues, 20 fautes, Marquis (38e’) éliminé.

Cox 12, Goods 16, Jomby 10, Wilson 10, Marquis 11, puis Chatfield 17, Burrell 2, Morin 3.

SIG : 26 paniers sur 63 tirs (41,3%) dont 4 sur 24 à trois points, 13 LF sur 15, 35 rebonds (Duport 10) dont 12 offensifs, 14 passes (Campbell 5), 12 balles perdues, 21 fautes, Toupane (40e’) éliminé.

Diot, Thornton 7, Leloup 9, Greer, Andersen 8, puis Campbell 9, Lacombe 7, Toupane 10, Abromaitis 4, Duport 15.