Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
21050
Actualités Cette fois, c’est un trio

Cette fois, c’est un trio

La 21e journée de ProA a livré son verdict. Après la défaite d’Orléans, surpris par Limoges, et de la SIG, sévèrement séchée par l’ASVEL à… domicile, il en reste trois pour conduite la meute : Le Mans, Limoges et Dijon. En attendant les prochains rebondissements.

TRANQUILLE. – Le Mans avait été le premier à s’installer dans le fauteuil au bénéfice d’un succès maîtrisé contre Cholet (83-72). Le MSB a remporté les quatre quarts temps, de peu certes (+ 4 au maxi), et tablé sur Reyshawn Terry (18 pts, tout près de son record en ProA) et Kahudi (20 d’évaluation). Cholet a rivalisé sur les leaders (18 pts aussi pour Goods et 20 d’éval pour Lamayn Wilson) mais les Sarthois étaient plus complets.

PAU SE POINTE. – Sans en avoir l’air, les Palois se relancent dans la course aux play-offs avec un succès contre Le Havre (76-69). A la mi-temps, pourtant, ils n’en menaient pas large (27-40) après une période ratée : 10-26 ! Mais Nivins (23 pts) et Morency (14 pts, 9 rebonds, 6 fautes provoquées et 26 d’évaluation) ont fait la différence dans le 3e quart (25-8) malgré le bon apport de Steeve Essart (16 pts) dans son deuxième match pour les Havrais.

SOLIDE NANTERRE. – Avant d’aller limiter l’écart à Kaunas, en 1/4 de finale de l'Eurocup contre Kiev (défaite 86-82 avant le match retour à Paris), les champions de France ont laissé Falker à… deux rebonds en 30 minutes. Pourtant, le SLUC avait pris les devants (28-36) mais Passave-Ducteil (21 pts, 9 rebonds, 23 d’évaluation) et le duo Corosine-Nzeulie (26’ chacun et 24 pts au total), peu utilisé ces temps-ci, ont inversé la tendance (42-38 à la 22e’) avant de dérouler (22-11 dans le 3e quart) en dépit des efforts de Flo Pietrus (13 pts, 18 d’égal). Nancy recule...

INSATIABLE CHALON. – A cinq reprises seulement, les 100 points ont été dépassés cette saison. Par quatre fois, ce fut Chalon ! Antibes a aussi fait les frais de l’euphorie des Bourguignons (129 d’évaluation, 49 rebonds dont trois joueurs à plus de 10) et de Capela (22 pts,  10 rebonds, 4 passes, 5 fautes provoquées, 30 d’évaluation) : 104-68. Sans Wilson Kennedy et malgré Tim Blue (17 pts) ou Nicolas De Jong (11 rebonds, 14 points), Antibes a explosé…

ROANNE S’ENFONCE. – Rien ne va plus à Roanne qui enchaîne les revers. Gravelines s’est repris après quatre défaites de suite (58-68) mais après 30 minutes, rien n’était fait : 52-54. Bokolo (17 d’évaluation) et Gray (14 pts) ont sauvé la mise à une équipe nordiste qui a récupéré Solo Diabaté, alors que le top scoreur de Roanne, Kim English, plafonnait à… 11 pts (4 sur 11) seulement.

LIMOGES DEROULE. – A la peine au début, Limoges a réussi un premier écart à Orléans (26-39) et s’est remis du retour de l’OLB à la mi-temps (37-41) en accélérant dès la reprise grâce aux bonnes mains de Petro (13 pts), Gomis (14 pts) et à un Moerman très complet (16 pts, 8 rebonds, 22 d’évaluation). Les Français avaient sonné la charge dans un 3e quart décisif (11-21). L’écart s’est fait au rebond (36 à 23) et aux passes (20 à 15). Mc Alarney dans  un mauvais jour, Darnel Harris (17 pts dont 5 sur 5 à trois points à une minute de la fin) et David Noël (8 passes, 17 d’éval) n’ont pas compensé l’absence de Curti et du pivot Terence Dials à qui Philippe Hervé avait préféré Chris Hill, le meneur, absent depuis août (70-87 au final).

11 SUR 11. – Dijon est toujours la seule équipe invaincue à domicile. Contre Paris-Levallois, le match fut cadenassé au début (6-6 à la 9e’), mais Mikal Riley (22 pts), Dobbins (11 rebonds, 5 interceptions, 7 fautes provoquées) et leurs équipiers ont ensuite dominé physiquement des Parisiens par ailleurs maladroits (33% de réussite seulement dont un maigre 6 sur 26 à trois points). Au final (70-59), les Dijonnais rejoignaient Le Mans et Limoges en tête pour constituer un trio de leaders.

POSITIONS. – Dans les classements statistiques, la SIG se maintient à la première place aux passes décisives, à l’adresse aux lancers-francs (81,79%), à l’adresse à deux points (53,96%), mais n’est plus que deuxième à l’adresse générale (47,85%) où… l’ASVEL l’a détrônée avec 48,05%... Les Strasbourgeois n’occupent plus que la deuxième place aux interceptions derrière Paris, à l’évaluation générale (91,71) où Chalon paraît intouchable (96,90) et… aux balles perdues.

J.C.F.