Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
21050
Actualités Cette fois, c’est un trio

Cette fois, c’est un trio

La 21e journée de ProA a livré son verdict. Après la défaite d’Orléans, surpris par Limoges, et de la SIG, sévèrement séchée par l’ASVEL à… domicile, il en reste trois pour conduite la meute : Le Mans, Limoges et Dijon. En attendant les prochains rebondissements.

TRANQUILLE. – Le Mans avait été le premier à s’installer dans le fauteuil au bénéfice d’un succès maîtrisé contre Cholet (83-72). Le MSB a remporté les quatre quarts temps, de peu certes (+ 4 au maxi), et tablé sur Reyshawn Terry (18 pts, tout près de son record en ProA) et Kahudi (20 d’évaluation). Cholet a rivalisé sur les leaders (18 pts aussi pour Goods et 20 d’éval pour Lamayn Wilson) mais les Sarthois étaient plus complets.

PAU SE POINTE. – Sans en avoir l’air, les Palois se relancent dans la course aux play-offs avec un succès contre Le Havre (76-69). A la mi-temps, pourtant, ils n’en menaient pas large (27-40) après une période ratée : 10-26 ! Mais Nivins (23 pts) et Morency (14 pts, 9 rebonds, 6 fautes provoquées et 26 d’évaluation) ont fait la différence dans le 3e quart (25-8) malgré le bon apport de Steeve Essart (16 pts) dans son deuxième match pour les Havrais.

SOLIDE NANTERRE. – Avant d’aller limiter l’écart à Kaunas, en 1/4 de finale de l'Eurocup contre Kiev (défaite 86-82 avant le match retour à Paris), les champions de France ont laissé Falker à… deux rebonds en 30 minutes. Pourtant, le SLUC avait pris les devants (28-36) mais Passave-Ducteil (21 pts, 9 rebonds, 23 d’évaluation) et le duo Corosine-Nzeulie (26’ chacun et 24 pts au total), peu utilisé ces temps-ci, ont inversé la tendance (42-38 à la 22e’) avant de dérouler (22-11 dans le 3e quart) en dépit des efforts de Flo Pietrus (13 pts, 18 d’égal). Nancy recule...

INSATIABLE CHALON. – A cinq reprises seulement, les 100 points ont été dépassés cette saison. Par quatre fois, ce fut Chalon ! Antibes a aussi fait les frais de l’euphorie des Bourguignons (129 d’évaluation, 49 rebonds dont trois joueurs à plus de 10) et de Capela (22 pts,  10 rebonds, 4 passes, 5 fautes provoquées, 30 d’évaluation) : 104-68. Sans Wilson Kennedy et malgré Tim Blue (17 pts) ou Nicolas De Jong (11 rebonds, 14 points), Antibes a explosé…

ROANNE S’ENFONCE. – Rien ne va plus à Roanne qui enchaîne les revers. Gravelines s’est repris après quatre défaites de suite (58-68) mais après 30 minutes, rien n’était fait : 52-54. Bokolo (17 d’évaluation) et Gray (14 pts) ont sauvé la mise à une équipe nordiste qui a récupéré Solo Diabaté, alors que le top scoreur de Roanne, Kim English, plafonnait à… 11 pts (4 sur 11) seulement.

LIMOGES DEROULE. – A la peine au début, Limoges a réussi un premier écart à Orléans (26-39) et s’est remis du retour de l’OLB à la mi-temps (37-41) en accélérant dès la reprise grâce aux bonnes mains de Petro (13 pts), Gomis (14 pts) et à un Moerman très complet (16 pts, 8 rebonds, 22 d’évaluation). Les Français avaient sonné la charge dans un 3e quart décisif (11-21). L’écart s’est fait au rebond (36 à 23) et aux passes (20 à 15). Mc Alarney dans  un mauvais jour, Darnel Harris (17 pts dont 5 sur 5 à trois points à une minute de la fin) et David Noël (8 passes, 17 d’éval) n’ont pas compensé l’absence de Curti et du pivot Terence Dials à qui Philippe Hervé avait préféré Chris Hill, le meneur, absent depuis août (70-87 au final).

11 SUR 11. – Dijon est toujours la seule équipe invaincue à domicile. Contre Paris-Levallois, le match fut cadenassé au début (6-6 à la 9e’), mais Mikal Riley (22 pts), Dobbins (11 rebonds, 5 interceptions, 7 fautes provoquées) et leurs équipiers ont ensuite dominé physiquement des Parisiens par ailleurs maladroits (33% de réussite seulement dont un maigre 6 sur 26 à trois points). Au final (70-59), les Dijonnais rejoignaient Le Mans et Limoges en tête pour constituer un trio de leaders.

POSITIONS. – Dans les classements statistiques, la SIG se maintient à la première place aux passes décisives, à l’adresse aux lancers-francs (81,79%), à l’adresse à deux points (53,96%), mais n’est plus que deuxième à l’adresse générale (47,85%) où… l’ASVEL l’a détrônée avec 48,05%... Les Strasbourgeois n’occupent plus que la deuxième place aux interceptions derrière Paris, à l’évaluation générale (91,71) où Chalon paraît intouchable (96,90) et… aux balles perdues.

J.C.F.