Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
21220
Actualités Limoges confirme, Dijon s’accroche

Limoges confirme, Dijon s’accroche

A sept journées de la fin de la saison régulière, il reste 11 équipes pour huit places. Et les écarts sont toujours aussi minces, même si Limoges a pris un peu d’avance. En revanche, Chalon et même Pau-Orthez sont revenus dans la course, alors que Nanterre qui se déplace samedi à Orléans, en perte de vitesse, est à la peine. Malheur au vaincu !

L’ASVEL FREINÉE. – La belle série de quatre victoires de rang de Villeurbanne s’est arrêtée à Chalon (78-73). Après avoir verrouillé sa raquette et profité de la maladresse chalonnaise, l’ASVEL a mené 29-38 avant de craquer en encaissant un 16-3 vers la fin du 3e quart, impulsé par Erwing Walker. Slaughter (25 pts, 21 d’évaluation) a dominé le duel des top scoreurs de ProA contre Edwin Jackson (16 pts à 5 sur 13 seulement mais 5 rebonds et 5 passes). Le suspense est resté entier grâce à Amara Sy (17 pts) jusqu’à 74-73 et 1’08’’ à jouer. Le match a ensuite basculé sur une faute antisportive de Larrouquis, aggravée par une technique à Pierre Vincent… Capela (19 pts, 10 rebonds, 29 d’évaluation) a tué la rencontre avec des rebonds offensifs décisifs. Il est désormais le joueur le plus adroit du championnat à deux points avec 68,61%.

LIMOGES CONTINUE. – Seul leader, le CSP a confirmé à Nanterre (73-81) en prenant le large en première mi-temps (26-41). Adrien Moerman (15 pts, 14 rebonds, 24 d’évaluation), désormais deuxième rebondeur derrière le Nancéien Falker (8,04 de moyenne contre 9,17), a donné le ton. Lisch (18 pts) a sonné la révolte pour un retour à 55-60, mais Boungou-Colo (19 pts, 7 rebonds, 26 d’éval) et Acker (20 pts) ont assuré.

PAU IMPRESSIONNE. – Avant de recevoir la SIG mardi, Pau-Orthez (six victoires en sept matches), désormais meilleure équipe des matches retour avec Limoges et l’ASVEL, s’est parfaitement relancé dans la course aux play-offs. Orléans – cinq défaites lors des six dernières rencontres – en a fait les frais (83-78) et a toujours couru après le score (23-16, 45-38). Brian Greene (10 de ses 16 pts dans le 3e quart) et Terence Dials (15 pts à 7 sur 8, 23 d’évaluation) ont ramené leur équipe à 62-60, mais Strawberry (19 pts, 8 passes, 8 interceptions, 26 d’évaluation), Nivins (16 pts) et Michaël Thompson (23 pts dont 5 sur 6 à trois points) ont fait la différence. Orléans, l’équipe la plus adroite de ProA derrière l’arc, a failli dans ce secteur (4 sur 13), contrairement aux Palois (11 sur 21).

NANCY PLACÉ. – Sans faire de bruit, Nancy est revenu dans le quatuor de tête à la faveur d’un succès sans bavure à Roanne (65-91). La Chorale a fait illusion pendant 20 minutes (20-17, 36-40) avant de s’écrouler (18-32 dans la troisième période). Comme trop souvent… Jamychal Green (17 pts) était bien seul face à Austin Nichols (21 pts) et le très polyvalent Randal Falker (10 pts, 9 rebonds, 22 d’évaluation).

DIJON EN EMBUSCADE. – Au rythme de victoires à domicile – la JDA reste le dernier invaincu dans sa salle – et de défaites à l’extérieur, Dijon est toujours en embuscade à un petit point de Limoges qu’il recevra lors de la 27e journée. Cholet n’a rien pu faire en Bourgogne et au-delà du score (86-70), l’écart à l’évaluation (103-59) est révélateur de la différence de niveau. Jamais inquiétés (48-30 à la pause), les Dijonnais ont pu compter sur Andre Harris (25 pts à 11 sur 16, 28 d’évaluation), Mykal Riley (21 pts) mais aussi sur l’adresse de T.J. Campbell (15 pts à 5 sur 9), Zach Moss (12 pts à 6 sur 8) ou Antoine Mendy (13 pts à 5 sur 9). A trois points aussi, la JDA (9 sur 18) a dominé les Choletais (7 sur 26 seulement) dont Justin Burrell (17 pts à 7 sur 10, 7 rebonds, 23 d’éval) et Chatfield (17 pts à 6 sur 8 dont 4 sur 4 à trois points) ont été les plus efficaces.

GRAVELINES ENFONCE ANTIBES. – Le rebond antibois a été efficace (37 à 27) mais les balles perdues (16 à 6) ont causé la perte des Azuréens dans ce grand écart géographique. Gravelines, accroché au début (20-19), a fait la différence dans la seconde période (22-15) sur les épaules de Marcus Lewis (22 pts à 9 sur 12, 24  d’évaluation). Matthew Bryan-Amaning (19 pts, 21 d’évaluation) n’a pu que limiter la casse pour Antibes (75-64) qui devra se battre jusqu’en fin de saison pour sauver sa peau.

PARIS, LA BONNE AFFAIRE. – Enorme victoire parisienne au Mans. Euphorique dans le premier quart (31 pts marqués à l’une des meilleures défenses de ProA), emmenée par un Elton Brown intenable (17 pts avant la pause, 24 au total à 9 sur 9 et 29 d’évaluation), Paris a pris le large (31-50 à la 18e’) puis pris 21 points d’avance (55-76) grâce à Schilb (21 pts dont 5 sur 6 à trois points) avant de voir Le Mans… égaliser à 24’’ de la fin. Les quatre lancers francs manqués par les Parisiens n’ont pas pesé car Ewing a trouvé Brown sous le cercle pour la gagne à la dernière seconde : 87-89. De quoi rester à hauteur de la SIG et de Nancy au classement et de rejoindre Le Mans qui piétine depuis la Leaders Cup !

129. – Avec 129 d’évaluation face au Havre, la SIG a réussi le plus gros score de cette 22e journée, la meilleure de sa saison, tout près des 123 contre Limoges. C’est la 6e fois que les Srasbourgeois dépassent les 100 d’évaluation. Seuls Chalon et Nancy (8 fois) ont fait mieux.

61. – Le pourcentage de réussite des Alsaciens face aux Normands (36 paniers pour 59 tirs, soit 61,01%) est une des meilleures performances de la saison en ProA. Chalon contre Antibes et Nanterre face à l’ASVEL sont les seuls à avoir fait mieux : 38 sur 62, soit 61,29% pour ces deux formations. Le 14 sur 27 à trois points (51%) loin des 72% de Nancy contre Cholet (13 sur 18), des 66% du Havre contre Paris (12 sur 18) ou des 63% de Limoges contre Antibes (12 sur 19),  a tout de même largement contribué à cette adresse exceptionnelle.

QUATRE. – Louis Campbell est actuellement le 4e passeur de la ligue avec 4,87 passes décisives par match, une unité derrière Steed Tchicamboud (Chalon). Par équipes, la SIG occupe très nettement le premier rang avec 19,78 de moyenne, loin devant Chalon 18,74.

CINQUIÈME. – Au classement des attaques, la SIG occupe la cinquième place sur 16 équipes avec 77,04 pts marqués par match, tout près cependant de Nancy, deuxième avec 77,65 pts. En défense, les Strasbourgeois ont bien progressé et sont quatrièmes, derrière Dijon, Le Mans et Villeurbanne.

ADRESSE. – La SIG, bien aidée par sa performance de samedi, est à nouveau l’équipe la plus adroite de ProA (48,26%), aux tirs à deux points (54,16%) où elle a détrôné Pau-Orthez (53,46%) et Chalon (53,35). Elle a conservé son classement aux lancers-francs (1ère avec 81,35% de réussite).