Basket
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
MATCHES EN MAI AU RHENUS
Nanterre, Orléans, Monaco ... en route vers les playoffs !
21113
Actualités Limoges prend le pouvoir

Limoges prend le pouvoir

Rien n’est fait dans la course aux play-offs à l’issue de la 22e journée puisqu’un seul point sépare le deuxième du huitième. Chalon (9e) et Nanterre (10e) sont aux aguets, à un point du Top 8. Limoges a fait la bonne affaire en prenant la tête avant le sprint final. La lutte pour le maintien est, elle aussi, totalement relancée par les victoires d’Antibes et du Havre.

PATATRAS. – Dijon voyage mal. En concédant une 5e défaite d’affilée à l’extérieur, la JDA a laissé filer la première place. Pourtant à Antibes, les Bourguignons menaient encore 57-63 à la 37e’ avant de subir un 7-0 fatal et un dunk de Tim Blue dans les dernières secondes, suivi d’une faute… technique (71-67). Nicolas De Jong (16 pts, 21 d’évaluation, double record en carrière) a pesé lourd alors que Mikal Riley (3 sur 12 aux tirs) a manqué un lay-up décisif à 10’’ du gong.

LE MANS PIÉGÉ. – Depuis son succès à la Leaders Cup, les Manceaux piétinent à l’image du duo Wood-Batista. Pape Sy (21 pts à 8 sur 12) s’est senti bien seul à Gravelines pourtant privé de John Holland et qui s’est séparé de Diawara. Gray (17 pts) a sonné la charge pour passer de 14-17 à 63-47 en début de seconde mi-temps. Les Nordistes peuvent souffler, le maintien est assuré.

ORLÉANS À L’ARRET. – Longtemps dans le peloton de tête, Orléans piétine. Après Nanterre, le Havre s’est offert son scalp en menant de bout en bout (76-65). Will Hatcher (19 pts, 11 passes) est un véritable baromètre des performances havraises et Nick Minnerath (21 pts) s’est mis au diapason. Greene (16 pts) et Harris (20 d’évaluation) ont surnagé dans le faible 39% de réussite aux tirs des Orléanais.

PAU BARRÉ. – Et si Pau-Orthez avait laissé à Nancy ses dernières illusions dans la course aux play-offs ? Malgré Strawberry (23 points) et Nivins (15 pts, 24 d’évaluation), la défaite (77-65), consommée dans le deuxième quart temps (41-27 à la pause) pourrait s’avérer rédhibitoire. Le jeune Benjamin Sene (19 ans) a pallié les carences du duo Hannah-Banks (0 sur 9 aux tirs et aucun point !) pour lancer Nichols (18 pts, 7 rebonds, 24 d’évaluation) et la domination au rebond (41 à 22 dont 17 offensifs) a fait le reste. Quatre joueurs (Falker, Nichols, Harris et Zianveni) en ont compilé 32…

IRRÉSISTIBLE ASVEL. – Neuf victoires en onze matches, plus personne n’arrête Villeurbanne. Même pas Nanterre qui a poussé les Lyonnais en prolongation. Sans Nsonwu mais avec un Amary Sy au top (18 pts et 19 d’évaluation), peu gêné par le triste 3 sur 23 à trois points, les hommes de Vincent ont exploité au mieux les fautes provoquées (27 lancers-francs sur 32) à l’image d’Edwin Jackson (9 sur 9 derrière la ligne alors qu’il a rendu un faible 0 sur 5 derrière l’arc). Les champions de France en revanche ont péché dans cet exercice (8 sur 15), Lighty (15 pts) tirant seul son épingle du jeu avant de laisser leurs dernières illusions ce mardi soir en Eurocup lors du match retour contre Kiev (71-76)...

ROANNE VA MAL. – 100 points encaissés, ce n’est pas dans la culture de la Chorale de Roanne. Quatrième défense de la Ligue avant le match à Cholet, l’équipe de Luka Pavicevic qui s’accroche à son poste, a explosé face à John Cox (26 pts, 28 d’évaluation) et le 14 sur 30 à trois points des Choletais. Zach Morley, dernier arrivant, a fait de son mieux (16 pts, 22 d’éval) mais Samnick, Gradit et Sangaré n’ont obtenu que… 4 d’évaluation cumulée. Rattrapée par Antibes et Le Havre, la Chorale pourrait perdre sa place dans l’élite si elle ne réagit pas vite.

PARIS S’ÉVEILLE. – Après un passage délicat (une victoire lors des quatre derniers matches), Paris-Levallois, porté par son adresse à trois points (16 sur 31 !), a stoppé l’euphorie chalonnaise : 86-79. Ndoye, Schilb, Ewing et Labeyrie, les artilleurs étaient de sortie dès le premier quart (20-14) et les hommes de Choulet ont vainement couru après le score se rapprochant au mieux à quatre points. Slaughter (23 pts) et Joseph (19) ont tout tenté mais Schilb et Beugnot tenaient à se rappeler au bon souvenir de leur ancien club.

UN SUR SEIZE. – La SIG a une fois encore payé au prix fort le trou d’air (18-0) subi en début de match à Limoges. De quoi rendre vains les efforts pour revenir et… s’incliner de peu. Pour la 16e fois de la saison (neuf fois en ProA, six fois dans les coupes d’Europe) la SIG a encaissé 80 points. Et ne compte aujourd’hui qu’une seule victoire (la première de la saison à Villeurbanne !) dans ce cas de figure. A méditer.