Basket
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
MATCHES EN MAI AU RHENUS
Nanterre, Orléans, Monaco ... en route vers les playoffs !
SIG - ASVEL - 010314 - 07
Actualités Un trou d’air (0-15) permet à l’ASVEL de mener au repos : 33-39

Un trou d’air (0-15) permet à l’ASVEL de mener au repos : 33-39

Après une semaine tumultueuse en coulisses, la SIG voulait prouver sur le terrain qu’elle n’était pas affectée par le départ de Ricardo Greer. Les intentions défensives étaient bonnes, dès l’entame, mais Villeurbanne défendait aussi le plomb. Et le score n’évoluait que lentement : 7-6 (5e’). Toupane serrait Jackson de près, Thornton qui ouvrait le compteur derrière l’arc et Andersen (une claquette puis un lay-up sur un caviar de Campbell) avaient donné le ton.

Un 0-15 qui fait mal

Abromaitis (5 pts d’affilée) offrait le premier break (14-10, 7e’) mais les pénétrations de Jackson et Sy annulaient l’avantage. Ce n’est qu’au début de la seconde période que la SIG trouva des solutions offensives. Larrouquis avait remis l’ASVEL en tête (19-20) d’un panier bonifié, mais Thornton, Diot et Toupane lançaient la mécanique alsacienne : 32-24 (15e’). Hélas, Villeurbanne resserrait la défense et le 0-15 qui s’en suivit compliquait la tâche des hommes de Collet. Carter à distance, Nsonwu dessous avaient profité de quelques largesses… Car la SIG , soudain maladroite loin du cercle, avait perdu plusieurs ballons sur sa propre remise en jeu, avant de se faire prendre au piège des 24 secondes. Et au repos, c’est l’ASVEL qui virait en tête : 33-39. De plus, la SIG avait perdu depuis plusieurs minutes un de ses meilleurs "guerriers" Paul Lacombe, victime d'un coup au mollet qui le privait du reste de la rencontre face à son ancien club...