Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
asvel
Actualités Pro A : le suspense jusqu'au bout

Pro A : le suspense jusqu'au bout

Avec la défaite de Villeurbanne sur son terrain, le 8e ticket pour les play-offs ne sera attribué que lors de l’ultime journée. La SIG est toujours en tête mais même un succès contre Gravelines ne lui garantit pas de le rester ! Le suspense sera entier, lundi prochain…

L’ASVEL LAISSE PASSER SA CHANCE. – Pour avoir remonté un débours de 21 points (26-47) en début de deuxième mi-temps et mené 60-59, Villeurbanne pensait avoir fait le plus dur. Mais pour n’avoir pas profité des faiblesses défensives et des lancers-francs manqués par le CSP en fin de match, les « verts » n’ont pas encore validé leur ticket pour les quarts. Il leur échappera même s’ils s’inclinent à Roanne dans un derby brûlant. Acker (20 pts, 20 d’évaluation), Boungou-Colo (18 pts) et Moerman (10 rebonds) avaient largement contribué au break de la première période, Jackson (20 pts) et Sy (16 pts, 9 rbds, 18 d’éval) se sont chargés du retour de l’ASVEL mais ce dernier a raté le lancer-franc qui aurait mené à la prolongation…

ROANNE, MAUDIT JUSQU’AU BOUT. – Ils se sont battus jusqu’au bout. Ont mené au Mans jusqu’à trois minutes de la fin (61-64). Et comme au Rhenus, les Roannais se sont fait cueillir (74-66), rejoignant la ProB. Dès le premier quart (15-25), la Chorale avait pris le MSB à la gorge. JP Batista (16 pts, 10 rebonds, 24 d’évaluation) et Duggins(13 pts, 7 rebonds) ont fait le job pour revenir alors que Roanne payait dans le final sa débauche d’énergie et un faible 1 sur 12 à trois points. Kim English (17 pts à 6 sur 18 seulement dont 0 sur 7 derrière l’arc) en était le symbole. Reid (10 pts, 5 rbds, 15 d’éval) et Green (10 pts, 6 rbds, 15 d’éval) l’ont bien aidé mais Le Mans a dominé sous le cercle et l’absence de Zach Morley a encore été fatale.

PARIS REVIENT EN TROMBE. – Dans la perspective des quarts de finale, le Paris-Levallois monte en régime (78-61). Orléans, déjà sans Lebrun, a également dû se passer de Noël et perdu Hill (ligaments croisés ?) dans le 4e quart et quitte le top 8 pour la première fois de la saison... Pourtant bien partis (20-22), les joueurs de Philippe Hervé ont pris l’eau dans le deuxième quart (31-15) avant de resserrer leur défense dans le troisième (5-14). Malgré Darnell Harris (19 pts, 18 d’évaluation), ils ont craqué devant la puissance des Parisiens, à l’image de Mc Alarney (2 sur 10 aux tirs dont 0 sur 6 à trois points). En face, Ewing (18 pts), Labeyrie (17 pts, 6 rbds, 21 d’éval) et Albicy (10 passes) ont été dominant, le PL affichant aussi 24 passes contre 12 à l’OLB.

CHALON S’ASSURE LES PLAY-OFFS. – Longtemps à la ramasse cette saison, l’Elan Chalon a fait l’essentiel contre Pau grâce à sa domination au rebond (31 à 19). Pourtant, après 10 minutes, les Bourguignons n’en menaient pas large, menés 17-30. Mais Capela (15 pts à 6 sur 7, 7 rebonds et 21 d’évaluation), Slaughter (17 pts et 5 passes) ou JBAM ont fait ce qu’il fallait pour remettre leur équipe sur les rails : 20-8 dans le deuxième quart, puis 79-72 au final.

NANCY SE LOUPE. – Héroïque contre Paris même sans Falker, le SLUC a laissé filer à Cholet une place dans le Top 4. Pourtant, les Lorrains ont longtemps mené la danse (15-25, 53-56 à la 30e’ et même un + 10 dans le dernier quart) avant de s’effondrer : 83-78. Chatfield (19 pts, 20 d’évaluation) et Burrell (17 pts) étaient passés par là. Falker (14 pts, 11 rbds, 25 d’éval) n’a pas pu compenser le 3 sur 21 à trois points des extérieurs, Banks (13 pts) finissant tout de même mieux que Hannah (-1 d’évaluation).

NANTERRE TOUJOURS EN VIE. – En s’inclinant à Gravelines (98-89), Nanterre a CRU perdre ses dernières illusions pour garder son titre. Dans le coup pendant 30 minutes (19-20, 71-67), les coéquipiers de Passave-Ducteil (23 pts, 10 rbds, 32 d’éval) et Lisch (18 pts, 24 d’éval) ont cédé devant l’euphorie de Gravelines dont la SIG devra se méfier lundi, lors de la dernière journée. Diabaté (21 pts), Camara (13 rbds, 21 d’éval) et Gray (16 pts) sont en forme ! Un succès contre Chalon associé à une défaite de l’ASVEL à Roanne sauverait les champions en titre…

ANTIBES POUR L’HONNEUR. – Si Le Havre se maintient finalement grâce au revers de Roanne, les joueurs d’Eric Bartecheky n’ont pas pu empêcher Antibes de décrocher un dernier succès en ProA pour l’honneur (97-88). Longtemps dans le sillage des Azuréens, grâce à leur meneur, William Hatcher (27 pts, 25 d’évaluation), les Normands ont craqué face au quatuor Solomon (24 pts, 23 d’éval), Blue (18 pts, 8 rbds, 24 d’éval), Desroses (18 pts, 24 d’éval) et De Jong (18 pts, 6 rbds, 22 d’éval).

FINAL HALETANT. – A l’instar de toute la saison, la dernière journée, lundi prochain à 19h, sera totalement indécise. Elle déterminera le 8e quart de finaliste (Villeurbanne, Nanterre ou Orléans) et définira l’ordre du classement. Aucun rang n’est acquis et l’on pourrait même retrouver cinq équipes à égalité à la première place. Du jamais vu !

J.C.F.