Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
SIG - Nancy - 310314 - 11
Actualités ProA : la SIG seule en tête

ProA : la SIG seule en tête

C’est une première depuis décembre 2004. Avec la défaite de Limoges à Dijon, succédant à la victoire du Havre au Mans, la SIG est depuis lundi soir seule en tête de la ProA. A l'époque, après 12 journées et avec deux défaites seulement, elle n'était devancée virtuellement que par Le Mans qui comptait trois défaites mais un match supplémentaire... Bien sûr, le plus dur reste à venir, maintenir la position et conclure en play-offs. Mais la montée en régime des Strasbourgeois est perceptible et Vincent Collet et sa troupe ont toutes les cartes en main. Ils pourraient dès samedi contre Roanne s’assurer mathématiquement une place dans le Top 4…

dijon

Mikal Riley (face à Gomis et Edwards) a porté la JDA vers le succès. (Photo Bien public)

COUP DE TONNERRE. – La sensation de la journée est venue du Mans où Le Havre a remporté son premier succès à l’extérieur de la saison (57-69) ! Cedric Banks (25 pts à 6 sur 9 à trois points, 24 d’évaluation) a été la tête de pont de l’exploit havrais, bien aidé par Fofana (8 pts, 7 rebonds). Le Mans, en tête pendant trois quarts temps a totalement dévissé dans le quatrième (5-16) à l’image de Woods (2 sur 11 aux tirs). Terry (11 pts, 12 d’éval) n’a pas pu redresser une évaluation collective misérable (49).

PARIS FONCE. – Impressionnants Parisiens qui foncent vers les play-offs. L’ASVEL, déjà en difficulté après 10 minutes (22-13) a laissé Schilb (12 pts, 23 d’évaluation), Brown (15 pts à 6 sur 8) et les autres filer dans le deuxième quart (29-9) et ne s’en est pas remis. 22 balles perdues, c’était trop, et Amary Sy (14 pts) n’a rien pu. Scott Machado (6 pts), pigiste médical de Tweety Carter, et Tom Abercrombie (4 pts), les nouveaux, n’ont guère pesé…

CINQ DIJONNAIS SOLIDES. – Jean-Louis Borg, le coach dijonnais, n’a pas fait dans le détail. 82,5% du temps de jeu pour ses cinq Américains, 40’ pour le seul Harris ! Remis d’un mauvais départ (2-11 puis 17-15 après 10’), les Bourguignons n’ont pas pu lâcher les Limougeauds avant la (sévère) faute technique à J.K. Edwards (19 d’évaluation) : 39-41 puis 48-41. A 67-65, ce sont les pertes de balles du CSP (17 au total) qui ont permis à Riley (20 pts), Dobbins (18 à 7 sur 11, 7 fautes provoquées et 26 d’éval) et Campbell (17 pts, 5 passes) de creuser l’écart et de reprendre le panier-average… Adrien Moerman (6 pts seulement) s'est consolé avec le titre de Joueur du mois de mars de la LNB avec 35% de votes devant Antoine Diot (33%) et Clint Capela (31%).

ROANNE : LA FIN ? – Le Havre, bien sûr, mais aussi Nanterre ont peut-être ôté leurs dernières illusions aux Roannais qui ont mis William Gradit à pied. Avant un licenciement ? Débordée dès le début (30-39 à la pause), la Chorale a réagi trop tard pour échouer (60-65) face à l’impact du duo Passave-Ducteil (19 pts à 9 sur 12, 20 d’évaluation) et Jaiteh (6 rebonds), associés pour la première fois dans la raquette. Jamychal Green (17 pts, 17 d’évaluation) était trop seul.

ANTIBES AU BORD DU GOUFFRE. – Si Pau-Orthez a sauvé sa minime chance de play-offs grâce à une action à quatre points de Strawberry (17 pts) dans le final (70-72), Antibes désormais à trois victoires du Havre et trois matches à jouer est quasiment condamné à la ProB. Dans un match serré (22-24, 40-40, 57-54), le lancer manqué par Winston Kennedy à 70-68 et 13 secondes à jouer, a coûté très cher. Bryan-Amaning (20 pts, 20 d’éval) et Tim Blue (21 pts, 23 d’éval) ont lutté en vain, alors que le retour de Denave (12 pts) chez les Palois s’est avéré payant.

GRAVELINES FACILEMENT. – Dans un match pour du beurre, Jonathan Rousselle (17 pts à 6 sur 10, 21 d’évaluation) et Ousmane Camara (13 pts, 11 rebonds, 24 d’éval) ont conduit Gravelines à un net succès sur Cholet (90-64). Anthony Goods (22 pts) n’a pas pu compenser la faillite de Rudy Jomby (3 pts à1 sur 9) et de Lamauyn Wilson (2 pts) !

LE COUP DE NANCY. – En s'imposant à Chalon (71-80), Nancy a sorti Chalon du Top 8 ! Un excellent début (4-17), puis l'adresse de Pope (17 pts et 4 sur 6 à trois points) et la domination aux rebonds de Falker (13 pts, 14 rebonds, 8 passes) et Pietrus (34-25 au total), ont permis aux Lorrains de creuser l'écart après le retour chalonnais : 17-19, 17-26, 32-42 à la pause puis 41-59 ! Le 12-1 de l'Elan signé notamment Capela (15 pts, 9 rebonds, 19 d'égal), relançait le suspense (58-62 à la 35e') mais le SLUC avait le dernier mot... A Orléans, contre Pau et à Nanterre, Chalon jouera gros, alors que Nancy doit affronter Paris, Cholet dans les Mauges, puis Antibes !

LE 5 MAI MAIS A 19H. – La LNB a définitivement fixé la 30e et dernière journée de ProA au lundi 5 mai à... 19 heures. Un multiplex télévisé permettra de suivre toutes les rencontres et l'insoutenable suspense final. Mais rien ne vaut une sortie au Rhenus pour un SIG - Gravelines peut-être historique !

 J.C.F.