Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
calais
Actualités Trophée Coupe de France : les espoirs visent la finale

Trophée Coupe de France : les espoirs visent la finale

Portés dans le dernier quart par l’adresse du duo Imhoff-Labanca et par des intérieurs qui ont su contenir l’Américain de Calais, Nathaniel Roche, les espoirs de la SIG ont débordé une 4e équipe de Nationale 2, hier soir à Berck en quart de finale du Trophée Coupe de France. Ils jouent à 14h30 pour une place en finale à Paris contre les redoutables espoirs de Gravelines.

Les sept points d’avance que leur accordait le règlement pour être assimilés à une équipe de N3, ont rapidement fondu. Calais, très encouragé par le public local, ne se laissait pas impressionner à l’image de son pivot américain, Roche, ou de son ailier anglais, Ogedengbé. Mais grâce à un panier bonifié au buzzer, les jeunes Sigmen recollaient à 26-24 au moment d’aborder le deuxième quart temps.

Misant toujours sur son duo offensif étranger, Calais tentait de percer la défense strasbourgeoise (34-33, 18e’). Avant de prendre une légère avance à la pause, 41-34. Au retour des vestiaires, les jeunes protégés de Lauriane Dolt, qui alternait le jeu intérieur avec Bah, Laporal ou François, et le jeu extérieur avec Antony Labanca et Arnaud Imhoff, ou encore les pénétrations de Damien Bouquet, se rapprochaient des Nordistes : 55-51 (28e’). Calais pouvait alors compter sur les paniers à trois points de Jonas pour reprendre un petit matelas d’avance à l’amorce du dernier quart : 62-54.

L’ultime période sera une lutte derrière la ligne à trois points pour désigner le demi-finaliste.  Imhoff permettait à la SIG de repasser devant (62-63, 32e’). La fin de match était tendue mais l’adresse à distance des Alsaciens, qui défendaient le plomb sous leur panier, leur permettait de croire à l’exploit avant l’égalisation de Bianco à dix secondes de la fin du match : 81-81.

Et dans cette ultime période supplémentaire, tendue et crispante, les jeunes Strasbourgeois avaient les nerfs les plus solides ! Ils défieront cet après-midi, en demi-finale, les espoirs de Gravelines qui disputeront à cette occasion leur troisième match en trois jours. Après avoir nettement dominé Cholet vendredi en championnat espoirs, remportant au passage leur 27e succès en 28 rencontres (!), ils ont écrasé, toujours à Berck, l’équipe de Nationale 3 d’Alfortville 89-59… Un sacré défi pour les espoirs de la SIG. "Calais avait une équipe vraiment très solide, physique, mais mes gars ont été extraordinaires. Je ne sais pas où ils ont tiré toute cette énergie d'autant plus que j'ai dû beaucoup insisté avec les cadres... Contre Gravelines, ce sera très très difficile mais on va tenter quelques coups de poker pour les surprendre. Sinon, ça ne passera pas" révélait Lauriane Dolt, très fière de sa troupe, à quelques heures du coup d'envoi de la rencontre.

Le match en vitesse

CALAIS – SIG ESPOIRS (+7) 88-93. Palais des sports de Berck.

Les périodes : 26-24, 15-10 (mi-temps : 39-34), 21-20 (60-54), 19-27 (81-81), 7-13.

CALAIS : Roche 16, Bianco 11, Jonas 9, Szymkowiak 13, Picardo 13, Wuyts, Evrard, Luse, Cavignaux 3, Ogedengbé 23.

SIG ESPOIRS (+7) : Eber, Ekembe, Bouquet 14, Teka Djongoue 7, Labanca 20, Imhoff 21, Orefice, Laporal 4, Bah 11, François 10.