Basket
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
MATCHES EN MAI AU RHENUS
Nanterre, Orléans, Monaco ... en route vers les playoffs !
Loucif
Actualités Ça bouge au Centre de formation

Ça bouge au Centre de formation

Au terme d’une saison accomplie, le Centre de formation de la SIG qui a produit un nouveau contrat professionnel – Arnaud Imhoff rejoint la ProB sous les couleurs de Souffelweyersheim – se penche déjà sur le prochain exercice. Avec quelques changements notoires.

* ANTONY LABANCA EN ÉQUIPE DE FRANCE. – Assidu aux entraînements des pros, Antony Labanca a même fait son entrée jeudi soir contre Nancy en fin de match. L’arrière des espoirs de la SIG partira la semaine prochaine en stage à l’INSEP avec l’équipe de France des moins de 20 ans, dirigée par Jean-Aimé Toupane. Il pourra viser un double objectif : une place chez les bleus pour le championnat d’Europe en Crète, en juillet, et une sélection pour l’Adidas Eurocamp de Trévise, un camp de scouting sur invitation pour les futurs prospects de la draft, par lequel sont déjà passés Axel Toupane et Paul Lacombe. Des entraînements le matin, des matches en scrimmage l’après-midi pour montrer toutes les facettes de son talent.

Loucif* ABDEL LOUCIF EN CHARGE DES CADETS. – A la SIG depuis cinq ans, entraîneur des « minimes France » pendant trois ans puis des cadets depuis deux saisons, Jean-Lou Wuillaume a décidé de prendre du recul, pour raisons personnelles. Il dirigera son équipe pour la dernière fois dimanche à 15h30 à Illkirch, salle de la Poste, contre Le Havre et le club aura ainsi l’occasion de lui rendre hommage et de le remercier pour la qualité de son engagement.

Olivier Weissler, directeur du Centre de formation, s’est mis en quête d’un remplaçant à Jean-Lou Wuillaume. Son choix s’est porté sur Abdel Loucif qui n’est pas un inconnu pour les connaisseurs du basket alsacien. « Abdel s’inscrit parfaitement dans le projet du club et épouse la philosophie de jeu mise en place en matière de formation », insiste Olivier Weissler. Conseiller technique sportif de la Ligue, en charge de la formation des cadres, Abdel Loucif prendra prochainement ses fonctions auprès des cadets qui fournissent aussi, tout au long de la saison, quelques éléments à l’équipe espoirs. Cette dernière, toujours sous la responsabilité de Lauriane Dolt, reconduira le même effectif, à l’exception d’Arnaud Imhoff, bien sûr, qui passe professionnel.

IMG_0418

Arnaud Imhoff (au centre) avec les meilleurs espoirs de la saison.

* LE TROPHÉE DE MEILLEUR MENEUR ESPOIR POUR IMHOFF. – Si les espoirs de la SIG ont manqué de très peu la qualification pour le Trophée du Futur qui a débuté ce vendredi à Roanne, Arnaud Imhoff et son coach, Lauriane Dolt, ont rallié la Loire où se décernaient aussi les « lauriers » de la catégorie. Arnaud Imhoff a ainsi décroché le titre de meilleur meneur du championnat espoirs (notre photo). Une belle consécration pour le jeune Alsacien, futur joueur du BC Souffelweyersheim en ProB.

* PREMIER CONTRAT POUR FRANK NTILIKINA. – Nous avions évoqué récemment la sélection en équipe de France cadets de Frank Ntilikina, qui rejoignait ainsi Ludovic Beyhurst et Xavier Flick, tous deux sous convention avec la SIG mais pensionnaires du Centre fédéral, et sa participation au Jordan Classic à Brooklyn. Le jeune Strasbourgeois s’est malheureusement blessé très rapidement au tournoi de Bellegarde, alors que Ludo Beyhurst n’avait pas non plus pu honorer sa sélection en raison d’une blessure.

Frank Ntilikina a tout de même pu se rendre à Brooklyn où il n’a pas pu donner la pleine mesure de son talent en raison de ce pépin physique. « Je n’ai pas pu faire les entraînements de la semaine à l’exception de celui du vendredi matin qui précédait le match de l’après-midi. J’ai tout de même joué une vingtaine de minutes. Je ne me suis pas donné à 100% pour ne pas aggraver ma blessure. J’ai fait quelques bons trucs, de bonnes stats et surtout, j’ai pris beaucoup de plaisir », raconte-t-il avec beaucoup d’aplomb. Une performance qui a attiré l’attention de plusieurs ‘’scouts’’ des universités et des ‘’high schools’’ américaines… Ce voyage exceptionnel restera un très bon souvenir dans la jeune carrière de Frank. « Inoubliable. C’était davantage encore que ce que j’avais imaginé. On ouvrait des yeux grands comme des soucoupes, en reconnaissant dans les rues des endroits que j’avais vus au cinéma ! De plus, les gens étaient très gentils, ils nous reconnaissaient avec nos vêtements du Jordan Classic et nous arrêtaient dans la rue pour discuter », se souvient le jeune Strasbourgeois. A son retour, il a signé récemment un contrat d’aspirant et prendra, avec Romain Oréfice, la succession d’Arnaud Imhoff à la mène des espoirs. On l’a vu, d’ailleurs, la semaine dernière, donner le coup d’envoi du premier match de quart de finale des play-offs contre Chalon, au Rhenus. « C’était bizarre de se retrouver au milieu du terrain, au Rhenus, devant 5 000 spectateurs », ajoute-t-il. En espérant secrètement fouler le parquet en tenue d’ici quelques saisons…

Enfin, Frank Ntilikina représentera le basket en juin, lors de la Convention scouting Adidas 2014 qui réunira les 30 meilleurs espoirs français, dans cinq disciplines (football, handball, tennis, athlétisme et basket-ball) à Landersheim.

J.C.F.