Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
asvel
Actualités Limoges et Dijon passent

Limoges et Dijon passent

Limoges et Dijon s’affronteront lors de la première demi-finale de ProA. Les Limougeauds ont confirmé aisément leur succès de Beaublanc alors que Dijon a fait fructifié, mais non sans mal, l’exploit d’Antarès. Nancy et la SIG disputeront une belle pour tenter d’écarter Chalon et Paris…

Dijon au finish

Le Mans est passé tout près de l’égalisation. Un 2-14 initié par Duggins (21 pts, 21 d’évaluation) lui a donné 14 points d’avance au milieu du deuxième quart (22-36) après une première période équilibrée (20-22). Mais Riley, déchaîné, auteur de 18 points et 10 rebonds en première mi-temps, annihilait presqu’à lui seul cet avantage : 37-40 à la pause.

Le 10-0 dijonnais, ponctué par une faute technique à la pause pour une colère (justifiée ?) de J.D. Jackson replaçait la JDA en tête (41-40). Les deux équipes ne se lâcheront plus jusqu’à trois minutes de la fin. Mais un coup de rein manceau faisait pencher la balance : 70-77 à 2’50’’ du terme. Quand Riley encore (31 pts au final, 37 d’évaluation) et surtout T.J. Campbell (18 pts dont un impeccable 10 sur 10 aux lancers) « assassinaient » les Manceaux sur le fil d’un 11-0 décisif : 81-77. Malgré trois balles perdues seulement et une meilleure évaluation (93 à 86), en dépit de trois balles perdues seulement, Le Mans était éliminé. Les 29 lancers-francs tentés par la JDA avaient pesé bien plus lourd que les 8 du Mans…

JDA DIJON – LE MANS 81-77. Palais des Sports. Arbitres : MM. Bissang, Diffalah, Mme Delaune.

Les périodes : 20-22, 17-18 (mi-temps : 37-40), 20-18 (57-58), 24-19.

DIJON : 26 paniers sur 51 tirs (51%) dont 4 sur 20 à trois points, 25 LF sur 29, 31 rebonds (Riley 12) dont 8 offensifs, 9 passes (Dobbins 3), 8 balles perdues, 13 fautes.

T.J. Campbell 18, Dobbins 10, Riley 31, Harris 13, Moss 2, puis Mutuale 2, A. Mendy 1, Traoré, Prenom 4.

LE MANS : 31 paniers sur 62 tirs (50%) dont 8 sur 25 à trois points, 7 LF sur 8, 20 rebonds (Issa 7) dont 5 offensifs, 22 passes (Wood 6), 3 balles perdues, 25 fautes.

Wood 6, Duggins 21, K. Mendy, Terry 5, Batista 14, puis Eito 2, Kahudi 7, Sy 10, Koffi 8, Issa 4.

Nancy explose

Nancy était bien parti (12-13) mais Paris qui avait débuté avec Ewing et Lang, plus que discrets dans le match 1, retournait la marque (23-13) avant d’être presque rejoint à l’issue du premier quart : 25-23. La deuxième période sera terrible pour le SLUC  qui encaissait un... 23-0 ne reviendra pas dans la partie... Falker, le MVP de la ProA, (1 d'évaluation) était passé au travers... Les Parisiens (15 sur 29 à trois points) avaient retrouvé leur adresse à l'exception de Blake Schilb, plus que discret.

PARIS-LEVALLOIS – NANCY 97-75. Salle de Levallois-Perret. Arbitres : MM. Jeanneau, Collin, Bretagne.

Les périodes : 25-23, 23-6 (mi-temps : 48-29), 24-21 (74-50), 25-25.

PARIS-LEVALLOIS : 33 paniers sur 69 tirs (47,8%) dont 15 sur 29 à trois points, 16 LF sur 21, 36 rebonds (Brown 7) dont 16 offensifs, 23 passes (Ewing 7), 8 balles perdues, 21 fautes.

Ewing 11, Lang 17, Schilb 4, Sane 12, Anagonye 4, puis Albicy 8, Ndoye 8, Labeyrie 12, Toure 7, Oniangue 7, Poirier, Brown 7.

NANCY : 22 paniers sur 56 tirs (39,3%) dont 10 sur 26 à trois points, 21 LF sur 23, 26 rebonds (Pietrus 6) dont 7 offensifs, 17 passes (Grant 4), 13 balles perdues, 22 fautes.

Hannah 16, Pope, Nichols 7, Pietrus 4, Falker 3, puis Banks 6, Sene, Grant 6, Mipoka 17, Harris 12, Zianveni 4.

Limoges sans trembler

Villeurbanne n’a pas réussi à contenir la fougue des Limougeauds dans sa salle et malgré un retour de -12 dans le deuxième quart, sur les épaules d’Edwin Jackson (46-46 à la pause), a totalement explosé dans la troisième période. L’adresse à trois points (14 sur 27), l’impact de Moerman (4 sur 5 mais aussi 21 points à 8 sur 9, 4 rebonds, 3 passes, 30 d’évaluation), Boungou-Colo (17 pts, 5 rebonds, 6 passes) et Green a fait craquer l’ASVEL. Le 10-30 du 3e quart fut rédhibitoire et le CSP attend désormais son adversaire des demies de pied ferme. Quant à l’ASVEL, elle peut s’interroger car malgré le « projet Parker » elle ne disputera peut-être pas de compétition européenne la saison prochaine !

asvel

Jackson et l'ASVEL n'ont rien pu faire contre Limoges...

VILLEURBANNE – LIMOGES 74-96. Astroballe. Arbitres : MM. Hosselet, Rosso et Castano.

Les périodes : 11-23, 35-23 (mi-temps : 46-46), 10-30 (56-76), 18-20.

VILLEURBANNE : 27 paniers sur 57 tirs (47,4%) dont 8 sur 26 à trois points, 12 LF sur 14, 30 rebonds (Sy 12) dont 7 offensifs, 23 passes (Keselj et Sy 6), 18 balles perdues, 18 fautes, Jackson (36e’) éliminé.

Wright 7, Jackson 19, Larrouquis 2, Sy 16, Joseph 4, puis Machado 7, Abercrombie, Keselj 10, Chassang, Nsonwu-Amadi 9.

LIMOGES : 35 paniers sur 65 tirs (53,8%) dont 14 sur 27 à trois points, 12 LF sur 15, 24 rebonds (Boungou-Colo 5) dont 3 offensifs, 22 passes (Boungou-Colo 6), 4 balles perdues, 17 fautes.

Green 13, Acker 8, Boungou-Colo 17, Moerman 21, Zerbo 6, puis Reynolds 10, Ortega, Rigot, Curier 6, Edwards 7, Petro 8.