Basket
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
MATCHES EN MAI AU RHENUS
Nanterre, Orléans, Monaco ... en route vers les playoffs !
SIG - Gravelines0505100
Actualités ProA : la journée de tous les records !

ProA : la journée de tous les records !

Que d’émotions… Si la 30e journée s’est soldée par la superbe première place de la SIG, elle a aussi été marquée par les 44 points d’Edwin Jackson (47 d’évaluation) qui ont envoyé l’ASVEL en play-offs, la défaite du Mans à Orléans et les déroutes de Dijon à Pau mais aussi de Chalon, le futur adversaire des Strasbourgeois en quarts, à Nanterre, le champion en titre, qui ne fera pas les play-offs !

Hervé

Orléans a honoré Philippe Hervé pour sa 191e victoire en neuf saisons. Sympa. (Photo Centre France)

EN HOMMAGE À HERVÉ. – Orléans voulait finir en beauté, c’est réussi (70-63). Si ses chances d’aller en quarts étaient minimes, l’OLB s’y est accroché et termine pour la deuxième fois de suite à la 9e place. Mené 9-14, il a pris la tête sur la lancée d’un 9-0 pour mener ensuite 35-27 et faire basculer la rencontre en fin de match, quand Le Mans fut repassé en tête. Green (17 pts), Loum (14) et Harris (12), tous à 15 d’évaluation et McAlarney (13 pts) ont porté leur équipe qui a rendu un bel hommage à son coach, Philippe Hervé qui quitte Orléans après neuf saisons et 191 victoires (en 350 matches) de ProA. Wood (15 pts) et Duggins (6 passes, la meilleure évaluation avec… 13) ont surnagé dans un ensemble maladroit (40%).

LIMOGES DÉROULE. – Paris-Levallois n’a pas pesé lourd à Beaublanc (72-55). Distancés dès le début (39-23 à la mi-temps, 56-34 après trois quarts temps), le PL a eu en Schilb son meilleur marqueur avec… 9 points, tous inscrits dans la dernière période ! 30% de réussite et un calamiteux 6 sur 30 à trois points, c’était trop peu pour inquiéter Limoges où Boungou-Colo (16 pts), Reynolds (16 d’évaluation) et J.K. Edwards (13 rebonds) n’ont pas eu à forcer.

NANTERRE : L’INUTILE VICTOIRE. – Jusqu’à la 15e minute, Chalon a tenu le choc (25-27), aidé par le 0 sur 9 à trois points de Nanterre. Mais la large avance de Villeurbanne et… la première place prévisible de la SIG, ont fait lâcher prise aux Chalonnais, visiblement ravis de se rendre en Alsace (72-55) ! Le 53-23 de la deuxième mi-temps (40 à 0 dans l'évaluation du 3e quart !) contraste singulièrement avec le 36-34 de la première. Capela (6 rebonds, 12 d’évaluation) et Slaughter (13 pts, 4 passes) qui a perdu la première place du classement des marqueurs, n’étaient pas à leur niveau comme toute l’équipe (46 d’évaluation). Jaiteh (14 pts, 10 rebonds), Lighty (19 d’évaluation) et les Nanterriens chercheront à sauver leur saison dimanche contre Nancy en finale de la Coupe de France.

Jackson

44 points pour Edwin Jackson à Roanne. Depuis Antoine Rigaudeau en... 1993, aucun Français n'avait réussi un tel total sur un match.

LE CARTON DE JACKSON. – Avec 44 points et 47 d’évaluation, deux records pour la saison, Edwin Jackson a affolé les compteurs et propulsé l’ASVEL en quarts (74-106). Roanne, avec six pros seulement – Morley blessé, Gradit mis à pied, Inglis qui a refusé de jouer – a fait illusion 11 minutes (26-21). Amagou (18 pts, 21 d’évaluation) a dû se sentir bien seul. Au côté de Jackson, Keselj (21 pts à 8 sur 10) et Sy (15 pts, 12 rebonds) ont contribué au 145 d’évaluation collective. Un autre record pour la saison.

DIJON COMME UN SYMBOLE. – Intouchable chez lui, Dijon n’y arrive décidément pas à l’extérieur. Pau-Orthez qui n’avait plus rien à gagner, menait de 26 points après trois quarts temps (58-32) et l’a largement emporté : 73-58 ! Le faible 51 d’évaluation des Dijonnais en dit long sur leur incapacité à confirmer loin de leurs bases. Inquiétant avant de jouer Le Mans en quarts. Riley a passé 16 pts mais à 7 sur 18 seulement. En face, Morency (20 pts, 25 d’évaluation) a flambé avant de quitter le Béarn pour Gravelines où il est annoncé.

NANCY FACILE. – Pas d’angoisse pour Nancy qui n’a fait qu’une bouchée d’Antibes, la lanterne rouge (85-58). Très réguliers (24-15, 51-28), Nichols (20 pts, 21 d’évaluation) et ses équipiers n’ont pas eu à forcer. Hilliard (15 pts) et De Jong (14 d’éval) ont été les plus performants d’une équipe à 37,5% de réussite, déjà en vacances.

FESTIVAL AU HAVRE. – 135 à 115, les chiffres d’évaluation sont éloquents. Mais aussi le nombre de tirs tentés (156) dans un All Star Game sans enjeu. Cholet qui menait à la pause (54-57) est resté dans le sillage du Havre jusqu’à 83-80 avant de céder : 106-97. Minnerath (30 pts à 12 sur 16), Brown (11 des… 42 rebonds de son équipe) et Banks (10 passes sur 31 !) se sont régalés tout comme le Choletais John Cox (36 pts et 6 sur 8 à trois points, 33 d’évaluation).

PREMIÈRE. – Avec 547 points (18,23 de moyenne), Edwin Jackson a coiffé A.J. Slaughter (527) sur le fil, lors de la dernière journée. Un Français top scoreur en ProA, c’est une première depuis 39 ans et le légendaire Jacques Cachemire (29,7 pts par match) !

EN TROMBE. – La SIG a fini la saison en trombe. Et grâce à sa jolie évaluation contre Gravelines (129), elle a débordé Chalon (46 à Nanterre), longtemps en tête, au classement annuel (95,73 contre 95,13). La SIG a aussi dépassé Orléans à l’adresse à trois points (39,56 contre 39,53) grâce à dix derniers matches exceptionnels dans ce domaine. Enfin, aux passes décisives, elle dépasse les 20 de moyenne sur la saison. Remarquable. Son chiffre énorme de 30 hier soir contre Gravelines aurait constitué un record de la saison si Le Havre n’en avait pas distillé… 31 face à Cholet !

Le bilan chiffré

MARQUEURS : 1) E. Jackson (ASVEL) 18,23 pts ; 2) A.J. Slaughter (Chalon) 17,57 ; 3) A. Nivins (Pau-Orthez) 15,48 ;… 35) A. Diot (SIG) 11,23. David Andersen (12,8 pts) n’est pas classé pour n’avoir disputé que 14 matches.

Équipes : 1) Chalon 82,80 pts ; 2) SIG 78,77 ; 3) Nanterre 77,30

Défense : 1) Dijon 70,1 pts ; 2) Le Mans 70,7 ; 3) ASVEL 71,7 ;… 5) SIG 74,4

ÉVALUATION : 1) R. Falker (Nancy) 20,14 ; 2) A. Nivins (Pau-Orthez) 18,14 ; 3) E. Jackson (ASVEL) 16,03 ;… 7) A. Diot (SIG) 14,92.

Équipes : 1) SIG 95,73 ; 2) Chalon 95,13 ; 3) Nancy 89,53.

ADRESSE À 2 POINTS : 1) A. Nivins 68,53% ; 2) C. Capela (Chalon) 66,84 ; 3) J. Passave-Ducteil (Nanterre) 64,44 ;… 16) R. Duport (SIG) 56,25.

Équipes : 1) SIG 55,02% ; 2) Chalon 53,86 ; 3) Pau-Orthez 53,83.

ADRESSE À 3 POINTS : 1) D. Harris (Orléans) 48,23% ; 2) B. Thornton (SIG) 47,62 ; 3) McAlarney (Orléans) 46,41 ;… 6) T. Abromaitis (SIG) 43,33. D. Andersen (61%) n’est pas classé pour n’avoir disputé que 14 matches.

ADRESSE AUX LANCERS-FRANCS : 1) L. O’Bannon (Antibes) 95% ; 2) M. Thompson (Pau-Orthez) 93,75 ; 3) T. Stoglin (Cholet) 90 ;… 5) A. Diot (SIG) 87,21.

Équipes : 1) SIG 81,84% ; 2) Le Mans 77,51% ; 3) Pau-Orthez 76,34.

REBONDS : 1) R. Falker (Nancy) 9,28 ; 2) A. Moerman (Limoges) 8,17 ; 3) O. Camara (Gravelines) 8,07 ;… 26) R. Duport (SIG) 4,8.

Équipes : 1) Nancy 37,80 ; 2) Chalon 37,03 ; 3) Limoges 36,60 ;… 10) SIG 32,47.

PASSES DÉCISIVES : 1) A. Albicy (Paris-Levallois) 7,17 ; 2) A. Diot (SIG) 5,31 ; 3) C. Hannah (Nancy) 4,93.

Équipes : 1) SIG 20,20 ; 2) Chalon 18,23 ; 3) ASVEL 17,63.

INTERCEPTIONS : 1) A. Albicy (Paris-Levallois) 2,33 ; 2) D.J. Strawberry (Pau-Orthez) 1,88 ; 3) M. Riley (Dijon) 1,71 ;… 4) L. Campbell (SIG) 1,63 ;… 6) A. Diot (SIG) 1,58.

Équipes : 1) Pau-Orthez 16,33 ; 2) Chalon 14,33 ; 3) Nancy 14,17 ; 4) SIG 14.