Basket
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
MATCHES EN MAI AU RHENUS
Nanterre, Orléans, Monaco ... en route vers les playoffs !
SIG - CHALON - M3 - 16052014 - 062
Actualités Un âpre combat physique : 35-38

Un âpre combat physique : 35-38

A la mi-temps, la SIG n'en mène pas large. Elle résiste mais elle a perdu Duport et la domination physique de Chalon est écrasante: 35-38

On pouvait imaginer, compte tenu de l’enjeu, que ce troisième match ne ressemblerait pas aux deux premiers. On en sera rapidement convaincu ! Défenses rugueuses, mais aussi crispation évidente, compliquaient la tâche des attaquants. Andersen ouvrait le score, mais en voulant « poster » Evtimov sous le cercle, il perdait aussi deux ballons de suite. Capela en revanche, trouvait des ouvertures près du cercle : 2-4 (3e’). Malheureusement, la SIG avait déjà perdu Romain Duport, blessé au genou dès la 2e minute…

Un Campbell de feu

Très adroit à longue distance (4 sur 7 en 10 minutes), notamment Chalon prenait le devants avant la fin de la période : 16-18. Et en dominant de surcroît le rebond offensif (6 dans le premier quart, 12 à la mi-temps contre 12 défensifs à la SIG !), les Bourguignons faisaient passer des frissons dans l’échine des spectateurs devenus (presque) muets.

Heureusement, la SIG avait pu compter dans cette période initiale sur un Campbell de feu (8 pts à 3 sur 5 dont 2 sur 2 à 6,75m) pour limiter la casse.

L’impressionnante domination athlétique de l’Elan

Collet avait multiplié les changements car Diot avait rapidement compté deux fautes, puis envoyé Toupane aux basques de Slaughter, mais c’est la domination écrasante de Brockman et de JBAM, véritable facteur X qui inquiétait. La SIG avait il est vrai tenté de déjouer les plans adverses avec sa zone « small ball » mais l’Elan ne lâchait rien : 21-24 (13e’). Les Strasbourgeois restaient dans le sillage grâce à leur jeu collectif et un exceptionnel Paul Lacombe, au four et au moulin comme à son habitude, multipliant les égalités à 27, 29, 31, 33 et 35 partout.

A la mi-temps, toutefois, grâce à son 5e panier primé (sur 10 tentatives), Chalon virait en tête : 35-38.