Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
DSC_4667
Actualités Un match cadenassé, mené par Nancy (29-26)

Un match cadenassé, mené par Nancy (29-26)

 Dans un match totalement cadenassé, Nancy mène à la mi-temps (29-26) grâce à sa domination au rebond (14 prises à 21 dont 9 offensives).

Le match 3 est en général le match-bascule comme on aime à l’appeler. Pas étonnant que chacune des deux équipes y mit dès l’entame un maximum d’énergie… La SIG avait plutôt bien démarré, par Thornton, Diot et Andersen (4-8, 7-10 à la 6e’), mais Nancy qui avait gâché quelques munitions face à la pression alsacienne trouvait ses repères sous le cercle où Falker dominait. Weisz avait multiplié les changements, lançant Hannah à la place de Banks puis Pope pour Harris. Mais c’est Nichols qui scorait après le temps mort lorrain et le passage en zone de la SIG : 13-10. Le match était très fermé, la SIG insistait à l’intérieur, trahie par son adresse à trois points (0 sur 9 à la pause), mais ne trouvait pas Anosike, muselé par Pietrus et Zianveni.

La SIG s’enferre dans la nasse

Nancy protégeait bien son panier, alors que Banks (7 points dans le deuxième quart) se régalait en pénétrations pour scorer ou provoquer des fautes et conclure sur la ligne de réparation. A 21-14 (14e’), Collet relançait Diot et Andersen pour jouer les systèmes et remettre de l’ordre en attaque. Pari gagnant puisque le duo ramenait à 21-19 (16e’) avant une fin de mi-temps confuse. Les arbitres laissaient (trop) jouer et à 29-23, Leloup bénéficiait de trois lancers-francs, Alain Weisz écopait d’une faute technique et les arbitres sortaient dans une immense bronca : 29-26…