Basket
170609_mercilasigarmy.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
Real Llull
Actualités Euroleague : la SIG et l'ASVEL dans le tour préliminaire

Euroleague : la SIG et l'ASVEL dans le tour préliminaire

Depuis l’épilogue de la finale entre Limoges et la SIG, le marché des transferts s’est sérieusement animé. Les champions de France, forts de leur ticket pour l’Euroligue, n’ont pas été inactifs, mais ce sont Nanterre et Le Mans qui ont marqué les plus gros points avec, dans leur sillage, l’ASVEL de Tony Parker. Si la SIG a longtemps espéré retrouver une place dans les 24, le comité exécutif de l'Euroleague, réuni ce mercredi à Barcelone, a confirmé que les Strasbourgeois devraient passer par le tour de qualification, auquel Villeurbanne a été invité.

Real Llull

Louis Campbell ne croisera pas Sergio Llull cette saison en Euroleague. Sauf si la SIG passe l'obstacle d'un tournoi de qualification semé d'embûches.

Le chemin vers le tour de poules de l'Euroleague sera très compliqué, cette saison, pour la SIG. Après avoir bénéficié d'une wild card la saison dernière pour intégrer la liste des 24, après la défection de Rome, le club strasbourgeois espérait une nouvelle invitation. Elle ira finalement à l'Alba Berlin, invité pour un an, tout comme les Italiens de Sassari, qui bénéficient de la licence abandonnée pour raisons financières par Sienne. Les Toscans disputent pourtant la finale italienne (3-3 après la 6e manche contre Milan) et auraient pu boucler l'affaire hier soir à domicile. Mais les Milanais se sont offert un 7e match décisif chez eux en s'imposant 72-74 ! L'Etoile Rouge de Belgrade a également bénéficié d'une faveur de l'EL pour être l'équipe de la Ligue Adriatique la mieux placée après le champion, Cibona Zagreb, qualifié direct mais incapable d'assurer la charge de ce ticket.

Kazan, l'épouvantail, Diot à Malaga ?

La SIG devra donc disputer un tournoi (quart, demie et finale en trois jours) du 23 au 26 septembre dans un lieu à définir, pour espérer décrocher le dernier ticket pour les poules de l'Euroleague. Et du coup, la présence dans l'effectif d'Antoine Diot qui dispose jusqu'au 30 juin d'une clause de départ vers... un club d'Euroleague, devient hypothétique. D'autant que Malaga lui fait les yeux doux... Pas évident donc pour la SIG de viser le tour de poules quand on sait que la Coupe du Monde en Espagne se sera achevée quelques jours avant, et surtout que Kazan, demi-finaliste du championnat russe, fera figure d'épouvantail. Les autres adversaires possibles seront Nymburk (Rép. tchèque), Jérusalem, Sofia, Zielona Gora, Ostende et... l'ASVEL qui a bénéficié d'une invitation après la défection du Budivelnik Kiev, les Ukrainiens renonçant en raison de l'instabilité politique qui règne dans leur pays.

De toute évidence, la SIG aura la garantie de disputer l'Eurocup, dont la formule a un peu changé (36 clubs au lieu de 48) avec 10 matches (au lieu de 14) dans le premier tour de poules. Le tirage au sort aura lieu début juillet.

SIG - Le Mans - 270114 - 04

J.P. Batista (Le Mans), au contre sur Axel Toupane, rejoint le champion de France, Limoges.

Transferts : Nanterre, Le Mans et Limoges s'équipent

Champion en 2013, pas même dans les play-offs cette saison même si elle a décroché la Coupe de France, la JSF Nanterre est repartie de plus belle. Du moins dans les coulisses. En s’attachant les services de deux des perles de la JDA Dijon, le meneur T.J. Campbell et l’impétueux Mikal Riley, l’équipe de Donnadieu a frappé fort dans le marché des transfert. On y ajoutera l’expérimenté Joseph Gomis (10 ans en Espagne), précieux dans la série finale avec Limoges et Kyle Weems, un des meilleurs marqueurs de la Bundesliga avec Bayreuth.

Le Mans, qui a certes perdu J.P. Batista – dans le collimateur de la SIG, il a opté pour le CSP Limoges – Vaughn Duggins (Nancy) et Alain Koffi (Rouen), va miser sur Erman Künter pour remplacer J.D. Jackson sur le banc, mais aussi sur le surpuissant Mouphtaou Yarou qui avait quitté Kragujevac avant Noël après avoir livré des stats énormes en Eurocup. Rodrigue Beaubois, en échec à Dallas, viendra à la mène…

Green, Lighty et Nivins à l’ASVEL

Sept départs à Villeurbanne où le « projet Parker » doit monter en régime mais de gros clients à l’arrivée : Taurean Green, le meneur champion de France avec Limoges, David Lighty, MVP de la finale 2013 avec Nanterre, et Ahmad Nivins (Pau-Orthez) un des plus complets de la Ligue. Gros changements aussi à Cholet qui a choisi Peacock, le MVP de ProB avec Boulogne-sur-Mer, Rousselle (Gravelines), de Jong (Antibes) et Cedrick Banks (Le Havre). Stabilité à Nancy qui garde probablement son duo de choc, Falker-Pietrus, mouvements sensibles à Gravelines, Orléans et Chalon.

Le Havre (départs de Brown et Paschal à Gravelines, Banks à Cholet) et à un degré moindre Dijon, ont  encore été « pillés » eu égard à leurs moyens financiers, alors que Boulogne et Bourg, les promus, Châlons-Reims et Rouen, les wild-cards qui complèteront la ProA à 18, tenteront de faire de bonnes pioches.

La SIG, forte de six joueurs encore sous contrat, attend avec impatience la réponse d’Antoine Diot, en sachant que les autres remplacements à faire n’ont aucun caractère d’urgence…

La France au Rhenus contre… David Andersen

Si la plupart des joueurs strasbourgeois sont en vacances, Paul Lacombe dispute en Italie puis en Chine deux tournois avec l’équipe de France A’, alors que Diot rejoindra les A le 20 juillet à Pau. Avant de disputer la Coupe du monde en Espagne, les Bleus de… Vincent Collet, avec le champion NBA Boris Diaw, avec Nicolas Batum et pas mal de champions d’Europe sacrés à Ljubljana, feront leurs derniers réglages à Strasbourg.

Le Rhenus accueillera en effet la Finlande et l’Australie pour un tournoi triangulaire (22, 23 et 24 août) où l’on verra notamment Alexis Ajinça face à… David Andersen ! Les places sont d'ores et déjà en vente sur ce site.

La SIG avec Barcelone et le Partizan au tournoi de Montpellier

Après la reprise, fixée au 8 août, la SIG disputera comme à l’accoutumée une série de matches amicaux. Rendez-vous majeur, à une semaine de la reprise en ProA, fixée le 27 septembre, le tournoi de Montpellier, organisé par Tony Parker par l’intermédiaire de son ami alsacien, Alexis Rambur. Un plateau de choix avec notamment le FC Barcelone qui dispute en ce moment la finale en Espagne contre le Real – 2-1 pour Barcelone après trois rencontres et un record dans le match 3 pour les "Blaugrana" avec 16 paniers à trois points, avant une manche déjà décisive ce jeudi soir – mais aussi le Partizan de Belgrade (sans Joffrey Lauvergne parti au Khimki Moscou mais avec la rentrée de Léo Westermann) et Villeurbanne. En point d’orgue, un match de gala avec Tony Parker et ses amis contre une sélection très relevée…

L’été sera chaud !

J.C.F.

Les-transferts-de-proa2B