Matt Howard première recrue de la SIG

Matt Howard 2

La semaine dernière, Antoine Diot avait confirmé sa volonté d’honorer sa seconde année de contrat sous le maillot rouge et blanc. Cette semaine, la SIG tient sa première recrue en la personne de Matt Howard (25 ans, 2m03 et 104 kg). En effet, l’ailier-fort, suivi de longue date par Vincent Collet, vient de parapher un contrat d’un an avec Strasbourg pour la saison 2014/2015.

24Matt

Sorti de l’Université de Butler en 2011, il y avait accumulé plusieurs récompenses individuelles. En quatre saisons NCAA, il y avait remporté pas moins de 19 distinctions.  Nominé chaque année dans le cinq majeur type de NCAA et deux fois dans le cinq majeur défensif de la ligue américaine, il a marqué l’histoire de son Université.  Enormément courtisé par de grandes institutions il avait malgré tout choisi de porter les couleurs des Bulldogs de Butler afin de jouer sous les ordres de Brad Stevens, en compagnie de Shelvin Mack (ou « Melvin Shaq » comme il aimait l’appeler, joueur des Hawks d’Atlanta). Toujours troisième meilleur marqueur de l’histoire de l’Université (1939 points), il y a laissé une trace et un souvenir indélébiles.

 Une première saison en Allemagne convaincante…

 Malgré cela, et bien qu’ayant participé à de nombreux camps NBA, il ne fut pas drafté, et c’est à l’Olympiakos, en 2011, qu’il débuta sa carrière professionnelle. La concurrence beaucoup plus relevée, avec une rotation à plus de quinze joueurs, a eu raison de la volonté du rookie et, en février 2012, il avait été remercié par le club après n’être entré en jeu qu’à neuf reprises. Ainsi, c’est en Allemagne, à Ludwigsbourg qu’il acheva la saison, au côté d’un certain Jeff Greer. En treize matches, il y cumula des statistiques honorables : 12 points, 5,8 rebonds, 2,2 passes décisives pour un temps de jeu moyen de 25,9 minutes.

Le public français le découvre en 2012 lors de sa signature à Roanne. Auteur d’une saison très encourageante, il cumula en 33 matches, 8,9 points à 50% de réussite, 6,2 rebonds, 1,5 passes décisives, pour une évaluation de 12,6 en 24 minutes de temps de jeu moyen. Joueur très physique et athlétique, cette première saison complète lui avait permis de montrer ses qualités défensives à l’ensemble des observateurs…. Il est également capable de cartons offensifs comme lors d’un match contre l’ASVEL où, un soir de décembre 2012, il scora 26 points ou face à Boulazac contre qui il inscrivit 22 points peu de temps après.

Matt+Howard+NCAA+Basketball+Tournament+Third+1vqZq6VQQ8yx

 … une seconde saison en Allemagne pour la confirmation !

Ses résultats provoquèrent l’intérêt du club allemand d’Ulm qui décida de le signer la saison dernière. Cette saison 2013/2014 fut aussi celle de la découverte de la scène européenne. Engagé en Eurocup, le club allemand fut éliminé en huitième de finale par Jérusalem après avoir croisé le fer face à l’ASVEL, Paris-Levallois et Nanterre. Auteur d’une saison européenne intéressante (8,8 points, 5,3 rebonds, 2 passes décisives pour une évaluation moyenne de 12,8 en 20 minutes de temps de jeu moyen), il confirma ces chiffres dans le championnat allemand. Qualifiés pour les play-offs du championnat BBL, lui et ses coéquipiers virent leur saison se terminer en quart de finale face au futur vice-champion, l’Alba Berlin.

Matt sera un joueur de choix, solide et combatif au poste 4. Il apportera surtout son énergie, son intensité, son activité près du cercle, aussi bien en attaque qu’en défense.

Par Franklin Tellier

 

Commentaires

Commentaires