Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
Diot
Actualités France : la Coupe du monde passe par Strasbourg

France : la Coupe du monde passe par Strasbourg

En stage de préparation depuis le 20 juillet, l’équipe de France dirigée par Vincent Collet entame ce vendredi une deuxième phase délicate de sa montée en régime : trois confrontations à Pau face à la Croatie, la Grèce et la Serbie. Elle achèvera sa mise au point dans deux semaines à Strasbourg, contre la Finlande et l’Australie, avant de débuter la Coupe du monde en Espagne face au Brésil le 30 août.

Préparation Coupe du Monde 2014France-Belgique

Nicolas Batum et la France avaient dominé les Belges à Rouen lors de leur premier match de préparation. Photo FFBB

Un véritable parcours du combattant. Championne d’Europe en Slovénie en septembre dernier, l’équipe de France sera très attendue lors de la première Coupe du monde – la nouvelle dénomination de la compétition, qui remplace le championnat du monde traditionnel – qui se déroulera en Espagne du 30 août au 14 septembre. Car avant de rallier Grenade pour son groupe éliminatoire (avec le Brésil, la Serbie, l’Egypte, l’Espagne et l’Iran) puis on l’espère, Barcelone et Madrid pour les phases finales, les Bleus devront franchir plusieurs obstacles, suer sang et eau, travailler sans relâche. Et Vincent Collet et son staff devront réduire le groupe à 12 joueurs, les heureux élus qui verront l’Andalousie…

Plus que douze à Antibes ?

Après une préparation physique intense et une première approche des systèmes à l’INSEP, l’équipe de France, privée d’Ajinça, futur papa et de Séraphin, blessé, avait accueilli avec plaisir Ian Mahinmi qui s’était spontanément proposé pour offrir ses services au pivot ! Elle a ensuite bouclé ses dix premiers jours de stage par une rencontre face à la Belgique, remportée à Rouen 79-57. Un premier quart poussif, puis une envolée impulsée par un excellent Antoine Diot, un troisième quart temps où la domination athlétique a été totale et avait fait la différence (26-10) avant un final en roue libre. Rudy Gobert avait impressionné, alors qu’Adrien Moerman avait, dans la foulée de ce premier match, quitté le groupe réduit à 14 en attendant l’arrivée de Boris Diaw, indiscutable au poste 4, avec Flo Pietrus, le vaillant capitaine.

En début de semaine, les Tricolores ont mis le cap sur le Béarn où le champion NBA des Spurs les a rejoints. Le collectif monte en régime et il va falloir le prouver lors des trois rencontres à venir, dès ce vendredi soir contre la Croatie, puis face à la Grèce et contre la Serbie, un adversaire de la poule de Grenade. Et puis le groupe va encore se rétrécir puisque trois joueurs devront mettre fin brutalement à leur rêve de Mondial. A cet égard, Kim Tillie pour le poste intérieur, Nobel Boungou-Colo à l’aile, Evan Fournier et Edwin Jackson chez les arrières, seront sans doute très observés par Collet et son staff… Ils ne pourraient plus être que 13, voire 12 dimanche soir avant de rallier Antibes, où les champions d’Europe affronteront successivement en fin de semaine prochaine, les Philippines, l’Ukraine et l’Australie.

Dernier round au Rhenus

Si la Belgique, qui s’apprête à disputer ses rencontres de qualification à l’Euro 2015 n’était qu’une mise en bouche, les huit autres matches de préparation opposeront la France à des formations qualifiées pour la Coupe du monde. Du sérieux ! De quoi peaufiner les systèmes, trouver les automatismes, durcir la défense…

Dernier rendez-vous sur la route de la péninsule ibérique, les 22, 23 et 24 août au Rhenus. Voilà quelques années que l’équipe de France a tissé des liens étroits avec Strasbourg avant chacune de ses compétitions internationales. Pour la troisième année de suite, l’IBS (Intercontinental basket de Strasbourg) organisé conjointement par la Ligue d’Alsace, le comité du Bas-Rhin et la SIG, en étroite collaboration avec la Fédération et le soutien des collectivités et de partenaires historiques, permettra aux habitués du Rhenus et aux fans de l’équipe de France, d’approcher les joueurs et d’assister à des rencontres de haut niveau.

La SIG en lever de rideau

Premier rendez-vous vendredi 22 avec un match inédit entre l’Australie de David Andersen, mais aussi d’Aron Baynes, champion NBA avec San Antonio et de Joe Ingles, vainqueur de l’Euroleague avec le Maccabi Tel Aviv contre le Real Madrid, qui sera opposée à la Finlande qui avait surpris tous les spécialistes lors du dernier Euro. Victorieux de la Turquie, de la Russie et de la Grèce, les coéquipiers de l’exceptionnel Petteri Koponen avaient aussi battu la Slovénie dans le second tour et laissé leur place en quart de finale à… l’Espagne seulement au panier-average !

Nouveauté du programme, la SIG disputera son premier match de préparation de la saison en lever de rideau (17h30) face au voisin de ProB, le BC Souffelweyersheim. L’occasion de découvrir le nouveau visage du double vice-champion de France avec ses recrues, Ali Traoré, Anthony Dobbins et Matt Howard.

Le lendemain samedi, la France affrontera la Finlande (20h30) avant de retrouver l’Australie dimanche pour un nouveau face à face épique entre Florent Pietrus et… David Andersen !

Un rendez-vous à ne pas manquer pour les amateurs de basket-ball.

Jean-Claude Frey

Cliquez sur l'image ci-dessous pour réserver vos places :

ibs