Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
DSC_0109
Actualités SIG : un vrai match de reprise…

SIG : un vrai match de reprise…

Comme la saison dernière, la SIG a perdu son premier match d’avant-saison contre le voisin de ProB, Souffelweyersheim (71-78). Pierre Tavano y a vu du bon et moins bon. Mais déjà, quelques signes d’authentique satisfaction.

S’il manquait Abdoulaye N’Diaye, laissé au repos pour une élongation, à Souffel, la SIG, déjà privée de Louis Campbell (tendinite), Matt Howard (retourné aux Etats-Unis pour quelques jours), Romain Duport (en rééducation), Antoine Diot (équipe de France) et bien entendu de son entraîneur, Vincent Collet, devait également se passer pour ce match de reprise d’Axel Toupane, mis au repos pour soigner une tendinite au genou… Cela faisait évidemment beaucoup car le BCS qui avait disputé un premier match contre Kaysersberg mardi, est déjà bien au point.

Un match en accordéon…

Pendant une bonne partie de la première mi-temps, la SIG a eu bien du mal à trouver ses repères en attaque et en défense et le BCS en avait profité (7-20, 9e’, puis 15-29, 14e’). Avec l’aide des espoirs, Antony Labanca, Xavier-Robert François et Cedric Bah, Leloup et Fofana (une belle série de contres) lançaient un 15-2 qui remettait la SIG dans le match : 30-31. Suivi d’un 0-7 qui poussait Pierre Tavano à prendre un temps mort peu avant la pause…

Même scénario à la reprise quand Souffel s’envole, que la SIG revient (47-49) avant de s’affoler en attaque en perdant trop de ballons. Idem encore dans le dernier quart (56-68 puis 69-70 à 2’30’’ de la fin) avant un final un peu raté où l’absence de meneur s’est fait sentir malgré les efforts de Paul Lacombe : 71-78.

Le public, venu pour cet « apéritif » avant Australie – Finlande, avait tout particulièrement suivi les nouveaux, Dobbins, Traore et Fofana. « On a alterné le bon et le moins bon, dira Tavano mais c’est bien mieux que la saison dernière face au même adversaire. 18 pertes de balles, c’est trop, d’autant qu’elles ont eu lieu dans des moments importants, quand nous étions revenus et que nous pouvions passer devant. La défense a été catastrophique en début de rencontre et nous n’avons pas mis les tirs ouverts. Ça s’est amélioré au fil du match, mais on n’a pas encore les automatismes. Il reste beaucoup de travail à accomplir et nous n’avions que cinq pros. Lundi, on retrouvera quelques-uns des absents avant d’enchaîner par la préparation du tournoi de Vittel. Bangaly (Fofana) n’a eu que deux entraînements, dont un ce matin, mais on a vu déjà ce qu’il peut nous apporter, de la verticalité. Ali (Traore) manque de compétition, il a perdu beaucoup de ballons, mais cela viendra au fil de la préparation. Quant à Dobbins, maladroit au début, il a apporté par la suite sa part dans tous les compartiments du jeu ».

Comme une boutade, on pouvait se dire que si la saison se déroule comme la précédente – un succès du BCS pour l’ouverture puis son maintien en ProB et la SIG en finale ProA – celle qui débute n’est pas si mal engagée !

J.C.F.

Le match en vitesse

SIG – SOUFFELWEYERSHEIM 71-78. Rhenus Sport en lever de rideau de Finlande – Australie.

Les quarts temps : 12-22, 23-16 (mi-temps : 35-38), 16-16 (51-54), 20-24 (71-78).

SIG : 21 paniers sur 54 tirs (39%) dont 9 sur 27 à 3 pts, 20 LF sur 22, 39 rebonds (Traore 12) dont 8 offensifs, 18 passes (Lacombe 8), 18 balles perdues, 18 fautes.

Lacombe 9, Dobbins 15, Leloup 19, Traore 9, Fofana 14, puis Labanca 5, Bah, François.

SOUFFEL : 31 paniers sur 71 tirs (44%) dont 9 sur 24 à 3 pts, 7 LF sur 16, 38 rebonds (Diarra 10) dont  13 offensifs, 21 passes (Tschamber 5), 8 balles perdues, 21 fautes.

Tschamber 18, Davis 10, Bach 5, Dufault 10, Diarra 15, puis Begarin 4, Broliron 6, Dinal 10.