Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
cadetespoirs
Actualités Centre de formation : tous les espoirs sont permis

Centre de formation : tous les espoirs sont permis

Les espoirs et les cadets du Centre de formation de la SIG débutent ce week-end leur saison 2014/2015 avec de réelles ambitions. Le moment de revenir sur un été studieux et sur les objectifs à réaliser.

Petit à petit, le Centre de formation grandit. Et avec lui, la SIG se bâtit progressivement une réputation de club sérieux, formateur, de référence. Au cours de la saison qui s’ouvre à Rouen samedi pour les espoirs, contre Dijon, dimanche, pour les cadets, il faudra encore en apporter la preuve. Olivier Weissler, le directeur du Centre de formation, et Lauriane Dolt, l’entraîneur des espoirs, dévoilent les perspectives de l’année sportive qui s’ouvre.

Plusieurs sélectionnés cet été

Un petit coup d’œil dans le rétro permet tout d’abord de rappeler que les jeunes ne sont pas restés inactifs cet été. Après un exercice qui s’était terminé par une demi-finale de la Coupe de France perdue d’un point contre le futur vainqueur et une 8e place qui privait les espoirs du Trophée du Futur au… panier-average, plusieurs joueurs ont été retenus pour des compétitions internationales.

Par ailleurs, si Arnaud Imhoff, élu dans le meilleur cinq des espoirs de ProA au poste de meneur, entame une carrière professionnelle chez le voisin de Souffelweyersheim, on n’oubliera pas de mentionner qu’il y croisera Valentin Correia, formé à la SIG pendant cinq ans et qui rejoint l’antichambre de l’élite avec Charleville-Mézières.

Un champion d’Europe…

Depuis la fin août, la SIG compte un champion d’Europe. Frank Ntilikina a décroché la médaille d’or avec les U16 en Lettonie comme meneur de jeu titulaire après avoir été retenu parmi les 12 meilleurs joueurs européens de sa catégorie d’âge (voir les articles précédents sur le site : http://sigbasket.fr/2014/09/frank-ntilikina-champion-deurope-cest-enorme/ ou http://sigbasket.fr/2014/03/frank-ntilikina-ira-brooklyn/). Xavier Flick avait fait partie des 18 présélectionnés dans cette même équipe de France, tout comme Ludovic Beyhurst qui a dû renoncer en raison d’une blessure.

… et plusieurs sélectionnés

Après une première expérience en U18, Antony Labanca a, pour sa part, disputé le championnat d’Europe des U20 en Crête en juillet. « Les joueurs présélectionnés étaient très forts. Etre retenu pour la compétition, ça a été une bonne surprise pour moi, se félicite-t-il. Le coach, Jean-Aimé Toupane, m’avait prévenu que je jouerai 7 ou 8 minutes par match, essentiellement pour tirer à trois points, et puis, pendant l’Euro, j’ai eu davantage de temps de jeu ». Déjà en vue lors de l’Adidas Eurocamp à Trévise en juin (7,3pts et… 54,6% à trois points en 14 minutes), Antony disputera 19 minutes en moyenne en Grèce en 10 rencontres pour 5,2pts à 30,8% derrière la ligne à 6,75m avec une pointe à 14pts contre la Grèce. Malheureusement, l’échec en ¼ finale face à l’Espagne, malgré un joli 3 sur 6 à trois points du Strasbourgeois, « plombera » la suite de la compétition, la France terminant finalement 8e. « Mon rôle c’était de shooter, ce que j’ai plutôt bien réussi. Mais collectivement, ce fut une déception. On aurait pu faire beaucoup mieux… Cela reste une très bonne expérience et le niveau élevé de cet Euro m’a encore permis de progresser », reconnaît-il volontiers.

Antony Labanca aura sans doute l’occasion de s’exprimer aussi avec les pros cette saison dont il a partagé la préparation et fait quelques apparitions en match, notamment au tournoi de Mulhouse. Mais la priorité, pour cette dernière année de formation, c’est l’équipe des espoirs. « On veut décrocher une place au Trophée du Futur, aller loin en Coupe de France et bien sûr, décrocher un contrat professionnel pour l’an prochain. Mais c’est vrai que j’aimerais bien jouer quelques minutes avec les pros ».

Cedric Bah, lui, a participé à la préparation des rencontres de qualification pour l’Afrobasket 2015 avec la Côte d’Ivoire, alors que Xavier-Robert François a disputé la finale de l’Euro U20 de la Division B à Sarajevo. Malgré une courte défaite (76-70) contre la Bosnie-Herzégovine qui évoluait à domicile, la Belgique a rejoint le groupe A pour 2015. Le pivot des espoirs de la SIG aura toutefois dépassé l’âge de disputer cette prochaine compétition. Enfin, on rappellera que David Ekembe avait été présélectionné chez les U17 en février, tout comme le nouvel arrivant chez les cadets, Marc Kwedi, alors licencié au club de Charenton.

Abdel Loucif, un coach champion

Place maintenant aux championnats 2014/2015. Les cadets seront désormais encadrés par Abdel Loucif qui a pris le relais de Jean-Lou Vuillaume. Pendant l’été, le Strasbourgeois était sur le banc de l’équipe de France féminine des U20, comme assistant, récompensé par… une formidable médaille d’or ! Un mois plus tard, il décrochait à la tête de l’équipe féminine de l’Université de Strasbourg, le titre de champion d’Europe universitaire à Rotterdam.

Le voilà d’ores et déjà prêt à relever d’autres défis avec les cadets de la SIG. « Très clairement, l’objectif sera de se qualifier pour la poule haute du championnat de France, c’est-à-dire terminer dans les trois premiers de la première phase, insiste Olivier Weissler. La saison dernière, nous étions champions de France du groupe B. Nous avons quatre cadets de première année, deux joueurs venus d’autres clubs et deux anciens minimes ‘’France’’ du club, et puis nous saluons le retour du Centre fédéral de Xavier Flick qui sera l’un des ders de lance avec Frank Ntilikina. Parallèlement, on espère faire carrière en Coupe de France » précise encore le directeur du Centre de formation. Premier rendez-nous dimanche prochain à 15h30 à Illkirch contre la JDA Dijon.

Du côté des espoirs, Lauriane Dolt a bien sûr pour objectif de disputer le Trophée du Futur, garanti aux sept premiers du championnat. « Cette saison, il y aura 34 matches avec l’arrivée de quatre clubs nouveaux en ProA. On s’appuiera sur l’ossature de l’année dernière, avec Antony Labanca, Damien Bouquet, Cédric Bah, Xavier-Robert François et Luidgy Laporal », annonce l’entraîneur. Elle a pourtant eu quelques frayeurs cet été. Après le départ d’Arnaud Imhoff, Romain Orefice était pressenti comme meneur de jeu. Mais il a annoncé tardivement son départ pour… les Etats-Unis. « Il a surtout rompu la convention de formation qu’il avait signée avec le club » se fâche Olivier Weissler. A la hâte, le staff du Centre de formation s’est mis en quête d’un meneur pour épauler Frank Ntilikina qui jouera sur les deux tableaux (cadets et espoirs). Son choix s’est porté sur Tanguy Nicolas, venu de Sorgues.

« L’ASVEL, Paris et Dijon seront très forts. Gravelines et Chalon restent des Centres reconnus mais on veut décrocher la qualification, insiste Lauriane Dolt. Enfin, en Coupe de France, même si les équipes espoirs ont perdu leur bonus face aux équipes de N2, on cherchera à faire à nouveau carrière. Enfin, on espère faire signer au moins deux contrats professionnels puisque cinq de nos espoirs sont en dernière année ».

Premier rendez-vous à Rouen samedi (15h30), sans Frank Ntilikina malheureusement, puisqu’il sera reçu à la même heure par la Fédération pour son titre en U16 avec ses camarades de l’équipe de France, à Paris, puis présenté au public du match France – Australie, préparatoire au Mondial féminin.

On sera rapidement fixé sur le potentiel de cette équipe. Si elle n’a pas disputé de rencontre d’avant-saison pour se roder, six joueurs ont effectué la préparation avec l’effectif des pros depuis début août. Ça vaut sûrement tous les matches amicaux…

Jean-Claude Frey

Les effectifs 2014/2015

Cadets

Arrivées : Marc Kwedi (Charenton), Andre Toure (Villemomble), Maxime Abah (Besançon), Xavier Flick (Centre fédéral), Antoine Marx (minimes SIG), Hugo Danner (minimes SIG).

L’équipe : Frank Ntilikina, 1,93m, meneur ; Antoine Marx, 1,82m, meneur ; Louis Rucklin, 1,81m, meneur ; David Ekembe, 1,92m, arrière ; Maxime Abah, 1,93m, arrière ; André Toure, 1,95, ailier, Hugo Danner, 1,96m, ailier ; Samuel Eber, 1,98m, ailier ; Clément Kunckler, 2,02m, ailier fort ; Marc Kwedi, 1,99m, ailier fort ; Xavier Flick, 1,98m, pivot.

Espoirs

Arrivée : Tanguy Nicolas (Sorgues)

L’équipe : Tanguy Nicolas, 1,83m, meneur ; Frank Ntilikina, 1,93m, meneur ; Louis Rucklin, 1,81m, meneur ; David Ekembe, 1,92m, arrière ; Antony Labanca, 1,92m, arrière ; Damien Bouquet, 1,96m, ailier ; Samuel Eber, 1,98m, ailier ; Marc Kwedi, 1,99m, ailier fort ; Cédric Bah, 1,98m, ailier fort ; Luidgy Laporal, 2,02m, pivot ; Xavier François, 2,04m, pivot ; Xavier Flick, 1,98m, pivot.