Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
Image1
Actualités La SIG résiste au Bayern : 72-78

La SIG résiste au Bayern : 72-78

Défaite honorable pour la SIG dans le premier des trois matches du tournoi de Mulhouse, avec Leloup et Lacombe en leaders offensifs. Même s’il avait peut-être mieux à faire… Mais la défense « européenne » du Bayern a fait la différence.

Dans le premier des trois rendez-vous du week-end, la SIG se frottait au solide Bayern de Munich. Dobbins et Leloup lançait la SIG sur de bonnes bases 5-2 (3e’) mais les Allemands imposaient leur solidité avec Bryant et leur adresse avec Djedovic pour passer devant : 5-8. Le chassé-croisé se poursuivait (9-8 puis 9-12) après l’entrée de Schaffartzik puis de Benzing alors que Tavano avait envoyé Lacombe et Toupane sur le parquet. Jusqu’à la fin de la première période, les deux équipes ne se lâchaient pas : 17-18. Quand Pesic fit entrer le géant Jagla (2,13m), Tavano faisait confiance à Fofana, hélas trop rapidement handicapé par trois fautes.

L’adresse de Lacombe, l’abattage de Howard

La SIG résistait plutôt bien et une série de 7 pts à 100% de Lacombe replaçait la SIG en tête (26-25, 14e’). Howard était très présent sous le cercle, au rebond notamment, mais en revanche, l’adresse laissait à désirer. Mais à ce jeu-là, le jeune Micic n’était pas maladroit non plus, les balles perdues faisant le reste. De sorte qu’au repos, le Bayern menait 39-45, la défense ayant sérieusement lâché du lest. Le 10 sur 12 du Bayern dans le quart temps avait ainsi été facilité.

Plus sérieux en défense

A la reprise, la SIG revint avec de meilleures intentions, plus d’intensité en défense en particulier, et les Munichois ne marqueront que deux points en cinq minutes. Traore et Leloup avaient ramené les Strasbourgeois à un petit point (46-47) quand le Bayern se mit à provoquer des fautes et grappiller des points aux lancers francs : 49-53, puis 49-59 et 55-61 à la fin de la période  après deux réussites à longue distance de Leloup et Toupane.

L’entame du quatrième quart sera désastreuse. Après 30 secondes et deux pertes de balles, Tavano commandait un temps mort pour stopper l’envolée munichoise : 55-68. La SIG ne baissait pas les bras, mais le Bayern, même si la SIG résistait au mieux au rebond, trouvait les ressources Benzing et le brillant Micic pour s’imposer finalement 72-78 après un dernier retour à quatre points (72-78).

Pierre Tavano n’était pas déçu de la prestation des siens, à juste titre d’ailleurs. « Leur défense est très agressive et nous a mis dans la panique. Une vraie défense d’Euroleague. On a redressé la barre en deuxième mi-temps. C’est à nous de jouer plus dur. Il faut continuer à travailler pour avoir un meilleur collectif face à ce type d’opposition. On dribble trop et ça finit souvent par des balles perdues. Paul Lacombe a bien secondé Louis Campbell à la mène ce soir et la défaite est plus qu’honorable ».

Jean-Claude Frey

 

Dans le premier match, l’Etoile Rouge de Belgrade a battu le Panathinaïkos 78-69.

 

Le match en vitesse

SIG – BAYERN MUNICH 72-78. Palais des Sports de Mulhouse. 500 spectateurs. Arbitres : MM. Hamzaoui, Mortz et Lepercq.

Les périodes : 17-18, 22-27 (mi-temps : 39-45), 16-16 (55-61), 17-17.

SIG : 24 paniers pour 60 tirs (40%) dont 7 sur 21 à trois points, 17 LF sur 21, 36 rebonds (Lacombe et Howard 8) dont 12 offensifs, 12 passes (Campbell 6), 16 balles perdues, 21 fautes, Toupane éliminé (33e’).

Campbell 2, Dobbins 4, Leloup 19, Howard 14, Traore 12, puis Lacombe 15, Toupane 6, Fofana.

BAYERN : 29 paniers sur 65 tirs (45%) dont 6 sur 15 à trois points, 14 LF sur 16, 30 rebonds (Bryant 9) dont 6 offensifs, 11 passes (Gavel 3), 10 balles perdues, 22 fautes.

Gavel 6, Micic 21, Djedovic 11, Savanovic 4, Bryant 8, puis Schaffartzik 9, Benzing 9, Idbihi 2, Mayr 2, Jagla 6.

Le programme

Samedi

18h30 : ER Belgrade – Bayern Munich

21h : Panathinaïkos – SIG

Dimanche

15h : Panathinaïkos – Bayern Munich

17h30 : SIG – ER Belgrade