Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
SIG-Chalon
Actualités La SIG sur la bonne voie

La SIG sur la bonne voie

En prenant sa revanche sur Chalon, ce soir à Besançon (86-82), la SIG a mis plusieurs voyants au vert. Et prouvé que son collectif défensif et offensif avance. A Mulhouse, en fin de semaine, elle sera mise à rude épreuve face à trois « grands » d’Europe. Le meilleur moyen de préparer le tournoi de qualification de l’Euroligue.

Si le début de match a encore été poussif, au point de faire craindre à Pierre Tavano un remake de samedi, les Strasbourgeois ont tout de même réussi très vite à revenir dans la partie. Et si Chalon menait encore après 10 minutes (16-21), la SIG se remettait rapidement dans l’allure pour ne plus lâcher les commandes, ou presque, jusqu’à la fin de la partie.

Malgré le poids de Marcus Dove sous le cercle (21 pts, 8 rebonds, 5 fautes provoquées pour 25 d’évaluation), la SIG avait trouvé des réponses collectives. « Je suis content de cette victoire, dira Pierre Tavano. J’ai voulu équilibrer les temps de jeu pour garder un maximum de ressources en vue du tournoi de Mulhouse et tous les joueurs ont répondu ». A l’image d’un très bon Paul Lacombe, venu du banc (14 pts à 5 sur 7, 5 fautes provoquées, 4 passes, 18 d’évaluation) tout comme Axel Toupane (14 pts à 4 sur 6, 18 d’évaluation également), la SIG scorait 29 points dans le deuxième quart. « On n’a pas toujours réussi à produire tout ce que j’avais demandé en défense, notamment en fin de partie quand on a permis à Evtimov de remettre Chalon dans le match par deux paniers bonifiés », soulignait Tavano. Mais si Chalon est revenu d’un déficit d’une petite dizaine de points pour reprendre un court instant les commandes, la SIG trouvait les ressources pour repasser en tête et s’imposer.

A l’arrivée, elle présentait une ligne de statistiques encourageante : 59% de réussite avec 51 tirs seulement contre 64 tentatives à Chalon, et 77% de réussite à l’intérieur. Un ratio passes/balles perdues (18/13) positif et une belle agressivité offensive. « C’est vrai, depuis le début de la préparation, on provoque beaucoup de fautes et on obtient pas mal de lancers-francs (NDLR : 29 ce soir). C’est un point positif », continue Tavano. Le fidèle adjoint de Vincent Collet aura également apprécié l’évaluation collective à 102 et les huit joueurs à 8 points et plus au scoring. « D’ici à vendredi, on va encore travailler mais il va falloir aussi faire du jus, jeudi, car c’est du lourd qui nous attend à Mulhouse. Et il faudra être prêt… », conclut le coach.

Avec le Bayern (vendredi 20h30), le Panathinaïkos (samedi 21h) et l’Etoile Rouge de Belgrade (dimanche 17h30), les Strasbourgeois enchaîneront en effet trois matches de très haut niveau face à des gros bonnets de l’Euroligue. L’occasion de montrer qu’ils sont sur la bonne voie.

J.C.F.

Les chiffres

CHALON – SIG 82-86. Palais des Sports de Besançon.

Les périodes : 21-16, 22-29 (mi-temps : 43-45), 17-21 (60-66), 22-20.

Les statistiques complètes :

http://presaison.lnb.info/game/gamebox.phtml?lea=fra_pre&year=x1415&code=123