Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
Howard_FLAG2_Belgrade
Actualités Les jambes lourdes, la SIG cède devant Belgrade

Les jambes lourdes, la SIG cède devant Belgrade

Le succès de prestige sur les Grecs, obtenu la veille, a fait du bien à la tête mais a pesé dans les jambes des Strasbourgeois qui malgré une belle résistance ont dû céder sur la fin devant les solides Serbes de l'Etoile Rouge de Belgrade (74-87) qui leur soufflent du même coup la deuxième place du tournoi de Mulhouse remporté par le Bayern Munich.

Heureux de leur succès sur le Panathinaïkos la veille, les Sigmen se demandaient aussi en cette fin d'après-midi de dimanche s’ils n’allaient pas avoir les jambes lourdes après leur débauche d’énergie et l'enchaînement d’un troisième match en moins de trois jours. De plus, il fallait cette fois résoudre le problème des 221cm de Boban Marjanovic.

Le pivot serbe allait d'ailleurs rapidement apporter la réponse à la deuxième question. Avec un impeccable 6 sur 7 près du cercle et 13 points dans le premier quart, il avait « torturé » Ali Traore dès l’entame : 5-10 (4e’). Campbell, Leloup et Dobbins réduisaient l’écart à 13-14, et sur un panier de Fofana qui résistait mieux à Marjanovic, la SIG passait même aux commandes : 17-16 (7e’).

Campbell et Howard assurent

La fin de la période et le début de la suivante seront plus douloureux : 19-28 (11e’). Campbell retrouvait heureusement un peu d’allant et d’adresse par rapport aux jours précédents, Matt Howard confirmait l’excellente impression laissée la veille et la SIG revenait dans le sillage des Serbes (33-36, 15e’) avant de réduire encore l’écart à la mi-temps de 35-42 à 40-42 grâce au 6 sur 6 de Leloup sur la ligne de réparation.

Mieux même, grâce à une belle défense, les Strasbourgeois passaient devant sur des paniers de Howard, Traore et Fofana : 46-44, 48-45 (24e’). Mais petit à petit, la fatigue devenait de plus en plus pesante, et Belgrade qui avait relancé Marjanovic en profitait largement : 53-60 (29e’).

En panne sèche

Dans le dernier quart, les déplacements défensifs et offensifs devenaient de plus en plus difficile. Car avec huit joueurs seulement et malgré de petits relais de Labanca et Bouquet, la SIG ne pouvait plus résister face à la longueur du banc belgradois. L'Etoile Rouge pouvait de plus miser sur des jeunes de grand talent, Rebic, Mitrovic, Tejic ou Guduric. Et au fil des minutes, la taille de Marjanovic (28 pts, 31 d'évaluation) fit la différence. Les hommes de Tavano ne baissaient pas les bras, qui n'avaient plus profité de l'impact de Paul Lacombe, légèrement touché et laissé au repos, étaient revenus de 63-73 à 71-77 avant de s'incliner finalement : 74-87. Pas de quoi inquiéter Pierre Tavano : "La fatigue a pesé. Ce tournoi nous a permis de comprendre que si nous n'étions pas rigoureux en défense, le danger pouvait venir de partout. Belgrade avait un intérieur qui a fait la différence. Il faudra être meilleur en stratégie... Ces trois matches constituaient une préparation idéale avant d'aller à Ostende. Ils nous ont permis de nous mettre à niveau et de jouer les yeux dans les yeux avec des équipes d'Euroleague. Cette équipe a montré qu'elle avait du coeur, un très bon état d'esprit et qu'elle avait envie de jouer ensemble".

 Jean-Claude Frey

Le match en vitesse

SIG – ETOILE ROUGE DE BELGRADE 74-87. Palais des Sports de Mulhouse. 600 spectateurs. Arbitres : MM. Difallah, Rosso et Dubois.

Les périodes : 19-26, 21-16, (mi-temps : 40-42), 15-18 (55-60), 19-27.

SIG : 26 paniers sur 53 tirs (49%) dont 6 sur 12 à trois points, 16 LF sur 19, 26 rebonds (Dobbins 6) dont 9 offensifs, 11 passes (Dobbins et Traore), 16 balles perdues, 15 fautes.

Campbell 11, Dobbins 6, Leloup 16, Howard 12, Traore 15, puis Lacombe 2, Toupane 8, Labanca, Bouquet, Fofana 4.

ER BELGRADE : 36 paniers sur 62 tirs (58%) dont 6 sur 16 à trois points, 9 LF sur 10, 29 rebonds (Marjanovic 8) dont 9 offensifs, 14 passes (Williams 5), 14 balles perdues, 22 fautes, Jenkins (37e') éliminé.

Jenkins 9, Williams 4, Mitrovic 10, Cvoronic 5, Marjanovic 28, puis Rebic 6, Blazic 2, Zirbes 6, Tejic 13, Guduric 4, Kaplanovic.

 

Dans le premier match de l’après-midi, le Panathinaïkos a battu le Bayern Munich 85-75.

Les périodes : 10-12, 32-22 (44-36),  (70-60), 15-15.

 

Le classement

1) Bayern Munich 5 pts (+ 26) ; 2) ER Belgrade 5 (-26) ; 3) SIG 4 (+ 6) ; 4) Panathinaïkos 4 (- 6).