Basket
170609_mercilasigarmy.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
sig-bours
Actualités SIG – Bourg : derniers réglages

SIG – Bourg : derniers réglages

C’est sur un air de fête que la SIG disputera son dernier match d’avant-saison, ce vendredi soir à 19h au Rhenus. Mais sur le parquet, le sérieux sera de mise avant le rendez-vous capital de la semaine prochaine à Ostende.

Pour présenter sa nouvelle équipe à ses fidèles supporters, la SIG a fait un choix séduisant en ce début de saison : associer le public à une rencontre de basket avant de faire défiler ses nouvelles recrues entourées du reste de l’effectif et du staff au grand complet. L’occasion aussi de faire une ovation aux « bronzés », Vincent Collet, le coach, et Antoine Diot, le meneur, revenus d’Espagne auréolés de la première médaille française dans l’histoire d’une Coupe du monde. L’entrée sera gratuite, des animations sont prévues à partir de 18h30 et le public sera même convié à un cocktail de rentrée à l’issue de la rencontre.

Avec Diot, sans Lacombe

Ce dernier galop contre Bourg-en-Bresse, avant de prendre dimanche le chemin d’Ostende où il faudra affronter les Lettons de Riga mardi à 18h, ne sera pas pris à la légère. « C’est pour moi l’occasion de reprendre contact avec mon équipe, indique Collet. Il faut aussi affiner le collectif le plus vite possible, maintenant que le recrutement est bouclé. Dommage que Paul Lacombe, qui nous manquera beaucoup à Ostende, soit blessé. Et puis présenter l’équipe à notre public avec un match, c’est franchement sympa ».

Déjà victorieux de Bourg-en-Bresse lors de l’ « Ain Star Game » (59-79), la SIG attachera beaucoup d’importance à la manière. Ce sera aussi l’occasion d’intégrer Tadija Dragičević à son collectif. « Il faudra rester dans la simplicité. On jouera avec peu de systèmes, mais on les jouera le mieux possible. Enfin, mettre de l’intensité car le tournoi de qualification peut se jouer là-dessus », poursuit Collet. La plupart des équipes auront en effet le même déficit de préparation ou de vécu collectif. Et avec Dobbins, Howard et maintenant Dragičević, la SIG aura du répondant en matière d’impact physique…

Antoine Diot, laissé au repos jusqu’à vendredi matin, rejoindra ses équipiers et participera en principe à la rencontre. Même s’il est passé entre les mains du kiné, Antoine Roth, pour soigner « des douleurs d’arrêt », comme l’a indiqué le coach.

Bourg-en-Bresse, qui a perdu tous ses matches de préparation jusqu’ici, vient de remporter son premier match de la saison en Coupe de France, contre une équipe de N2, Aix-en-Provence. L’équipe de Fred Sarre voudra faire mieux que lors du premier face-à-face avec la SIG et misera encore sur Devin Booker, Steven Smith, John Flowers, Chris Roberts et O’Darien Bassett ou Simon Darnauzan.

Mais c’est pour la SIG que le public aura les yeux de Chimène…

J.C.F.