Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
jeremy-leloup-strasbourg-ec14-photo-jorn-wolter-telekom-baskets-bonn
Actualités Eurocup J1 : Paris battu d’un souffle

Eurocup J1 : Paris battu d’un souffle

Victorieuse à Bonn, la SIG a suivi de près les deux autres rencontres de la poule A. Pas un seul des trois matches ne s’est soldé par un écart supérieur à… trois points ! La preuve de l’homogénéité de ce groupe.

stevan-jelovac-cai-zaragoza-ec14-photo-esther-casas-cai-zaragoza

Landing Sane (PL) s'oppose à Stevan Jelovac (Saragosse).

Redoutables à domicile, les prochains adversaires de la SIG ont débuté par un succès long à se dessiner. Après une période très équilibrée, Saragosse a pris les devants (27-19), grâce à Landry et Jelovac(15pts chacun), mais Oniangue répliquait par deux « primés », ramenant Paris à 45-43. Chris Goulding (13pts, 6 passes), l’Australien, était à l’origine d’un 8-0 qui permettait un nouveau break (53-43) avant l’entrée en scène des artilleurs parisiens. Ndoye en fin de quart, puis Lang, Schilb (17pts, 26 d’éval) et Labeyrie, mis sur orbite par Green (8pts, 9 passes) plantaient plusieurs « triples » dans la dernière période. Pas assez pour renverser Saragosse qui gardait un petit point d’avance.

SARAGOSSE – PARIS-LEVALLOIS 77-76. 6 254 spectateurs. Arbitres : MM. Paternico (Ita), Mantyla (Fin), Fritz (All).

Les périodes : 17-17, 21-16 (mi-temps : 38-33), 15-13 (53-46), 24-30.

SARAGOSSE : 27 paniers sur 58 tirs dont 11 sur 27 à trois points, 12 LF sur 12, 31 rebonds (Tomas 5) dont 5 offensifs, 25 passes, 10 balles perdues, 14 fautes.

Lisch 5, Katic 4, Sastre, Robinson 7, Landry 15, puis Llompart, Tomas 7, Norel 11, Goulding 13, Jelovac 15.

PARIS-LEVALLOIS : 29 paniers sur 66 tirs dont 10 sur 27 à trois points, 8 LF sur 9, 34 rebonds (Labeyrie 7) dont 10 offensifs, 18 passes, 21 fautes.

Green 8, Lang 5, Schilb 17, Labeyrie 7, Ford 8, puis Mutuale, Ndoye 13, Oniangue 6, Sane 6, JBAM 6.

Entre Reggio Emilia et Bamberg, l’écart n’a jamais excédé cinq points, dans un sens ou dans l’autre. Mais avec 10 de ses 12 points dans le dernier quart, dont trois paniers bonifiés, Federico Mussini a fait le bonheur des Italiens, privés de Drake Diener. Si Cinciarini (15pts, 9 rebonds, 6 passes) a marqué le panier de la gagne avant un dernier lancer-franc de Mussini, Bamberg avait égalisé à 67 sur un tir derrière l’arc de Strelnieks. Carlon Brown (26pts à 6 sur 10 aux tirs, 22 d’éval) et Trevor Mbakwe (14 rebonds, record de la première journée, 23 d’éval) ont bien aidé les Allemands, mais cela n’a pas suffi.

REGGIO EMILIA – BAMBERG 70-67. 2 986 spectateurs. Arbitres : MM. Jimenez (Esp), Bissang (Fra), Glisic (Ser).

Les périodes : 9-11, 26-20 (mi-temps : 35-31), 14-19 (49-50), 21-17.

REGGIO EMILIA : 20 paniers sur 63 tirs dont 7 sur 29 à trois points, 23 LF sur 27, 47 rebonds (Cinciarini 9) dont 15 offensifs, 12 passes, 9 balles perdues, 18 fautes, Cervi et K. Lavrinovic éliminés.

Kaukenas 13, Polonara 2, Mussini 12, Cervi 10, Cinciarini 15, puis Della Valle 12, Pechacek, K. Lavrinovic 6.

BAMBERG : 24 paniers sur 71 tirs dont 7 sur 26 à trois points, 12 LF sur 15, 41 rebonds (Mbakwe 14) dont 14 offensifs, 7 passes, 8 balles perdues, 27 fautes, Tadda éliminé.

Wanamaker 12, Thompson 3, Tadda, Theis 4, Mbakwe 6, puis Strelnieks 12, Harris 4, Brown 26, Katelynas, Bagaric.

Le classement

1) SIG 2pts (+3) ; 2) Reggio Emilia 2pts (+3) ; 3) Saragosse 2pts (+1) ; 4) Paris-Levallois 1pt (-1) ; 5) Bamberg 1pt (-3) ; 6) Bonn 1pt (-3)