Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
sharrod-ford-paris-levallois-photo-paris-levallois
Actualités Eurocup J2 : la SIG bien partie

Eurocup J2 : la SIG bien partie

Seule en tête de sa poule après son joli succès sur Saragosse, la SIG a aussi profité de la défaite à Paris de Reggio Emilia, son prochain hôte, pour prendre la tête du groupe A. Bamberg, de son côté, n’a fait qu’une bouchée de Bonn.

DIX. – C’est le nombre d’équipes (sur 36) encore invaincues après deux journées. Quatre, dont Dijon, ont confirmé à l’extérieur le succès obtenu chez elles lors du premier match. De même, il reste 10 équipes qui courent toujours après leur première victoire.

SERRÉ. – Le nombre de rencontres serrées ne s’est pas démenti lors de la 2e journée. Sept confrontations s’étaient jouées sur une seule possession la semaine passée. Cette fois-ci, il y a eu deux prolongations et neuf matches avec cinq points d’écart ou moins. Passionnante Eurocup…

TRICOLORES. – Après le joli quatre sur cinq des clubs français lors de l’ouverture – seul Paris s’était incliné d’un point à Saragosse –, il n’y a eu que trois victoires cette semaine. Il est vrai qu’avec la confrontation franco-française entre l’ASVEL et Dijon, il y aurait forcément une victime. Nancy, revenu à 80-79 dans la dernière minute contre Rome, grâce à un très bon Flo Pietrus, s’est finalement incliné 84-79.

AMÉRICAINS. – Les joueurs US dominent la plupart des classements statistiques. Il faut dire qu’ils jouent des rôles prépondérants dans beaucoup d’équipes et bénéficient d’un temps de jeu très importants. Ils occupent ainsi les premières places chez les marqueurs, les rebondeurs, les passeurs ou à l’évaluation.

DIOT PLACÉ. – Brandon Triche (Rome) est le plus efficace des 36 équipes d’Eurocup avec 28,5 d’évaluation en moyenne. Antoine Diot est 12e avec un superbe 22. Chez les marqueurs, c’est Chris Lofton (Besiktas) qui est en tête avec 24,5pts. Cette fois, Diot est 6e avec 20,5pts. Du côté des rebondeurs, Trevor Mbakwe (Bamberg) en est à 11,5 prises après deux matches. David Andersen (ASVEL) est 6e avec 9 rebonds, Matt Howard 8e avec 8,5. Enfin, chez les passeurs, Dee Brown (Ploiesti) en est à 10 de moyenne, Diot et Campbell 15es ex-ex-aequo avec 5,5.

CONTRASTES. – Avec deux victoires, la SIG est très bien partie. 6e attaque, elle n’est toutefois que la 31e défense, un paradoxe si l’on voit ses performances en ProA. Il est vrai qu’elle a disputé une prolongation contre Saragosse. A l’évaluation, les Strasbourgeois sont 10es sur 36. Plus surprenants encore, les classements au pourcentage d’adresse. 16e à 2pts avec 51,2%, la SIG est 3e à 3pts avec 50%, derrière… Villeurbanne (51,2) alors que Nancy est dernier de la classe (24,4%). Aux lancers-francs en revanche, il faudra mieux faire (32e avec 66,6% seulement d’un classement mené par Saragosse avec… 100%). Enfin, au pourcentage total d’adresse, la SIG pointe à une jolie 4e place avec 52,9% devant… Saragosse (52,8), derrière un trio formé de Séville, Las Palmas et Ploiesti. L’Espagne reste très performante !

J.C.F.

Les autres matches du groupe A

Paris adroit

Si Krystof Lavrinovic a permis aux Italiens de tenir une mi-temps (25-30 puis 42-38 au repos), Paris a fait l’écart par son adresse à trois points (14 sur 24, bien mieux que le 14 sur 23 aux lancers-francs !) pour prendre le large (53-46, 62-48, 71-54) sans plus être inquiété. Si les Italiens ont abusé du tir à trois points (34 tentatives contre 27 à deux points), le panier-average aurait toutefois pu être plus conséquent. Sane 19pts, Ford 15 et 11rbds, Lang 14, Ndoye 13, Oniangue ont constitués un ensemble très homogène. En face, le très jeune Mussini (18 ans et… 19 points) a impressionné, tout comme le meneur Della Valle (18pts).

sharrod-ford-paris-levallois-photo-paris-levallois

La prise à deux de Sharrod Ford par les intérieurs italiens n'a pas empêché le pivot parisien de faire la loi...

PARIS-LEVALLOIS – REGGIO EMILIA 88-76. Arbitres : MM. Conde (ESP), Perez Niz (ESP) et Van den Broeck (BEL).

Les périodes : 20-19, 22-19 (mi-temps : 42-38), 29-16 (71-54), 17-22.

PARIS-LEVALLOIS : 30 paniers sur 65 tirs dont 14 sur 24 à trois points, 14 LF sur 23, 43 rebonds (Ford et JBAM 11) dont 8 offensifs, 23 passes (Green 6), 12 balles perdues, 22 fautes.

Green 7, Lang 14, Schilb 5, Sane 19, Ford 15, puis Mutuale 2, Ndoye 13, Oniangue 12, JBAM 1, Eliezer-Vanerot.

REGGIO EMILIA : 22 paniers sur 61 tirs dont 11 sur 34 à trois points, 21 LF sur 24, 33 rebonds (Polonara 10) dont 6 offensifs, 20 passes (Cinciarini 7), 11 balles perdues, 22 fautes, K. Lavrinovic éliminé.

Kaukenas 5, Mussini 19, Cinciarini 7, Polonara 8, Cervi 4, puis Della Valle 18, Pechacek 2, K. Lavrinovic 13.

Bamberg déroule

Avec 55 points marqués en première période, une évaluation totale de… 142, Bamberg n’a pas fait de détail contre Bonn : 104-79. Un joli 12 sur 19 à trois points a permis à Thompson (22pts), Wanamaker (16pts, 10 passes, 5 interceptions), Mbakwe (15pts et 9rbds), Strelnieks (14pts) notamment de dominer Lawrence (19pts), Veikalas et Caloiaro (13). Six joueurs à 10 points et plus, mais aussi 29 passes décisives. Revenu à 65-53 (25e’), Bonn a explosé rapidement…

BAMBERG – BONN 104-79. Arbitres : MM. Anastopoulos (GRE), Obrknezevic (SER) et Laurinavicius (LIT).

Les périodes : 23-15, 32-24 (mi-temps : 55-39), 26-21 (81-60), 23-19.

BAMBERG : 37 paniers sur 59 tirs dont 12 sur 19 à trois points, 18 LF sur 20, 31 rebonds (Mbakwe 9) dont 9 offensifs, 29 passes (Wanamaker 10), 12 balles perdues, 23 fautes, Theis éliminé.

Wanamaker 16, Thompson 22, Harris 12, Tadda 10, Mbakwe 15, puis Schmidt, Obst 3, Strelnieks 14, Katelynas 6, Theis 6.

BONN : 27 paniers sur 55 tirs dont 10 sur 17 à trois points, 15 LF sur 18, 21 rebonds (Caloiaro 6) dont 8 offensifs, 12 passes (Lawrence 4), 15 balles perdues, 23 fautes.

Lawrence 19, Mangold 2, Veikalas 13, Caloiaro 13, Mädrich 5, puis McConnell 8, Brooks 6, Koch 2, Wachalski 3, Vroblicky 6, Klimavicius 2.