Basket
170609_mercilasigarmy.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
pau
Actualités Pro A : Premiers enseignements

Pro A : Premiers enseignements

C’est parti ! La ProA a lancé sa saison et les premiers enseignements, mais aussi les premières surprises sont tombés…

SOLIDES WILD CARDS. – Très discutées, les wild cards de Rouen et de Châlons/Reims ont encore fait parler d’elles dès la première journée. Mais sur le terrain. Les Normands sont allés gagner au Mans (63-65) malgré un petit 38,89% de réussite, les Champenois ont mené 39’59’’ contre Paris, avant d’être ‘’tués’’ par un panier au buzzer de Blake Schilb (84-85) alors qu’ils affichaient une évaluation de 103. Cruel… Enfin, le Havre, plus petit budget et toujours annoncé à la traîne, est allé gagné à Bourg-en-Bresse porté par un Ricardo Greer de gala (22 pts).

Riley

Mikal Riley n'a pas manqué ses débuts avec Nanterre : un Trophée des champions et une nette victoire sur Chalon.

COSTAUDS. – Limoges contre Nancy, Nanterre (meilleure attaque et équipe la plus adroite avec 57,9%) face à Chalon et Gravelines à Boulogne-sur-Mer, ont annoncé la couleur. Gros match, grosse victoire. A confirmer…

EXTÉRIEUR. – Quatre équipes ont réussi à s’imposer à l’extérieur lors de cette première journée. Une remarquable performance. Gravelines et Paris-Levallois, les costauds, mais aussi Le Havre et Rouen, les « petits ».

22. – Les top scoreurs de la première journée ont tous marqué 22 points. Watkins (Châlons/Reims), Gray (Dijon), Greer (Le Havre) et le remuant Boynton (Boulogne) ont devancé Schilb (PL) et Mitchell (Châlons/Reims). Mais un seul, le Havrais, a gagné.

TASMIN MITCHELL N°1. – C’est le Châlonnais Mitchell un poste 4 très complet qui a réussi la meilleure évaluation de l’ouverture avec 30. 21 points à 7 sur 12 dont 4 sur 5 à trois points, 3 rebonds, 5 passes et 5 interceptions, voilà des débuts réussis. Par équipes, des totaux impressionnants ont été réalisés par Cholet (105), Châlons/Reims (103)

SANS FAUTE. – Cinq joueurs ont réussi des débuts… sans faute au tir. Ahmad Nivins (ASVEL), Zach Moss (Dijon) et Johan Passave-Ducteil (Nanterre) à deux points, Rémy Lesca (Châlons/Reims) et Scott Suggs à trois points.

11. – C’est le nombre de rebonds captés par Aloysius Anagonye (Boulogne). Pas suffisant toutefois pour empêcher la défaite de son équipe. Smith (Bourg), JBAM (Paris) qui a aussi présenté une évaluation de 22, et Dove (Chalon) en ont gobé 10. Par équipes, Gravelines et Bourg-en-Bresse bien que battu par le Havre, en ont totalisé 45 !

NEUF PASSES. – Vu avec les Ukrainiens du Khimky Yuzhne face à la SIG en Eurocup en début d’année, Paul Delaney (Cholet) a distillé le plus de passes décisives (9). Mike Green (Paris) n’était pas loin avec huit. Par équipes, la balle a été bien partagée à Cholet et à Châlons/Reims (23 passes), beaucoup moins par le Mans (9 passes).

RATÉ. – Avec seulement 30,51% de réussite, Nancy est passé au travers de son premier match, dimanche soir à Beaublanc. A l’image de ses meneurs, Darius Adams et Benjamin Sene (-1 d’évaluation chacun). Même Randal Falker a dû rendre les armes face à J.P. Batista, sa bête noire. Seul Bandja Sy a tiré son épingle du jeu.

LARGUÉS. – Mené 27-49 à la pause par Le Havre, Bourg a fait un gros retour dans le 3e quart temps (27-13), mais malgré les 17 points et 19 d’éval de Booker, a dû s’incliner face aux Havrais (73-81). Même scénario pour Le Mans, distancé par Rouen (24-43 au repos) et dont le retour a été trop tardif. Sur un rebond offensif, Hamilton a marqué le panier de la gagne (61-63) alors que Daeguan Cook (328 matches NBA) a montré de beaux restes.

SHULER ET RILEY, DUETTISTES DE CHOC. – Chalon n’a pas vu le jour à Nanterre malgré Scott Suggs (16 pts) et Marcus Dove (10 rbds). L’adresse de Shuler et Riley (20 pts chacun) a étouffé les Bourguignons.

HOLD-UP. – « C’est un hold up » s’est excusé Gregor Beugnot en parlant du succès parisien à Châlons (84-85). Largement dominés au repos (50-37), les Parisiens ont pu compter sur JBAM (10 pts à 5 sur 6, 10 rebonds, 22 d’évaluation en… 16 minutes) puis sur le panier assassin de Blake Schilb pour gagner sur le gong.

DIJON SURPRIS. – Malgré le talent des nouveaux, Walker (ex-Chalon) et Gray (ex-Gravelines), auteurs de 20 et 22 pts, Dijon, totalement renouvelé, a été surpris à Cholet (81-73) où les recrues, Minnerath (19 pts), venu du Havre, Peacock (9 rbds, 21 d’éval), MVP de ProB avec Boulogne et Delaney (9 passes) ont brillé pour leur entrée.

GRAVELINES SANS SOUCI. – Visiblement mieux armé, avec un trio de recrues performant (Collins, Pape Sy et Morency), Gravelines n’a fait qu’une bouchée de Boulogne, tétanisé par ses débuts en ProA (28-44 à la mi-temps, 64-79 au final), malgré Anagonye (11 rbds) et Boynton (22 pts).

PAU FAIT COUP DOUBLE. – Solide en championnat contre Orléans (72-60), sans Simonovic, pas encore qualifié, Pau-Orthez, qui vient de recruter Arthur Drozdov pour compléter son roster, a confirmé en Coupe de France face au même adversaire qui recevra la SIG samedi… Cette fois, il a fallu un panier primé du Serbe à la dernière seconde pour arracher la victoire : 72-70 ! Nouvelle désillusion pour Le Mans qui s’incline au Portel (69-68) et qui a fait appel à l’ex-Parisien Daniel Ewing pour pallier la blessure de Rodrigue Beaubois.

J.C.F.