Basket
170623_playoff_finale.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
david-denave1
Actualités ProA : la main mise de la SIG

ProA : la main mise de la SIG

Quatre journées seulement et déjà un leader unique : la SIG. Les Strasbourgeois, peu présents dans les statistiques individuelles, dominent en revanche les chiffres collectifs. La bonne nouvelle de la rentrée…

shawn-king-20141020102204

Shawn King et Ricardo Greer ont largement contribué au succès du Havre sur Limoges, lors de la 4e journée.

GRAND ÉCART. – Limoges, plus gros budget de la ProA, est tombé chez le… plus petit, Le Havre (85-79). Une première provoquée par un 3e quart désastreux (31-15) que la remontée dans la dernière période, de 70-49 à 73-73, soit un 3-24, n’a pas empêchée. Shawn King (16 rebonds, record de la saison, 33 d’éval), un fringant Ricardo Greer (19pts, 9rbds) et un très bon Hugo Invernizzi (15pts) ont dominé les champions de France aux rebonds (43 à 33) et aux passes (22 à 13), malgré 12pts lâchés sur la ligne des lancers francs.

L’ASVEL A LA PEINE. – Déjà battue à Strasbourg et Dijon, Villeurbanne a encaissé un troisième revers en quatre matches ! Cette fois, c’est Chalon qui s’est imposé à l’Astroballe (56-64) malgré le bon retour de Jackson (20pts) et la performance de Nivins (11pts, 9 rbds). Andersen (0pt, -1 d’éval) et Bader (2pts), en revanche, sont passés au travers et les 20 pertes de balles, dont 10 pour les deux meneurs, ont fait mal. Chalon avait vu les Lyonnais revenir dans sa nuque (56-57) avant de planter un 0-7, grâce notamment à Tchicamboud (10pts), entré à la… 29e’ seulement.

DENAVE, « L’ASSASSIN ». – Surpris en prolongation par Gravelines, battu d’un point à Saragosse, Paris-Levallois a remis ça : 70-71 contre Pau-Orthez ! La faute à un tir « assassin » de Denave à 4’’ du gong. Oniangue (15pts), Schilb et Ford (17 d’éval) n’ont pas effacé le… 9 sur 41 à deux points, contrastant avec un joli 66,7% à trois points. Cain (12 rbds, 21 d’éval) et Robinson (14pts) ont fait le job côté palois.

FINAL NANTERRIEN. – Dans un match serré, Nancy a mené 57-56 (30e’). Avant de s’effondrer dans le dernier quart (13-23), sous l’effet du 6 sur 7 à trois points de Kreyden Clark (20pts) contrastant singulièrement avec le… 2 sur 20 du SLUC derrière l’arc. Bandja Sy (18pts) et Falker (18 d’éval) n’ont pas suffi : 70-79.

CLAQUETTE. – Gravelines avait fait le plus dur en menant 65-73 à la Meilleraie. Mais Cholet a fini par un 7-0 et une claquette de Paul Delaney que Roberts (13rbds) n’a pas pu éviter : 74-73 ! Banks (16pts) a été le plus efficace du CB, mais en face, Pape Sy (29pts, 26 d’éval) surfe toujours sur son nuage.

SUPER KAHUDI. – Depuis le début de saison, Charles Kahudi monte en régime. Ses 20 points, 9 rebonds pour 28 d’évaluation ont bien aidé Le Mans à se refaire une santé à Orléans (81-86). L’OLB, largement distancé, est revenu plusieurs fois à deux points dans le final grâce à McAlarney (17pts), Noël (15) et Pellin (12), avant d’enchaîner les bévues et de payer au prix fort le 8 sur 18 aux lancers francs, à l’opposé d’un joli 13 sur 28 à trois points.

ENTRE PROMUS. – Deux matches ont opposé les quatre promus. Boulogne, avec Brun (19pts) et Dower (18pts, 11rbds), qui menait de 18 points (41-23, 15e’), n’y arrive pas. Châlons/Reims a fini plus fort, porté par Payne (26pts, 31 d’éval) et Watkins (15pts, 12rbds) : 80-84. A Rouen, Bourg a confirmé son premier succès (68-81), porté par Flowers (20pts) et Steven Smith (16pts à 6 sur 7, 26 d’éval) et une grosse domination au rebond (40 à 27). Les Normands ont compté sur Thompson (17pts) mais ce fut insuffisant.

PODIUMS. – Erving Walker a continué au Rhenus malgré la défense de la SIG, aidé par les 7 fautes provoquées et un 11 sur 12 aux lancers. Il mène la danse des marqueurs avec 22pts de moyenne devant Pape Sy (21,5) et Sharrod Ford (18,5). Chez les rebondeurs, Shawn King totalise 11,7 prises, devant le Parisien Ford (9,5) et Falker (9,3). Côté passeurs, deux Français sont en tête, Andrew Albicy (7,5) qui précède Antoine Diot (7,3) et Mike Green (6,3).

PRÉSENCE. – La SIG occupe des places de choix dans les catégories « collectives ». Forcément, puisque le temps de jeu de chaque joueur est très réparti (de 23,8 minutes pour Antoine Diot, le plus utilisé, à 14,5 pour Paul Lacombe). Deuxième à l’adresse (49,15%) derrière Limoges (50%), première aux passes décisives (19,3), deuxième aux interceptions (8,8), quatrième à l’évaluation avec 92,75 de moyenne, juste derrière Paris (94,5), Limoges et l’étonnant Châlons/Reims. Seul point noir, la réussite aux lancers francs, une valeur sûre les saisons précédentes, où la SIG n’est plus que 13e avec 66,67%.

MIETTES. – Mieux encore, les statistiques des adversaires. Neuvième attaque mais meilleure défense (58pts encaissés), plus de 10 points devant le second, l’ASVEL (68,5), la SIG n’a laissé que des miettes à ses premiers adversaires : 57,3 d’évaluation, 36% d’adresse, 27% à trois points, 11,3 passes, autant de performances inégalées en ProA. Pourvu que ça dure !

J.C.F.