Basket
170609_mercilasigarmy.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
erving-walker-a-ete-le-heros-de-la-rencontre-samedi-soir-photo-philippe-bruchot
Actualités ProA : Les favoris s’installent

ProA : Les favoris s’installent

Limoges, Paris et… la SIG. Après deux journées seulement, les favoris prennent déjà position. Rouen fait figure d’intrus dans cette hiérarchie à confirmer.

EXPLOSIF. – Il était attendu, le derby parisien entre Nanterre et Paris/Levallois. Il n’a pas déçu. Serré jusqu’à 21-19, il a clairement penché en faveur des joueurs de Beugnot qui passaient un 2-21 (23-40 peu avant la mi-temps) avant de subir un retour de bâton : 20-2 et 43-42 juste avant… la bagarre qui a provoqué l’exclusion de Passave-Ducteil et Schilb ! Dans le 4e quart, c’est Sharrod Ford (29pts, 10 rbds, 34 d’éval) et Mike Green (15pts avec 3 sur 4 à trois points) qui ont fait la différence avec un 3-22 (20 pts pour le tandem) décisif. Le 7-0 final (60-71) n’a pas empêché la première défaite de Nanterre.

Thompson

Michael "Juice" Thompson et Rouen ont largement dominé Darrell Mitchell et Pau-Orthez (88-69). (Photo Paris-Normandie)

ACCROCHEUR. – Le promu champenois s’accroche. Deux défaites certes, mais à plus de 100 d’évaluation à chaque reprise ! A Chalon, c’est un ensemble homogne (cinq joueurs entre 11 et 14pts) qui a tenu tête à l’Elan (89-84), sans être jamais distancé. Dawson (21pts, 9 rbds, 27 d’éval) et Ireland (19pts, 7 passes, 26 d’éval) ont constitué un tandem précieux, alors qu’Elston Turner, décevant, a été lâché pour repartir en Italie, à Brindisi. En attendant l’arrivée d’un nouveau meneur.

EFFONDREMENT. – Battu à Rouen et au Portel, le Mans pensait bien tenir (enfin) son succès à Dijon au bout de trois périodes (55-72). D’autant que la JDA évoluait sans Kris Joseph (au Canada pour la naissance de sa fille) ni Jacques Alingue, toujours pas qualifié. Mais Ervin Walker (28pts, 10 fautes provoquées) est devenu insaisissable et l’avance a fondu, la fin de match tournant au cauchemar (80-79). Kahudi (22pts, 11rbds, 22 d’éval) et Ignerski (19pts avec 4 sur 6 à trois points) ont assuré mais que dire des nouveaux, Mouphtaou Yarou (0pt, -1 d’éval) ou Armon Johnson (1 d’éval) dont les jours sont déjà comptés dans la Sarthe…

FRAYEUR. – Après sa démonstration contre Nancy, Limoges, portée par Moerman (19pts) et Boungou Colo (16) pensait ne faire qu’une bouchée de Gravelines au Sportica (28-44 à la pause). Mais Albicy (18pts, 19 d’éval) a sonné la révolte et Diabaté a manqué à deux reprises le tir de l’égalisation : 78-81. L’effectif ronflant du CSP (12 joueurs) a fait la différence face aux sept Gravelinois.

ASSURANCE. – Sous les yeux de son président qui a rejoint les Spurs à Berlin le lendemain – match d’avant-saison contre l’Alba ce mercredi soir –, Villeurbanne a dominé Cholet dès le début (54-37 à la 30e’, 91-50 à l’évaluation) mais s’est contenté d’un succès modeste (67-56). Nivins (26pts, 34 d’éval) et Andersen (14pts) ont assuré l’essentiel, Peacock (15pts, 13 d’évaluation) étant le meilleur Choletais…

FACILE. – Pas de suspense à Nancy où Bourg a payé son inexpérience. Booker (16pts, 15 d’éval) s’est rappelé au bon souvenir des Lorrains mais le jeune intérieur nordiste, Valentin Bigote (14pts), un Pietrus à 100% et le collectif nancéien étaient trop forts : 30-17 puis 52-28 à la mi-temps. Il a suffi ensuite de dérouler (42-40 en deuxième mi-temps) face à une équipe déjà privée de Dumas, Darnauzan et Corre, qui a perdu Roberts pour six semaines !

VAILLANT. – Promu par une wild card, Rouen surprend son monde… Victorieux au Mans, les Normands ont dominé Pau en seconde mi-temps (49-35) après s’être détachés peu à peu (39-34 après 20’). Thompson (21pts à 9 sur 12, 24 d’éval) s’est avéré insaisissable, Trapani (15pts, 7 rbds, 19 d’éval) et un Alain Koffi retrouvé (15pts et 19 d’éval) ont fait le job. Chez les Palois, seul Simonovic (18pts et 3 sur 5 à trois points) a tenu son rang.

59. – C’est la moyenne de points encaissés par la SIG en deux rencontres, ce qui fait (déjà) des Strasbourgeois la meilleure défense de la ProA. Attention, Pau son prochain adversaire n’est pas loin… L’équipe de Collet est aussi la plus adroite (55,26%), seules trois équipes dépassant les 50%, alors qu’Orléans (36,21%) est la moins performante. Première aux interceptions avec… Orléans (10,5 de moyenne), la SIG est aussi deuxième aux passes décisives (20,5) derrière Châlons/Reims (21).

WALKER MÈNE LE BAL. – Du côté des scoreurs, Ervin Walker, le meneur de Dijon, pointe en tête avec 24 pts de moyenne, mais aussi… 18 fautes provoquées en deux rencontres, dans un classement où Ali Traoré est 7e (17,5). A l’évaluation, le pivot de la SIG est 8e (19,5) derrière Nivins 1er avec 24,5 et Mitchell (23,5). A la minute, c’est le Parisien JBAM, excellent au relais de Ford à Nanterre, qui a le meilleur rendement (1,13 d’évaluation par minute jouée).

DANS LES QUINZE. – Avec 10 paniers sur 12 tirs, Passave-Ducteil (Nanterre), exclu pour un mauvais geste sur Schilb, est le plus adroit. A trois points, Louis Campbell (4 sur 6) et Tadija Dragićević (4 sur 8) sont dans les 15 premiers. Enfin, chez les passeurs, Antoine Diot (6,5) pointe juste derrière le néo-Choletais Paul Delaney (7) et le Havrais Brazelton qui ne disputera son deuxième match que le 4 novembre contre Boulogne-sur-Mer.

J.C.F.