Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
Flag_avantmatch_Bonn
Actualités Antoine Diot : « Miser sur notre défense »

Antoine Diot : « Miser sur notre défense »

La phase retour du 1er tour d’Eurocup débute cette semaine. Avec quatre victoires et une seule défaite, la SIG occupe la première place du groupe, l’objectif annoncé. Pour la conserver les joueurs de Vincent Collet devront, a minima, remporter leurs trois matches à domicile et ramener au moins une victoire de l’extérieur.

Premier adversaire de cette phase retour, Bonn. Vainqueur à l’aller en terre rhénane, grâce à un 9-1 en 19 secondes, ponctué d’un “buzzer beater” d’Antoine Diot, la SIG avait dû attendre les ultimes secondes du match pour renverser la vapeur. Ce succès avait lancé de la meilleure des façons la campagne européenne des Strasbourgeois. Si à l’époque Bonn était encore en rodage, il n’en est plus de même. Avec sept victoires lors des huit derniers matches, toutes compétitions confondues, avant de céder de peu à Ulm dimanche (82-77), les joueurs de coach Fischer sont clairement sur la pente ascendante. C’est donc une équipe en pleine bourre que la SIG s’apprête à jouer. A 48h du coup d’envoi, Antoine Diot revient sur ce début d’Eurocup, sur le match aller et les erreurs à ne pas reproduire et vous donne les clefs de ce qui s’annonce comme un match à ne pas perdre…

DSC_6082

Antoine Diot retrouvera Mickey McConnell sur sa route mercredi au Rhenus. (Photo JCF)

Franklin Tellier : La SIG affiche un bilan de quatre victoires et une défaite à l'issue de la phase aller. A l'aube de la phase retour, comment juges-tu les résultats en Eurocup, et quel premier petit bilan en fais-tu?

Antoine Diot : C’est un très bon bilan. On a fait des matches plutôt accomplis et d’autres un peu moins bien mais on a eu la chance de les gagner. Cependant on ne croit pas que tout est acquis. On continue à travailler. Nous sommes sur une bonne série, mais on sait qu’en Europe tout peut aller très vite donc à nous de bien bosser pour aller chercher cette qualification.

F.T : Face à Cholet tu finis à zéro point, pour la première fois depuis neuf mois. Malgré tout, tu pèses dans d’autres aspects du jeu. Personnellement, quel jugement portes-tu sur ton début de saison?

A.D : Il est satisfaisant mais il n’est pas encore comme je voudrais. Je vise entre guillemets “l’excellence”. Mais on gagne les matches donc je suis très satisfait de la situation actuelle. Comme je l’ai déjà dit, et je le répète, je ne me suis pas fixé d’objectifs individuels cette année. Les objectifs sont avant tout collectifs ! Mon but principal, c’est qu’on gagne, donc je suis très content.

F.T : La SIG retrouve Bonn. Tu avais été le héros du match aller. Quels souvenirs reste-t-il de ce match?

A.D : C’était un match très difficile pour nous car on a couru après le score. Même ce genre de match, où l’on a été mauvais, on a réussi à le gagner, et cela n’arrive pas tout le temps dans une saison. Il est clair qu’il ne faudra pas refaire le même match qu’à l’aller. Il faudra être beaucoup plus sérieux, plus impliqué en défense et imposer notre intensité et notre rythme pour faire un bon match et gagner.

F.T : Bonn reste sur sept victoires lors des huit derniers matches et prétend au top 2 du groupe. Il faudra donc s'attendre à un tout autre match pour les distancer ?

A.D : Bonn a progressé, comme nous nous avons progressé. Ce sera une rencontre totalement différente. Il ne faut pas se dire qu’en mettant un petit coup d’accélérateur à la fin nous allons gagner… Non, non, ce match sera totalement différent. A nous d’imposer notre jeu. Ils sont sur une belle série, c’est vrai, et cela veut dire qu’ils ont acquis beaucoup de confiance en eux. A nous de casser cette dynamique.

F.T : Bonn est l’équipe qui marque le plus de paniers à trois points des 36 équipes d’Eurocup, mais présente aussi la plus mauvaise défense. La SIG verrouille bien le rebond mais se montre parfois maladroite. Quelles seront les clefs du match?

A.D : On voyage mieux en défendant qu’en attaquant. A nous de tout faire pour les empêcher de marquer autant de points et en attaque nous devons imposer notre rythme. Par rapport au match aller nous avons progressé, très clairement ; mais ce ne sera pas forcement suffisant… Alors pour gagner nous devons nous appuyer sur notre point fort : notre défense !

 

Les chiffres-clés de Bonn

En Eurocup (*)

3e de la poule avec 3 victoires et 2 défaites

15e à l’évaluation : 85,8

6e attaque avec 83,6pts

36e défense avec 88pts

1er aux nombre de paniers à trois points inscrits par match : 12 ,4

3e au pourcentage à trois points : 45,3%

20e au pourcentage à deux points : 50%

26e au pourcentage aux lancers-francs : 71,9%

7e à l’adresse générale : 50%

35e aux rebonds avec 29,4 prises

15e aux passes décisives : 17,8

18e aux balles perdues : 13,6

(*) sur l’ensemble des 36 équipes

En championnat

1er à l’adresse à deux points : 58%

7e au classement avec 5 victoires et 4 défaites

Img_Bonn-SIG-EquipeSIG_Apres_buzzer