Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
SIG-BAMBERG-051114-12 LELOUP
Actualités Au Mans, pour maintenir la pression

Au Mans, pour maintenir la pression

Rejoints en tête de la ProA par Limoges et Nanterre qui s’affrontent dimanche, les basketteurs strasbourgeois ont entamé un déplacement périlleux au Mans. Car les Manceaux sont loin des attentes en ce début de saison et c’est un accueil musclé qui attend la SIG.

La victoire sur Bamberg, mercredi en Eurocup, a rendu l’échec de lundi face à Limoges un peu plus « digeste ». Il faut pourtant disputer un troisième match dans la même semaine, et chez un adversaire qui sera coriace. Le Mans faisait partie, en septembre, du fait de son histoire, de son budget et de son recrutement, des grosses écuries de la ProA. Un revers à domicile contre Rouen dès la première journée, une défaite douloureuse à Dijon où les Sarthois ont mené de 15 points, et un échec absolu lors de la dernière sortie à domicile contre Cholet (61-82), ont provoqué le départ du meneur américain, Armon Johnson, remplacé par Daniel Ewing, déjà là comme pigiste médical de Rodrigue Beaubois qui pourrait faire sa rentrée demain face à la SIG. Vous suivez ?

On pourrait ajouter la prolongation victorieuse arrachée de justesse, à Antarès, contre Le Havre qui montre bien les difficultés mancelles en ce début d’exercice… « Ils vont mieux, il restent sur une victoire probante à Châlons/Reims où ils étaient bons et un succès en Eurochallenge contre Anvers. On va tomber sur une équipe déterminée qui s’est mise dans une situation où elle doit gagner. Elle a tout à gagner car elle ne joue pas le premier venu et en cas de victoire, elle se rapprochera à un point seulement de nous », annonce Vincent Collet.

Préparation psychologique

La SIG est partie en TGV ce vendredi après-midi avec toutes ses forces vives, parmi lesquelles un Louis Campbell qui ne souffre plus de sa cheville. Et elle en aura bien besoin. « Les équipes d’Erman Kunter s’engagent beaucoup, défendent très dur » continue Collet. Pas étonnant que Charles Kahudi soit le plus performant des six premiers matches de championnat. « C’est un coach qui lui convient », lance l’entraîneur de la SIG en connaisseur. Car dans le domaine de l’intensité et de l’engagement, les Strasbourgeois ont prouvé qu’ils avaient du répondant. « Ça ne nous fait pas peur, mais il faudra être sur nos standards pour résister. C’est un match dangereux » prévient Collet.

Pour ne pas rater le wagon de la Leaders Cup qui est en train de se former (NDLR : les huit premiers de la phase aller iront à Disney du 22 au 24 février), Osby, Ignierski, Ely seront forcément motivés.

Et pour Vincent Collet, la fatigue supposée d’un troisième match n’aura pas d’incidence sur l’issue de la partie. « Il faut surtout que les joueurs comprennent ce qui les attend et aient la même exigence que depuis le début de la saison ».

Au final, c’est au moins autant dans la tête que dans les jambes que se jouera ce match pas comme les autres. D’autant plus que Le Mans, pour Jérémy Leloup, Antoine Diot et plus encore Vincent Collet, ce n’est pas un endroit comme les autres…

Jean-Claude Frey