Basket
bandeaux VIP.jpg
bandeaux VIP.jpg
Personne en Situation de Handicap
réservez dès maintenant vos places via YOOLABOX
lawrence
Actualités Eurocup : la SIG a pris le large

Eurocup : la SIG a pris le large

La SIG a pris une belle option sur la qualification en Eurocup en battant Bamberg et en rejoignant le club très fermé des trois équipes (sur 36) encore invaincues. Les autres matches du groupe A ont été riches en rebondissements, Bonn venant coiffer Paris-Levallois sur le fil, alors que Saragosse avait résisté au retour de Reggio Emilia.

Dans la course au Last32, la SIG compte surtout deux victoires d’avance sur ses poursuivants, Bamberg et Sagarosse, qu’il faudra certes affronter chez eux avec un maigre avantage à la différence de points, mais elle recevra aussi trois fois des équipes à sa portée… Un succès à Paris mardi prochain, lui vaudrait de décrocher déjà son ticket mais pour bénéficier d’un groupe plus abordable dans le tour suivant – des poules de quatre avec six rencontres pour accéder aux 8es de finale – les Strasbourgeois visent la première place.

bonn paris

Entre Klimavicius, auteur d'un panier décisif, et JBAM, à terre, on ne s'est pas fait de cadeaux à Bonn.

L’incroyable retour de Bonn

Dans l’autre match franco-allemand du groupe, le PL de Greg Beugnot a laissé échapper un succès qui lui tendait les bras. Bonn, dominé en première mi-temps, avait compté jusqu’à 17 points de retard à la 21e’ (29-46) avant d’entamer une folle remontée. C’est à 25’’ de la fin, après une faute offensive de Sharrod Ford, que Klimavicius a donné pour la première fois l’avantage à Bonn : 79-78 ! Le temps mort parisien ne donnait rien, Schilb ratait le dernier tir et McConnell clôturait à 81-78. Fird (19pts, 12rbds) avait fait le maximum mais l’efficacité allemande avec huit joueurs qui ont marqué à trois points, avait fait la différence, même si les Parisiens qui se sont écroulés dans le dernier quart (26-11), affichaient une meilleure évaluation à l’arrivée (92 à 86).

TELEKOM BASKETS BONN – PARIS-LEVALLOIS 81-78. Telekom Dome. 3 150 spectateurs. Arbitres : MM. Sahin (Italie), Lopes (Portugal) et Ciulin (Roumanie).

Les périodes : 15-22, 14-21 (29-43), 26-24 (55-67), 26-11.

BONN : 27 paniers sur 65 tirs dont 13 sur 36 à trois points, 14 LF sur 19, 32 rebonds (Caloiaro 6) dont 10 offensifs, 22 passes (Lawrence 7), 10 balles perdues, 20 fautes.

Lawrence 6, Veikalas 8, Mangold 3, Caloiaro 14, Mädrich 3, puis McConnell 9, Brooks 15, Koch 5, Wachalski 3, Vroblicky 4, Klimavicius 11.

PARIS-LEVALLOIS : 27 paniers sur 56 tirs dont 8 sur 21 à trois points, 16 LF sur 20, 38 rebonds (Ford 12) dont 8 offensifs, 19 passes (Green 8), 16 balles perdues, 23 fautes, Ford éliminé.

Green 9, Lang 5, Schilb 17, Sane 9, Ford 19, puis Mutuale 1, Labeyrie 5, Ndoye 9, Oniangue 2, JBAM 2.

Saragosse s’envole puis tremble

En passant de 8-6 à… 30-6 dès le premier quart temps, grâce notamment à 15pts de Goulding, Saragosse pensait avoir fait le plus difficile. Mais en voyant rappliquer les Italiens de Reggio Emilia à 66-64 dans la dernière période, les Espagnols étaient moins fiers… Heureusement, Jelovac, Katic et Landry assuraient un succès plutôt confortable pour rester bien placés dans la course à la qualification.

katic

Entre Riccardo Cervi (Reggio Emilia), à droite, et Rasko Katic (Saragosse), la lutte sous le panier a été féroce...

CAI SARAGOSSE – GRISSIN BON REGGIO EMILIA 93-79. Pabellon Principe Felipe. 5 810 spectateurs. Arbitres : MM. Belosevic (Serbie), Michaelidis (Suisse) et Lucis (Lettonie).

Les périodes : 30-6, 18-23 (48-29), 16-22 (64-51), 29-28.

SARAGOSSE : 30 paniers sur 52 tirs dont 6 sur 14 à trois points, 27 LF sur 28, 33 rebonds (Katic 9) dont 10 offensifs, 20 passes (Llompart 5), 17 balles perdues, 18 fautes.

Llompart 5, Sastre 6, Robinson 15, Jelovac 17, Katic 18, puis Lisch 4, Tomas, Landry 13, Goulding 15, Fontet.

REGGIO EMILIA : 32 paniers sur 67 tirs dont 10 sur 27 à trois points, 5 LF sur 6, 21 rebonds (Polonara 4) dont 9 offensifs, 17 passes (Kaukenas et Cinciarini 5), 26 fautes, Polonara et K. Lavrinovic éliminés.

Cinciarini 17, Kaukenas 8, Taylor 8, Polonara 16, Cervi 2, puis Della Valle 9, Mussini 6, Pechacek 5, K. Lavrinovic 8.

Le classement

1) SIG                       8pts    4         4         0         317-302

2) Bamberg              6pts    4         2         2         326-281

3) Saragosse             6pts    4         2         2         344-333

4) Bonn                     6pts    4         2         2         333-356

5) Paris                     5pts    4         1         3         297-315

6) Reggio Emilia       5pts    4         1         3         284-314