Basket
170623_playoff_finale.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_left.jpg
aeroport_strasbourg_1500x450_right.jpg
BOUTIQUE OFFICIELLE EN LIGNE
Habillez-vous aux couleurs de la #SIGARMY
SIG-BAMBERG-Ali-Traore-2
Actualités Ali Traoré : « Lâcher les chevaux, jouer dur et physique »

Ali Traoré : « Lâcher les chevaux, jouer dur et physique »

Si le top 2 du groupe en Eurocup est assuré, finir premier constituerait pour la SIG le point d’orgue d’un début de saison tonitruant. Actuel leader, avec sept victoires pour une seule défaite, les Alsaciens se déplacent en Bavière afin d’affronter leur dauphin et favori du groupe, Bamberg, qui ne compte qu’une victoire de retard sur eux. Vainqueur lors du match aller de trois points (77-74), Vincent Collet s’était félicité de cette victoire dès la fin du match. Malgré tout, la tête tournée vers l’issue de ce premier tour, il déclarait en conférence de presse : « Même si le match a été très serré, les deux derniers paniers concédés nous empêchent de l’emporter plus largement ». En effet, cet écart, si maigre soit-il, les Strasbourgeois devront maintenant le défendre afin de valider définitivement cette première place. Ou espérer une défaite de Bamberg lors du 10e match à Saragosse.

Les joueurs de Vincent Collet n’entendent cependant pas jouer ce match pour, ‘‘défendre’’ cette avance, mais pour le gagner! Héroïque lors du match aller (24 points, 6 rebonds et 27 d’évaluation en 28 minutes) Ali Traoré revient sur son excellent début de saison et celui de l’équipe, et confirme l’ambition de l’équipe.

 

SIG-BAMBERG-Ali-Traore-4

Ali Traoré va retrouver demain, mercredi, le puissant Trevor Mbakwe sur sa route.

Franklin Tellier : Tu avais annoncé, dès ta signature, vouloir montrer à la ProA que tu pouvais revenir à ton meilleur niveau. 6ème marqueur, 5ème à l’évaluation par minute, 6ème joueur le plus adroit, une intensité défensive en hausse... Cela semble en bonne voie, non?

Ali Traoré : Oui, pour l’instant le plan individuel est en bonne voie. Je suis content de ce que je fais actuellement. J’espère encore progresser puisque la saison n’en est qu’à son début. Pour l’instant, en tout cas, je suis dans les clous. Après collectivement on est parfaitement dans les clous aussi alors forcément je suis content de ce début de saison.

F.T : Plus globalement, 17 victoires pour 2 défaites: t'attendais-tu à un tel début de saison de la SIG ?

A.T : Je m’attendais à un bon départ mais pas à un départ aussi canon! On a eu de la chance que tout le monde comprenne très vite et très tôt la façon de jouer de Vincent Collet. Forcément, le fait que le club ait tablé sur la continuité par rapport à la saison dernière, joue pour beaucoup aussi. Mais les nouveaux se sont vite mis au diapason. Tout cela a fait que nous avons été performants vraiment très tôt par rapport à d’autres équipes…

F.T : Contre Bamberg, vous allez jouer votre 4ème match en 9 jours pendant qu’eux auront eu une semaine de repos pour préparer cette "finale". Est-ce que tu penses que cela peut être un élément clef de ce match?

A.T : Je pense surtout que cela peut être à double tranchant. De notre côté, on est d’accord, nous avons joué beaucoup de matches. Mais cela nous permet aussi de garder un certain rythme et une certaine intensité, même si lors du dernier match nous étions un peu cuits. Mais là, on a le temps de se régénérer un peu. Pour eux, ne pas jouer aussi longtemps, ça peut aussi leur faire perdre le rythme. Je ne sais pas si le fait de ne pas jouer aussi longtemps est aussi bien que ça pour eux… On en reparlera après le match mercredi (rires).

F.T : La seconde meilleure défense accueille la 4eme meilleure défense d'Eurocup. Ce match s'apparente, sur le papier, à s'y méprendre, à "une guerre de tranchée". Penses-tu pouvoir être aussi dominant offensivement que lors du match aller?

A.T : Non, je ne pense pas. Je pense que cette fois-ci, ils me cibleront plus. Lors du match aller, ils ne m’avaient pas spécialement ciblé. Mais c’est quelque chose que je travaille depuis un certain temps avec Vincent maintenant; ressortir les balles, renverser le jeu, pour pouvoir ensuite potentiellement la récupérer et marquer en seconde intention. Notre jeu évolue comme ça. L’attaque est moins focalisée sur moi. Donc je ne pense pas que je vais cartonner comme au match aller… (il se coupe lui même) enfin cartonner…

FT : 27 d’évaluation en 28 minutes tout de même !

A.T : Oui c’est ça. C’est pas mal… Mais je pense surtout que ça va être beaucoup plus dur pour moi individuellement, c’est clair. Ce sera aussi à moi d’être plus intelligent pour ne pas tomber dans le piège. Mais le plus important c’est qu’on gagne ce match !

F.T : Le travail en défense sera d'autant plus crucial, puisque qu'offensivement, le danger semble pouvoir venir de partout : Wanamaker, Strelnieks, Duncan, Thompson...

A.T : C’est clair que ça s’annonce costaud mais c’est le genre de défi qu’on aime! Là on peut vraiment lâcher les chevaux, jouer dur et physique. Le travail en défense, et surtout le travail bien fait, sera primordial sur ce match. Franchement, ce n’est pas en attaque qu’on le gagnera, ce sera en défense. Pour bien voyager, ce qu’on a fait depuis le début de la saison, il faut bien défendre. C’est ce qui nous permet de gagner à l’extérieur.

F.T : Avec l'Alba, tu avais joué deux fois, chez eux, à la Brose Arena. Les fans de Bamberg sont connus pour être un réel 6e homme. Est-ce que tu penses que cela peut être un élément déterminant?

A.T : Honnêtement, Bamberg a l’une des salles les plus chaudes et les plus dures dans laquelle j’ai joué ! J’ai réussi à gagner là-bas deux fois, une fois avec l’Alba et une fois avec Rome. Je me souviens surtout du match avec Rome qu’on a gagné sur un tir de fou au buzzer… (NDLR : 3 pts de Charles Smith pour une victoire 68-67 de Rome à Bamberg lors de l’Euroleague 2010/11). C’est clairement l’une des salles les plus difficiles d’Europe pour l’adversaire. L’ambiance y est vraiment très, très chaude et les joueurs sont vraiment transcendés. Il ne faut pas y aller la ‘‘fleur au fusil’’ sinon ça peut très vite se transformer en valise. J’en garde un bon souvenir malgré tout, car ce genre de match est réellement stimulant, dans ce genre d’ambiance, ça ne fait que te motiver encore plus.

 

programme et classement J9 EC